10/12 10:31

Les groupes sur Facebook ont joué un rôle central dans le développement du mouvement des "gilets jaunes" en France, expliquent des spécialistes

"Les automobilistes de Normandie en colère", "Les gilets jaunes en colère": les groupes sur Facebook ont joué un rôle central dans le développement du mouvement des "gilets jaunes" en France, expliquent ses membres et des spécialistes.

A l'origine du mouvement, la hausse du prix des carburants et une vidéo sur Facebook qui devient virale. Une parfaite inconnue, Jacline Mouraud, interpelle "Monsieur Macron" pour dénoncer "la traque aux conducteurs".

Les automobilistes français mécontents commencent alors à se structurer autour de groupes Facebook en vue d'organiser leur première journée de mobilisation le 17 novembre.

"Facebook est l'espace idéal de floraison pour ce type de mouvement (...) déstructuré, atomisé et sans véritable représentant", explique à l'AFP Tristan Mendès France, enseignant en cultures numériques à l'Université Paris-Diderot. "Comme eux, Facebook n'a pas de centre, il repose sur des communautés".

La diversité des groupes présents sur la toile bleue est à l'image d'un mouvement dont les membres ont des profils aussi variés que leurs revendications.

Pour s'informer, se mettre d'accord, s'organiser, se retrouver: "Facebook nous sert pour absolument tout", explique Chloé Tissier, modératrice du groupe "Les automobilistes de Normandie en colère", qui compte plus de 50.000 membres.

"Lorsqu'on est en train de faire un barrage et que l'on manque de palettes pour faire du feu ou de la nourriture, on poste un message sur le groupe et très rapidement quelqu'un arrive pour nous l'apporter", détaille-t-elle.

Quand les "gilets jaunes" ont tenté de se mettre d'accord sur une liste de revendications, les sondages proposés par la plateforme ont été un des outils privilégiés.

Enfin, la modératrice pointe l'étendue du réseau social, premier en France, où "beaucoup de personnes âgées" sont présentes.

Les retraités représentent une part non négligeable du mouvement, excédés par la récente augmentation de leurs impôts.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Greenday2013
10/décembre/2018 - 13h55
Ça a peut-être été créé sur Facebook, mais c'est surtout relayé et amplifié chaque jour par les chaînes de télévision.

Les plus vus

Ailleurs sur le web