30/04/2010 09:48

Les Infiltrés: "Minute a eu un comportement minable!"

Laurent Richard, le rédacteur en chef des infiltrés de France 2 est interrogé ce matin, dans la lettre Média+.
Il revient sur la campagne menée par le journal d'Extrême droite "Minute" qui, a diffusé en Une le portrait du journaliste qui s'est infiltré dans les milieux bordelais.

Laurent Richard affirme: "Nous nous réservons la possibilité de poursuivre «Minute». Leur réaction ressemble à une sorte de chasse à l’homme organisée, à un appel à la vengeance. Je trouve cela minable, dramatique et irresponsable de la part de ce journal. (...)
Nous connaissons ces méthodes d’intimidation. Certains individus ont des stratégies d’attaques groupées et envoient des milliers de mails qui inondent les messageries de France 2 ou Capa. Il est tout à fait compréhensible qu’ils s’acharnent à dénigrer les méthodes de nos journalistes car nous avons révélé une vérité qui les dérange. Il faut quand même savoir que nous avons reçu plusieurs menaces, c’est pourquoi nous demeurons extrêmement vigilants."

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de laura_bdx
5/mai/2010 - 20h05

bravo aux journalistes qui nous on fait voir au grand jour ce qui se passe près de chez nous!!!! aux diables les médisants!!!!!!!!!!!!:twisted: :twisted:

Portrait de Gouxaz
30/avril/2010 - 22h06

Le journaliste connaissait les risques et il savait que ce reportage serait le dernier du genre pour lui. Il bénéficie aujourd'hui d'une fausse identitée pour ce protéger. Par contre c'est vraiment dingue d'être à ce point inconscient et immoral pour balancer sa photo en couv' d'un tel journal...

Bref, on voit à qui on s'adresse et c'est pas rassurant...

Portrait de doudi91
30/avril/2010 - 13h44

a toi tu dois lire minute

Portrait de scol
30/avril/2010 - 12h28

Si les journalistes devaient toujours décliner leur identité, il y a beaucoup d'info auxquelles ils n'auraient pas accès. La caméra caché ou la non déclinaison de son identité est une solution par défaut quand on sait que l'on obtiendra rien autrement (journalisme d'investigation souvent).
Ne serait-ce que pour aller dans certains pays qui n'aiment pas trop la démocratie (Chine de mon expérience). Dire que l'on est journaliste relève de l'inconscience car ça implique que l'on ne vous laissera pas travailler normalement.
(Par ailleurs, impossible de faire marche arrière. si vous demandez un visa journaliste une fois, vous êtes fiché à vie. Même si vous y revenez pour les vacances, on vous soupçonnera de travailler clandestinement).

Dans le cas de ce reportage des Infiltrés, la caméra caché se justifie parce que le nom de l'organisme est donné, clairement. Donc impossible d'y aller à visage découvert, parce qu'ils n'auraient jamais dit ce qu'ils ont dit s'ils avaient su qu'ils s'adressait à un journaleux, pour protéger leur image.

Portrait de tambru
30/avril/2010 - 11h54

Ce ne sont plus alors des journalistes mais des enquêteurs, des détectives privés. Ce n'est plus le même métier

Portrait de tambru
30/avril/2010 - 11h34

Pour moi un journaliste doit avancer à visage découvert, c'est la grandeur de ce métier.
Autrement, ça devient grossier, les membres de cette profession risquent de n'être considérés que comme de "fouilles merde"

Portrait de LE VISITEUR
30/avril/2010 - 10h41

re-lecture après envoi................:oops: désolé pour les fautes !
mais trop tard pour le correction ! :|

Portrait de LE VISITEUR
30/avril/2010 - 10h32

En tant que télespectateur, je trouve parfois cette émission très intéressante (comme sur les maisons de retraite par exemple), mais je me pose à force, beaucoup d'interrogations, toujours en tant que simple télespectateur : "Ne sommes-nous pas tout simplement manipulés ?" (comme bien trop souvent par ailleurs, par les médias !!!)
Qui dit que certains sujets ne sont pas tout bonnement bidonnés !

Le principe de l'émission est bien est de planquer des caméras, de planquer des micros, de faire jouer des rôles aux journalistes pour infiltrer des réseaux (comme pour faire tomber des pédophiles....excellente chose par ailleurs !), mais qui nous dit qu'à un moment, des journalistes ne jouraient pas un rôle "d'acteur" dans des scénes complètements et totalements trucquées, ceci pour faire le buzz et créer de ce fait un nouveau scandale comme pour cette dernières émissions par exemple ?!!!

C'est une question que je pose bien évidement, comme beaucoup sans doute, car on c'est tous tellement fait avoir depuis des années avec les médias, avec leurs soient disantes "vérités" et leur "lavage de cerveaux", qu'aujourd'hui les français peuvent légitimement douter sur la véracitée de certaines émissions !

Portrait de frederic2
frederic2 (non vérifié)
30/avril/2010 - 09h48

D'un autre coté le reportage était bien pourri.

Les plus vus