09/11 10:01

Cette année, le Téléthon mettra l'accent sur les "premières victoires" qui commencent à être remportées contre les maladies rares

Le Téléthon, qui aura lieu les 7 et 8 décembre, mettra cette année l'accent sur les "premières victoires" qui commencent à être remportées contre les maladies rares grâce à la thérapie génique, ont indiqué ses organisateurs jeudi. "Vaincre la maladie, c'est enfin possible" est le slogan de la 32e édition de cet événement caritatif et populaire sans équivalent, parrainé cette année par le chanteur Pascal Obispo. "On entre dans une nouvelle ère : ce qui était un espoir hier devient une réalité pour certaines maladies, grâce à la générosité des Français. La recherche progresse", a lancé lors de la conférence de presse de lancement Sophie Davant, qui présente ce marathon télé tous les ans avec Nagui sur France Télévisions.

L'an dernier, les dons (89 millions d'euros) avaient marqué une baisse par rapport à 2016 (93 millions), en partie attribuée à la concomitance avec les obsèques de Johnny Hallyday, elles aussi retransmises en direct. En 2015, le Téléthon avait recueilli 94 millions, contre 92 en 2014 et 89 en 2013. Le record de dons remonte à 2006, avec près de 107 millions. Pour illustrer les succès de la thérapie génique, l'association organisatrice, l'AFM-Téléthon, a cité le cas de la jeune Mélissa, 23 ans. Elle est atteinte du syndrome de Crigler-Najjar, maladie génétique très rare qui s'attaque à son foie. La jeune femme est contrainte de vivre douze heures par jour sous des lampes UV pour éliminer une substance toxique qui, dans le cas contraire, risquerait d'endommager son cerveau. La jeune femme s'apprête à participer à une "première mondiale", selon l'AFM-Téléthon : un essai clinique consistant à la traiter au moyen d'une unique injection pour faire reculer la maladie. Autre exemple, celui du petit Oscar, 4 ans, atteint d'une maladie neuromusculaire, l'amyotrophie spinale, et lui aussi inclus dans un essai clinique.

"Aujourd'hui, nous avons des familles qui témoignent des premières victoires des thérapies géniques dans les maladies neuromusculaires", particulièrement complexes, selon Laurence Tiennot-Herment, présidente de l'AFM-Téléthon. Comme chaque année, le Téléthon aura lieu durant 30 heures de direct sur France 2 et France 3, mobilisera 200.000 bénévoles dans 10.000 communes, avec de nombreux défis insolites. Les dons, déductibles des impôts à 66%, pourront être faits par téléphone en appelant le 3637 ou sur le site internet www.telethon.fr.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de tobian
10/novembre/2018 - 09h32

   Présenter des essais cliniques comme des victoires, c'est aller un peu vite.

Portrait de Marco95
9/novembre/2018 - 12h28 - depuis l'application mobile

N'importe quoi une arnaque tu n'a même pas honte d écrire cela. Sa à permis de sauvé des vies.

Portrait de dzeus
9/novembre/2018 - 10h55

l'arnaque du siècle le telethon. cela fait 30 ans que l'on donne et les personnes atteintes sont toujours dans des fauteuils et la seule chose que l'on entend c'est : " on a des pistes" jamais une maladie n'a fait autant de surplace dans la recherche. la moitié de notre argent sert a des imprimeurs qui publient des belles plaquettes a prix d'or. le professeur TESTART dit depuis longtemps que le téléthon est une mystification. je suis ecoeuré . je ne donnerai plus. attention France 2 facture sa prestation , non mais !!!! bref tout le monde se fait du fric et les malades restent malades

Les plus vus