18/11 21:32

Gilets jaunes - Edouard Philippe sur France 2 ce soir: "J'ai entendu la souffrance des Français, mais le cap que nous avons fixé est bon et nous allons tenir"

21h28: La circulation a été partiellement rouverte ce dimanche soir sur une portion de l'autoroute A4. Elle avait été fermée hier en raison de dégradations lors d'un blocage de "gilets jaunes" à Sainte-Marie-aux-Chênes en Moselle.

21h22: Des «gilets jaunes» annoncent qu'ils poursuivront le mouvement ce lundi, comme à Brioude en Haute-Loire et dans le Morbihan. Au Mans notamment, une union aux routiers et agriculteurs empêchera l'accès à l'A28.

21h05: Ce dimanche, un militant a été renversé à Béthune par une voiture qui a forcé le passage. Du côté de Caudry, un "gilet jaune" a été heurté devant le parking d'Intermarché, rapporte La Voix du Nord.

21H02: De nombreux "gilets jaunes" attendant devant France Télévisions qu'Edouard Philippe sorte du bâtiment après son interview dans le 20h de France 2

20h54: Avant l'interview d'Édouard Philippe au 20 Heures, des «gilets jaunes» attendaient le premier ministre à l'extérieur des locaux de France Télévisions afin de l'interpeller et exprimer leur mécontentements.

20h06: Edouard Philippe prend la parole pour la première fois du we au 20h de France 2:

"On a entendu, de la colère, de la souffrance. L'idée que les pouvoirs publics ne répondent pas à la souffrance ou à ce sentiment d'abandon.  La France c'est la liberté d'expression et de manifester mais ce n'est pas l'anarchie ! Ceux qui ont voulu utiliser le décès de cette manifestante ont eu un comportement indécent. Il fallait déclarer les manifestations, la sécurité a été une constante de notre attitude.

Nous essayons de répondre à ce problème. C'est pour cela qu'Emmanuel Macron s'est présenté à la présidentielle, qu'il a fixé un cap. Le ras-le-bol fiscal par exemple. L'un des engagements, c'est que le niveau des taxes diminue à la fin du quinquennat.

Le cap que nous avons fixé est bon et nous allons tenir. La taxe carbone sera maintenue. Il le faut. La trajectoire carbone que nous avons fixée, nous allons la tenir, pas pour le plaisir d'ennuyer les Français, pour utiliser un mot poli. Nous voulons que la fiscalité pèse plus sur le carbone que sur le travail.

Ce n'est pas quand ça souffle qu'il faut changer de cap. L'objectif fixer est de baisser le prélèvement obligatoire et de revaloriser le travail. Emmanuel Macron s'est engagé devant les Français en 2017, c'est très important.

A un moment où les Français, déjà en colère, ont écarté tous les anciens responsables politiques. J'entends ce que disent le Français mais je ne change pas de cap. J'ai vu des responsables politiques changer leur plan par un nouveau plan. Prenez les bonnets rouges. C'est à la fin du quinquennat qu'on verra si les engagements qu'on a pris auront été tenus et auront produit des résultats. Ils en produiront."

.

.

 

17h56: Les forces de l’ordre sont intervenus il y a quelques minutes au niveau de l’échangeur d’Ifs au sud de Caen pour disperser un millier de gilets jaunes, notamment au moyen de gaz lacrymogène, a constaté un journaliste de l’AFP. Arrivés par l’est de l’échangeur, neuf cars de gendarmes mobiles étaient visibles au niveau de l’échangeur - le plus important point de blocage autour de l’agglomération de Caen dimanche -, où les forces de l’ordre se sont déployées. Les «gilets jaunes» y avaient installé un barrage filtrant à la mi-journée, laissant passer les véhicules au compte-goutte. Vers 16H30, devant l’arrivée d’un groupe de manifestants formant un bloc assez compact, les forces de l’ordre ont usé de gaz lacrymogène pour les disperser. La plupart ont rebroussé chemin et les gendarmes ont aussi essuyé quelques jets de bouteilles.

17h22: Le maire de Lyon Gérard Collomb, qui a quitté le ministère de l'Intérieur il y a un mois et demi, a appelé dimanche à "être à l'écoute de nos territoires" face au mouvement des "gilets jaunes". "Il nous faut plus que jamais être à l'écoute de nos territoires et rassembler nos concitoyens pour répondre aux défis actuels et à venir. #GiletsJaunes", écrit-il sur Twitter.

16h56: Selon LCI, 30.000 à 50.000 personnes sont mobilisées aujourd'hui en France

16h51: La mère de famille qui a heurté une participante à un barrage des "gilets jaunes", samedi à Pont-de-Beauvoisin, a été mise en examen et placée sous contrôle judiciaire dimancheElle est poursuivie "pour violences volontaires avec arme par destination (en l'espèce la voiture, ndlr) ayant entraîné la mort sans intention de la donner", selon le parquet. Sa garde à vue a été levée dimanche matin et elle a été placée sous contrôle judiciaire. Les enfants de la victime seront avisés par le juge d'instruction saisi de leur possibilité de se constituer parties civiles s'ils le souhaitent, ajoute-t-il.

La mobilisation de près de 290.000 "gilets jaunes" samedi partout en France a été entachée par le décès samedi matin d'une manifestante de 63 ans percutée par une conductrice prise de panique, sur une manifestation réunissant alors une quarantaine de personnes et qui n'avait pas été déclarée en préfecture. Au volant de son 4x4, elle a été prise dans un barrage alors qu'elle devait emmener sa fille chez le médecin. "Des personnes ont tapé sur sa voiture; elle a paniqué et a accéléré", avait expliqué samedi le préfet de Savoie.

14h52: Le Premier Ministre va parler ce soir au 20h de France 2 , il sera l'invité de Laurent Delahousse

13h06: Jacline Mouraud avait dénoncé la "responsabilité de l'État" après la mort d'une manifestante en Savoie. Ce matin, Christophe Castaner a répondu à celle qui est devenue une figure des "gilets jaunes". "Cette dame devient une star médiatique et est prête à dire n'importe quoi et à faire n'importe quoi, a-t-il déclaré. Assumons nos responsabilités. J'aimerai que Jacline, qui a appelé à se mobiliser et à désorganiser le pays, assume aussi ses responsabilités".

12h32: Selon Nice Matin, ce dimanche, le blocage des gilets jaunes a redémarré à 9h25 à Saint-Jacques à Grasse. Avec filtrage toutes les 4 minutes. Un second rond point celui de La Halte toujours à Saint Jacques à Grasse est bloqué par les gilets jaunes. Gros embouteillage. Cinq voitures sont autorisés à passer toutes les 10 minutes.

12h28: Selon Presse Océan, sept gilets jaunes ont été interpellés samedi soir puis placés en garde à vue. Ils auraient lancé des projectiles sur les forces de l’ordre qui tentaient de les déloger des portes de Rezé et d’Ar Mor.

12h15: François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, annonce dans le Parisien que le gouvernement ne fléchira pas concernant l’application de la taxe carbone au 1er janvier. François de Rugy dit comprendre les raisons du mouvement. « C’est une colère qui vient de loin », analyse-t-il. Mais il assume : le gouvernement ne changera pas de cap, car « il faut se libérer du tout pétrole ».

12h11: Nombreux points de blocage autour de Bordeaux, Toulouse, Perpignan, Montpellier, Marseille, Nice, et toute la vallée du Rhône

11h28: Le Groupe Vinci annonce plus de 50 blocages sur les autoroutes à 11h30 ce matin

11h26: Dans la Somme, un barrage filtrant est en cours au Géant de Glisy, les manifestants ont dormi sur place. Des tracteurs ont rejoint le blocage. Des blocages ont aussi lieu à Flixecourt et Friville-Escarbotin, rapporte France Bleu Picardie.

11h15: Trois barrages sont en place dimanche matin à Soultz-Haut-Rhin, Horbourg-Wihr et Colmar, dans le Haut-Rhin. 

11h08: Une nouvelle opération escargot est en cours à Porto-Vecchio, selon France 3 Corse.

11h02: 400 passagers d'un vol Corsair à destination de Paris qui devait décoller samedi à 22h30, heure locale de l'île de La Réunion, ont passé la nuit à l'aéroport à cause de la mobilisation des "gilets jaunes"... parce que l'équipage de l'avion a été bloqué sur les barrages filtrants, rapporte La 1ere.

10h36: Selon le Parisien, des dizaines de voitures de Gilets Jaunes ont débarqué il y a 15 minutes à Disneyland Paris. Partis en milieu de matinée de plusieurs points de rassemblement dans le département, plusieurs cortèges formés par des dizaines de voitures arborant gilets jaunes ou drapeaux bleu-blanc-rouge sont arrivés, au milieu des visiteurs, devant la barrière de péage du parking de Disneyland Paris à Chessy. Selon nos informations, ils ont l’intention de rendre le péage gratuit. Sur place, des policiers et des agents de sécurité du complexe de loisirs les attendaient de pied ferme.

10h30: Opération en cours sur l'A15 dans le Val d'Oise avec une opération escargot sur l'autoroute

10h22: En Gironde, l'autoroute A10 est bloquée à hauteur du péage de Virsac, mais aussi sur la nationale 89 près de Libourne, rapporte France Bleu Gironde. Une opération escargot est en cours sur l'autoroute A62 près de Langon.

10h01: Désormais 150 points de manifestation en France, sur les réseaux sociaux, les messages se multiplient sur les groupes dédiés aux "gilets jaunes" pour continuer la mobilisation. 

Dans le Vaucluse, des points de ralentissement sont à prévoir à Orange, Avignon ou Bollene.

Une opération-escargot est en cours sur la rocade de Montauban ainsi qu'une opération péage-gratuits à Bressols dans le Tarn-et-Garonne.

Les "gilets jaunes" maintiennent  la pression à Langon, en Gironde, et sur la RN113 dans le Gard entre Lunel et Nîmes. Des blocages sont aussi prévus à Montpellier. 

Du côté des autoroutes, le péage de l'A9 de Gallargues-Le Grau-du-Roi devrait être occupé.

L'A57, dans le Var, devrait être bloquée dès 8 heures au péage de Bandol.

Sur l'A8, entre Fréjus et Pujet-sur-Argens, l'autoroute est en partie bloquée au niveau du péage du Capitou bien qu'aucun "gilet jaune" ne soit encore sur place. 

Sur l'A63, les "gilets jaunes" restent mobilisés à hauteur de Cestas, en Gironde ainsi que sur l'autoroute A4 en direction de Reims au péage de Coutevroult ou de Meaux.

09h52: Une quarantaine de points de blocages déjà recensés peu avant 9h ce dimanche matin

09h51: En Moselle, sur l’A31, au sud de Metz, les bretelles au niveau de la ZAC d’Augny sont toujours fermées, d'après France Bleu Lorraine Nord. Des "gilets jaunes" ont dormi dans leur voiture.

09h47: En Bretagne, la rocade Sud de Rennes est fermée au niveau de la porte de Brest jusqu'à la porte de Bréquigny, selon France Bleu Armorique.

09h42: Plus de 400 personnes ont été blessées, dont 14 gravement, dans les différents blocages organisés depuis hier matin par les "gilets jaunes", a annoncé ce matin sur RTL le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner.

Ce nouveau bilan prend en compte une nuit "agitée sur certains sites", a précisé le ministre de l'Intérieur. Quelque 3 500 personnes sont restées mobilisées cette nuit, "sur 87 lieux différents". Les forces de l'ordre ont interpellé au total 282 personnes dont 73 pendant la nuit, ce qui a donné lieu à 157 gardes à vue.

08h23: Dans l'Eure, la préfecture signale également la présence de manifestants sur les routes de Normanville, Nonancourt, La Malouve, Carsix, Pacy-sur-Eure, Bourg-Achard, Gisors, La Heunière.
07h51: En Dordogne, une vingtaine de manifestants ont passé la nuit sur le rond-point de Trélissac, selon France Bleu Périgord. Ils devraient reprendre leur mobilisation à 8 heures ce dimanche, tout comme à Thiviers. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de lalicorne
19/novembre/2018 - 16h26

Malheureusement je ne crois pas que la majorité des gilets jaunes soit des gens raisonnables ... on a vu des excités et beaucoup d'excités, je pense que ces gens en ont ras le bol et que ceci est une occasion de le faire savoir violemment ... malheureusement, il y a eu trop de débordements, trop d'accidents, trop d'insultes, et trop de menaces ...

Portrait de france66
19/novembre/2018 - 09h32

Ils ne savant dire que ça : "j'ai entendu la colère des français....", mais et après ? Tu fais quoi ? ben rien, comme toujours....

Portrait de mitsumi68
19/novembre/2018 - 09h06

Complètement déconnecté de la réalité ce gouvernement.

Honteux

Portrait de Nexus20
19/novembre/2018 - 08h34

de toute façon c'est un gouvernement de traitres. traites à leurs idées politiques qu'ils ont laissé tomber pour la gamelle. anciens socialos, de droite etc. de quoi être dégouté de ces arrivistes.

Portrait de Le Vénéneux
19/novembre/2018 - 08h20
alf74100 a écrit :

Il est a vomir ....sa bouche dit " nous vous avons entendu " et ses yeux disent " bande de pauvreeeeee nous allons vous faire crever avec nos taxes "

C'est vrai,sa bouche coulait de bave empoisonnée !

Portrait de colin33
19/novembre/2018 - 08h15 - depuis l'application mobile

Manu devrait faire appel à Alex Benalla pour cadrer ces rebelles !!!

Portrait de alf74100
19/novembre/2018 - 07h43
Anthonin68 a écrit :

Cette semaine, on verra si ce mouvement sera suivi par d'autres mouvements ou alors s'arrêtera de lui même! J'espère que de nombreux français lambdas, ouvriront leurs yeux!

Routiers, cheminots, agents hospitaliers etc...venez nous rejoindre

Portrait de alf74100
19/novembre/2018 - 07h42

Il est a vomir ....sa bouche dit " nous vous avons entendu " et ses yeux disent " bande de pauvreeeeee nous allons vous faire crever avec nos taxes "

Portrait de Jse
19/novembre/2018 - 06h58

ça va mal finir tout ça ! 

 

Portrait de B612
18/novembre/2018 - 23h48

Edouard Philippe s'offusque de "ceux qui ont voulu utiliser le décès dramatique de cette manifestante en Savoie ont eu véritablement un comportement indécent".

Alors que au moment de son décès, Castaner nous a fait une mise en scène dans laquelle, de la cellule de crise place Beauvau, il se fait confirmer le décès de celle-ci en direct à la télé.

Et que lui-même, le Premier Ministre, sous-entend ce soir que si la manifestation au cours de laquelle elle est décédée avait été déclarée, ce drame ne serait sans doute pas arrivé (en tous cas c'est ce que j'ai compris entre les lignes) :

"Cette manifestation, en l'occurrence, celle où se trouvait cette malheureuse, n'était pas déclarée. Nous avions indiqué, non pas du tout pour les contrôler, mais pour faire en sorte qu'elles puissent être sécurisées, qu'il fallait déclarer ces opérations, et encore une fois, la sécurité a été une constante de notre attitude."

Portrait de seb2746
18/novembre/2018 - 23h48

Il va tenir le cap ? les routiers sont en ce moment même un peu partout avec les agriculteurs qui eux seront là vers 5h du matin.

 

Bref, tout ceux qui payent vos salaires et dépenses de +147 milliards/an dans la rue.

Et oui, dedans il y a aussi ceux qui "coutent" -800M, les pauvres "qui bouffent TOUT le budget" parait-il...

Portrait de zanadoo
18/novembre/2018 - 23h34

encore un qui entend mais qui n'écoute pas ! A quel moment ils vont comprendre ?

Portrait de minou75
18/novembre/2018 - 22h54 - depuis l'application mobile

Manu et Édouard tenaient bons...Les Gilets jaunes sont des " traîne-savate " !!!

Portrait de mangavi
18/novembre/2018 - 22h20

Reveillez vous, votez RN !

Macron tente de terminer le travail de sape de tous les autres présidents

Portrait de soly
18/novembre/2018 - 22h17

Quels guignols ces politiques. Il faudrait leur imposer un salaire au SMIC à tout ces politiques, afin qu'ils comprennent.

 

Portrait de Lemat
18/novembre/2018 - 22h16

C'est formidable l'aveuglement des énarques : "j'ai fait l'ENA, je suis plus intelligent que vous alors taisez vous". On dirait presque du Juppé dans ses grandes heures, on voit bien le disciple.

Portrait de momo71
18/novembre/2018 - 22h06

comme d'habitude bla bla bla rien ne changera

Portrait de la voie
18/novembre/2018 - 21h40
ELLE- a écrit :

Pourtant, il n'y a pas longtemps, tu gueulais contre les cheminots qui faisaient grève...

allez ma bonne dame prenez vos médicaments, votre soupe, une bonne pipe et au lit

Portrait de Alala 1er
18/novembre/2018 - 21h11

Macron augmente le déficit annuel (90 milliards contre 80 milliards en 2017). Qui peut donc croire une seconde que la fiscalité va baisser ? Faut racketter encore plus les français pour ne pas dépasser les 3% si chers à Bruxelles. Tant qu'on aura un budget en déficit, il n'y a aucune chances pour que les impôts-taxes-contributions baissent !!  Philippe peut dire ce qu'il veut, zéro crédibilité...

Portrait de poyaso
18/novembre/2018 - 21h00

faudrait leur supprimer leur voiture de fonctions à tous ces beaux parleurs

Portrait de la voie
18/novembre/2018 - 20h56
ELLE- a écrit :

Combat de neurones...

c'est clair chez vous le combat est inexistant faute de combattants

Portrait de Philou.2
18/novembre/2018 - 20h55

C'est pas ça qui va arrêter le mouvement des " gilets jaunes " ? Enfin bref... ce ne sont pas eux qui se retrouvent bloqués ! 

Portrait de patator06
18/novembre/2018 - 20h44

"Je vous ai entendus mais je m'en bats les coucougnettes"  smiley

Portrait de kostas88
18/novembre/2018 - 20h32

IL CONTINUE A RIEN ENTENDRE DANS LEUR BEAU PALAIS DORE ...QUELLE HONTE 

Portrait de deuls
18/novembre/2018 - 20h31

Je suis à peine concerné par ces taxes, étant travailleur frontalier lux, j'étais de tout coeur avec eux sans manifester mais avec 0 consommation, cependant je n'exclus pas descendre à Paris le week end prochain malgré mon fils en bas âge.

Je suis français et nous devons stopper ce gouvernement de financier pro cac40 

Portrait de colin33
18/novembre/2018 - 18h34 - depuis l'application mobile

Il serait peut-être plus judicieux de faire une pause et renouveler ces manifestations, car le risque que ça s'envenime est grand, et des manifestants mal intentionnés pourraient s'infiltrer voir être pilotés par le gouvernement pour pourir la situation...

Portrait de la voie
18/novembre/2018 - 18h18
Philou.2 a écrit :

mais ça devient une " prise d otage " des usagers ! Les gens demain bossent et doivent pouvoir quitter leur ville ou village librement !  C'est impossible d'être obligé de rester cloitré durant des jours ? Ça risque de partir en vrille.. ce matin dans ma ville il y a eu un gars gilet jaune de renversé.. 

grâce a qui avez vous des congés payés? la sécurité sociale ?

Tout ceci obtenu notamment aux grévistes de 1936, vous savez ces gens qui vous bloquent ou qui vous cassent les couilles

Portrait de Philou.2
18/novembre/2018 - 17h20
7440 a écrit :

Et qui est le responsable de ce blocage hein...!!! macron et son gouvernement de pleutres, car il ne veut rien entendre et bien soit sa responsabilité est largement engagée dans ce conflit et les gilets jaunes ne font que répondre à son mépris, son arogance et sa désinvolture depuis 18 mois.

De toutes les façons faut pas avoir les ouillères ce macron ce parvenu fait tout pour diviser les Français pour qu'il puisse encore mieux régner, mais attention, car il joue un jeu très dangereux...

Et comme je l'ai dit plus bas, faut pas rever la hausse de prix des carburants ne sera pas gratuite dans le panier de la ménagère et tout le monde (gilets jaunes et anti gilets jaunes) sera impacté par le pouvoir d'achat qui baissera inévitablement, et ce à chaque augmentation.

Et le diesel comme l'essence ont vraiment bons dos et ce sont manifestement des leurres pour que ces politcards de merde puissent engranger un maximum de taxes pour se gaver. l'argumentation écolo me fait doucement marrer (jaune).

je souhaite alors un apaisement  très rapide afin de mettre un terme à ces manifs tout aux moins les bloquages .. c est pas gagné je sais mais faut espérer.

Portrait de Philou.2
18/novembre/2018 - 17h12
justicepointzero a écrit :

je suis d'accord que des gens soient blessés ou tués je suis bien sur contre !! 

mais ou est la solution pour se faire entendre?

 

la solution ! C'est le gouvernement qui l'a ? manifester  en bloquant et en paralysant tout le monde n arrangera rien.. j'espère franchement qu'un accord soit vite trouvé ! Sinon je crains le pire..

Portrait de justicepointzero
18/novembre/2018 - 17h01
Philou.2 a écrit :

mais ça devient une " prise d otage " des usagers ! Les gens demain bossent et doivent pouvoir quitter leur ville ou village librement !  C'est impossible d'être obligé de rester cloitré durant des jours ? Ça risque de partir en vrille.. ce matin dans ma ville il y a eu un gars gilet jaune de renversé.. 

je suis d'accord que des gens soient blessés ou tués je suis bien sur contre !! 

mais ou est la solution pour se faire entendre?

 

Les plus vus