29/04/2010 17:11

Angers 7: Vers une reprise sous forme de coopérative?

Les salariés d'Angers 7, la télévision locale d'Angers en redressement judiciaire, proposent une reprise sous forme coopérative de leur chaîne, en utilisant le statut de société coopérative d'intérêt collectif (SCIC), ont-ils annoncé jeudi.  

Ce statut permettrait d'associer dans la chaîne collectivités locales, financeurs privés et association de téléspectateurs, avec un pouvoir de décision ne dépendant pas strictement du capital investi par chacun.  

Pour qu'Angers 7 vive, "il lui faut un support économique et juridique qui fédère ses actionnaires et tous ses acteurs, en équilibrant leurs rapports", a déclaré Olivier Molia, un représentant des salariés.   Le projet de société coopérative reposerait sur un capital de 500.000 euros.

Le budget de fonctionnement serait équivalent à l'actuel, soit 1,8 million d'euros, dont "200.000 à 250.000 euros de recettes publicitaires maximum", et une très large part de financement public.  

Le conseil d'administration de la télévision locale serait composé de plusieurs collèges représentant les différents financeurs, les bénéficiaires (téléspectateurs, acteurs associatifs, culturels, sociaux....) et les salariés, dont les pouvoirs de décision respectifs seraient à définir dans les statuts.  

Les salariés ont présenté cette semaine leurs propositions au conseil général du Maine-et-Loire et à la mairie d'Angers.   

Le tribunal de commerce d'Angers doit réétudier le 12 mai prochain la situation de la chaîne, pour prolonger ou non sa période d'observation.  

Déficitaire, Angers 7 (15 salariés) a déposé son bilan mi-avril à la suite du désengagement de l'un de ses actionnaires, Sipa Ouest-France.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus