08/11 18:08

Fusillade en Californie: Douze morts dans ce bar où des étudiants faisaient la fête - Le tireur, âgé de 28 ans, est un ancien soldat qui a servi dans les Marines

18h25 : Le point complet sur la situation

Un ancien soldat a ouvert le feu mercredi soir dans un bar bondé près de Los Angeles en Californie, tuant douze personnes avant de se suicider, a annoncé le shérif local. Le tireur, Ian Long, a commis ce carnage lors d'une soirée rassemblant de nombreux étudiants dans la ville de Thousand Oaks, au nord de Malibu.

L'ex-militaire, qui avait servi dans le corps d'élite des Marines, était connu des services de police pour des troubles psychiques. Ian Long s'est présenté mercredi soir à l'entrée du Borderline Bar and Grill, armé d'un pistolet Glock doté d'un chargeur rallongé. Il a abattu le garde de sécurité avant de pénétrer dans l'établissement pour y perpétrer sa tuerie, a relaté Geoff Dean, le shérif du comté de Ventura en périphérie de Los Angeles.

"J'ai vu le tireur, il était habillé en noir, avec des lunettes, camouflé. Il a sorti une arme et a commencé à tirer", a raconté à l'AFP Holden Harrah, 20 ans, un client habituel de ce bar. Il a précisé avoir dû "ramper" pour sortir et rejoindre sa voiture. Le chef policier a décrit une "scène horrible", avec "du sang partout". On compte parmi les victimes décédées un agent de police, parmi les premiers à intervenir sur les lieux.

L'homme de 54 ans a été qualifié de "héros" par le shérif Dean. Les autorités ignoraient jeudi la raison pour laquelle Ian Long a commis ce carnage. "Nous n'avons aucune idée de ses motivations", a souligné le shérif Dean, en précisant qu'il n'y avait "aucune indication" qu'il avait ciblé des employés plutôt que la clientèle.

"Nous avons eu plusieurs contacts avec M. Long au fil des ans, pour des incidents mineurs", a-t-il continué. En avril, des policiers se sont rendus chez lui car il agissait de "manière irrationnelle", imposant le déplacement d'agents spécialisés en troubles psychologiques, a-t-il poursuivi. In fine, Ian Long n'a pas été arrêté ni interné, mais a laissé aux forces de l'ordre l'impression qu'il souffrait de stress post-traumatique du fait de ses antécédents militaires.

Plusieurs témoins ont indiqué que le tireur avait utilisé des fumigènes lors de la fusillade, mais le shérif Dean n'a pas été en mesure de le confirmer à ce stade. Sur place jeudi matin, des familles cherchaient à retrouver la trace de leurs proches qui se trouvaient à l'intérieur du bar, à l'instar de Jason Coffman, sans nouvelles de son fils Cody, 22 ans.

"La dernière fois que je l'ai vu, il m'a dit au revoir et se rendait au Borderline", a-t-il expliqué aux journalistes, des sanglots dans la voix. Quelques minutes plus tard, Jason Coffman recevait un appel téléphonique et fondait en larmes. La police a indiqué ignorer si le suspect avait des connexions radicales. "Rien ne me conduit, moi ou le FBI, à penser qu'il y a un lien terroriste", a expliqué le shérif Geoff Dean.

16h19: Le tireur de Californie a été identifié comme un ancien soldat de 28 ans, vient d'annoncer la police

Le tireur a été identifié comme un ancien soldat de 28 ans. Celui qui se serait suicidé s'appelait Ian David Long, a précisé la police lors d'une conférence de presse, ajoutant qu'il avait servi dans le corps d'élite des Marines. "Nous avons eu plusieurs contacts avec M. Long au fil des ans, pour des incidents mineurs". En avril, des policiers se sont rendus chez lui et, comme il agissait de "manière irrationnelle", ils ont fait venir des experts de la police en troubles psychologiques.

