24/12 10:46

La plaque en mémoire du policer Ahmed Merabet, assassiné par les frères Kouachi n'a pas été volée contrairement aux informations d'Europe 1

Ce matin, Catherine Vieux Charier, adjointe au Maire de Paris chargée de la Mémoire et du Monde Combattant, assure sur Twitter que la plaque n'a pas été volée, mais retirée à la demande des services culturels de la ville.

Objectif : ajouter à la plaque à la demande de la famille la mention de sa légion d'Honneur et son grade de lieutenant, attribués à Ahmed Merabet titre posthume.

*****

Info initiale diffusée par Europe 1

Le policier Ahmed Merabet avait été tué par les frères Kouachi juste après la tuerie de Charlie Hebdo. À sa mémoire, une plaque commémorative avait été installée à Paris, sur le lieu de son assassinat, le 5 janvier 2016. Et cette plaque a mystérieusement disparu aurait été volée au cours du week-end, selon les informations d'Europe 1.

Le vol a été découvert dimanche matin, boulevard Richard-Lenoir, à l’endroit même où Ahmed Merabet a été assassiné par les frères Kouachi il y a presque quatre ans.

La plaque commémorative, inaugurée par François Hollande et Anne Hidalgo en 2016, aurait été dévissée et dérobée durant la nuit de samedi à dimanche.

Les premières recherches et vérifications alentour n’ont rien donné. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de B612
24/décembre/2018 - 23h11

Trois ans pour refaire la plaque !! Déjà que logiquement la mention de lieutenant aurait du déjà y être, puisque la plaque a été inaugurée en janvier 2016, et que Ahmed Merabet est lieutenant à titre posthume depuis janvier 2015.

Les plus vus

Ailleurs sur le web