20/11 07:31

La Maison Blanche baisse les bras dans son conflit face à CNN mais va imposer de nouvelles règles lors des conférences de presse

La Maison Blanche a définitivement rendu lundi son accréditation au journaliste de CNN Jim Acosta, mis au ban après un échange tendu avec Donald Trump, mais a fixé de nouvelles règles pour le déroulement des conférences de presse, a annoncé sa porte-parole."Nous avons notifié à Jim Acosta et CNN que son badge d'accès était restitué, et nous lui avons notifié certaines règles qui s'appliqueront à présent lors des conférences de presse", a déclaré Sarah Sanders.

Selon elle, les journalistes ne pourront plus poser qu'une seule question à Donald Trump avant de rendre le micro, sauf si le président ou un membre de son équipe autorise une relance.

"Ne pas se plier à ces règles entraînera la révocation de l'accréditation", a ajouté la porte-parole dans un communiqué.

La chaîne d'information a dans la foulée annoncé qu'elle renonçait à son action en justice. Elle avait saisi un juge en urgence dans la matinée, alors que la Maison Blanche semblait se préparer à confisquer de nouveau le précieux sésame de Jim Acosta. Le reporter en avait été privé après un échange houleux avec Donald Trump lors d'une conférence de presse le 7 novembre. Mais un juge fédéral avait ordonné vendredi à la Maison Blanche de lui rendre temporairement son accréditation.

Le juge Timothy Kelly ne s'était pas prononcé sur le fond du dossier, mais avait estimé que la présidence n'avait pas respecté les procédures en ne fournissant aucun avertissement au journaliste, ni occasion de se défendre.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus