26/11 16:32

"Gilets jaunes": Le maire de Toulouse condamne l'agression "inadmissible" de journalistes couvrant la manifestation

Le maire LR de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, a condamné lundi l'agression "inadmissible" de cinq reporters couvrant samedi la manifestation des "gilets jaunes", dénoncée également par plusieurs syndicats et associations représentatives de journalistes.
"Je condamne avec la plus grande fermeté les agressions à l'encontre de journalistes qui se sont déroulées ce week-end à Toulouse", a déclaré le maire LR de la ville dans un communiqué, estimant qu'"il est inadmissible et choquant que la presse soit ainsi empêchée d'exercer son métier et prise à partie de façon aussi violente". 
"C'est une atteinte manifeste au fonctionnement démocratique de notre pays, qui ne peut s'envisager sans une presse totalement libre, à l'abri des pressions et des menaces", a ajouté M. Moudenc, pour qui "ces faits ne doivent être ni sous-estimés, ni banalisés".
Au total, cinq journalistes de CNEWS et BFMTV ont porté plainte pour "violences aggravées", "menaces de mort", "tentative d'agression en réunion", samedi et dimanche, rapportant avoir, lors d'une manifestation des "gilets jaunes" place du Capitole samedi, reçu des coups de pied, des crachats, une bouteille d'eau en plein visage, et avoir été poursuivis dans les rues toulousaines.
"Aucune colère, aussi légitime soit-elle, ne peut s'exprimer par l'agression de journalistes dans l'exercice de leur métier", a dénoncé le Syndicat national des journalistes CGT. Dans un communiqué, "le SNJ-CGT demande à toutes les personnes qui participent aux manifestations des 'gilets jaunes' de faire le nécessaire pour que ceci ne se reproduise plus et assurer la sécurité des journalistes en charge de la couverture de leurs manifestations".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de legaulois2009
27/novembre/2018 - 16h04

il y a longtemps qu'on ne crois plus aux mensonge dit par les journalistes qui sont a la botte du gouvernement

Portrait de Nexus20
27/novembre/2018 - 10h04

Et ce maire de pacotille ne se demande même pas pourquoi ce sont ces deux chaines qui sont visées. Chaines qui sont passé de média d'informations à média d'opinions orchestrés par des journaleux à la solde de l'état.

Portrait de Pierma
26/novembre/2018 - 19h51 - depuis l'application mobile

Le Maire de Toulouse.... il est évident que cette animation a du le surprendre, lui qui a fait de Toulouse une ville quasi morte et grise. Ceci dit, il est bien vrai que la violence n’a rien à faire dans ce genre de manifestation.

Portrait de Pierma
26/novembre/2018 - 19h43 - depuis l'application mobile

Le Maire de Toulouse.... il est évident que cette animation a du le surprendre, lui qui a fait de Toulouse une ville quasi morte et grise. Ceci dit, il est bien vrai que la violence n’a rien à faire dans ce genre de manifestation.

Portrait de Chevaline.
26/novembre/2018 - 17h44

Y'a pas eu agression,seulement mis à la porte !

Portrait de Citoyen86
26/novembre/2018 - 16h45 - depuis l'application mobile
Anthonin68 a écrit :

Lui il veut absolument un poste dans le gouvernement pour faire de la lêche. Encore u n opportuniste. Décidément jacques dutronc et jean lanzmann avaient raison; je retourne ma veste! faut dire ils doivent bien être payés dans le parti de la république d'emmanuel macron!

@Anthonin68 débile, la liberté de la presse ne dérange que les extrémistes.

Les plus vus