01/01 10:46

Nouvel An - De New York à Londres en passant par Rome: Revivez le passage à la nouvelle année à travers le monde - VIDEO

C’est dans le froid et sous la pluie que des milliers des Newyorkais ont célébré l’arrivée de la nouvelle année avec un gigantesque feu d’artifice au carrefour emblématique de Times Square, seulement réchauffés par les performances de Christina Aguilera, Sting et Snoop Dogg.

Deux heures plus tôt, c’était à Rio de Janeiro que 2019 avait touché l’Amérique, dernier continent à célébrer le changement d’année.

Le Christ Rédempteur s’est coloré, ses mains se sont jointes et sa tête s’est inclinée, dans une attitude de recueillement, avant de reprendre sa position habituelle les bras écartés: les lumières projetées sur l’iconique statue de Rio de Janeiro ont donné aux centaines de milliers de Cariocas une spectaculaire illusion d’optique, clou des célébrations tout en feux d’artifice de la «Cité Merveilleuse».

La France fêtait aussi le passage à la nouvelle année sous haute surveillance, après un attentat terroriste à Strasbourg mi-décembre, et de crainte de débordements provoqués par des «gilets jaunes», dont la mobilisation a toutefois fortement décru ces derniers jours.

Douze mille policiers étaient déployés à Paris, et 148.000 dans l’ensemble du pays, et aucun incident majeur n’a été signalé.

Sur les Champs-Elysées, épicentre de la contestation ces dernières semaines, 300.000 personnes selon le ministère de l’Intérieur se sont rassemblées pour attendre les douze coups de minuit, dans une ambiance bon enfant, avec un spectacle son et lumière projeté sur l’Arc de Triomphe.

Londres a basculé dans la nouvelle année en célébrant sa relation avec l’Europe, au moment où les Britanniques sont extrêmement divisés sur le Brexit: le feu d’artifice tiré sur le London Eye était ainsi accompagné de musiques d’artistes d’Europe continentale. Pour son maire Sadiq Khan, il s’agit de montrer à l’Europe que Londres restera «ouverte d’esprit» et «tournée vers l’avenir» dans l’après-Brexit.

Dans un message de Nouvel An, la Première ministre britannique Theresa May a appelé le Parlement à soutenir son accord sur le Brexit afin de permettre au Royaume-Uni de «franchir une nouvelle étape» et de surmonter ses divisions.

Pour marquer le début de 2019, Sydney, la principale ville d’Australie, a déclenché le plus grand feu d’artifice jamais tiré au-dessus de son emblématique baie. Il a enflammé pendant 12 minutes le ciel pour le plus grand plaisir d’un million et demi de spectateurs, avec en arrière plan le célèbre opéra.

A Hong Kong, des centaines de milliers de fêtards se sont massés sur les rives du port de Victoria pour un feu d’artifice de dix minutes, pour la coquette somme de 1,57 million d’euros.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus

Ailleurs sur le web