12h44: Le point sur la situation ce midi

Un homme armé a ouvert le feu mercredi soir dans un bar-discothèque bondé de Thousand Oaks, près de Los Angeles dans le sud de la Californie, tuant douze personnes avant de lui-même trouver la mort, ont annoncé les autorités locales. L'homme avait fait irruption dans le Borderline Bar and Grill, qui accueillait au moment du drame une soirée étudiante à laquelle "plusieurs centaines" de jeunes devaient prendre part, a déclaré le capitaine Garo Kuredjian, des services du shérif du comté de Ventura.
Le shérif du comté de Ventura Geoff Dean a indiqué, lors d'une conférence de presse, que 12 personnes avaient été tuées lors de cette fusillade, dont un policier intervenant sur les lieux. Le tireur est également mort, a-t-il ajouté, précisant qu'il ne le comptabilisait pas parmi les victimes. A 03h00 heure locale, le bilan comprenait en outre un nombre indéterminé de blessés, admis dans plusieurs hôpitaux de la région, a-t-il indiqué.
Le shérif n'a pas pu préciser à ce stade si le tireur avait été abattu par les forces de l'ordre ou s'il avait retourné son arme contre lui. L'identité du tireur et ses motifs restaient également indéterminés mais plusieurs témoins qui se trouvaient dans le Borderline Bar and Grill ont décrit un "homme en manteau noir", "barbu" et tenant une arme de poing de gros calibre.
Un témoin non identifié cité par le Los Angeles Times a indiqué qu'un homme était entré dans le bar vers 23h30 et avait commencé à tirer avec un "pistolet noir".

Il a beaucoup tiré, au moins une trentaine de fois, j'entendais encore des coups de feu alors que tout le monde avait quitté le bar", a ajouté ce témoin cité par le LA Times. D'autres témoins ont dit que le tireur avait lancé une grenade fumigène.
Selon l'un d'eux, interrogé par la télévision CNN mais visiblement en état de choc, le tireur est entré par la porte principale du bar, tirant sur un vigile, puis sur une jeune femme tenant le guichet d'accueil. La plupart des témoins cités par les médias américains, en majorité des étudiants des nombreuses universités de cette banlieue résidentielle de Los Angeles, décrivent des scènes de panique après les premiers coups de feu.

12h10: Douze personnes ont été tuées par un homme armé qui a fait feu dans un bar-discothèque mercredi soir dans le sud de la Californie lors d'une fête étudiante, a annoncé lors d'une conférence de presse le shérif du comté de Ventura Geoff Dean.
Selon le shérif, 11 personnes se trouvant dans le bar ont été tuées, de même qu'un policier intervenant sur les lieux.
Le tireur est également mort, a-t-il ajouté, précisant qu'il ne le comptabilisait pas parmi les victimes.

12h02: La fusillade en Californie a fait onze morts, dont l'homme armé, annonce le shérif

11h45: Selon les médias américains, la fusillade dans un bar de Californie cette nuit a fait "plusieurs morts". Un homme a fait feu dans un bar-discothèque bondé du sud de la Californie, où se tenait une fête d'étudiants

11h24: Une fusillade dans un bar-discothèque du sud de la Californie a fait plusieurs morts mercredi soir, dont l'homme armé qui a fait feu lors d'une fête d'étudiants, ont indiqué les médias américains, citant le bureau du shérif.

10h42: Le point sur la situation

Au moins onze personnes ont été blessées lors d'une fusillade mercredi soir dans un bar-discothèque du sud de la Californie, ont rapporté les services de pompiers et de police.
Les faits se sont déroulés au Borderline Bar and Grill dans la localité de Thousand Oaks, banlieue résidentielle de Los Angeles, où se tenait une fête d'étudiants, ont-ils indiqué, sans préciser les circonstances de la fusillade.
"Les pompiers et les premiers intervenants sont arrivés à l'endroit où une fusillade a été signalée" avec "plusieurs blessés" à indiqué le service incendie du comté de Ventura dans un tweet. Des opérations de "sécurisation" du site sont en cours.
La police locale a de son côté fait état d'au moins six blessés dans cet établissement. Selon le Los Angeles Times citant un responsable des services de sécurité, au moins trente coups de feu ont été tirés.
Un témoin non identifié cité par le quotidien a indiqué qu'un homme était entré dans le bar vers 23h30 et avait commencé à tirer avec un "pistolet noir".
"Il a beaucoup tiré, au moins ue trentaine de fois, j'entendais encore des coups de feu alors que tout le monde avait quitté le bar", a ajouté ce témoin cité par le LA Times.

10h35: Au moins onze personnes ont été blessées par un homme armé, qui a ouvert le feu mercredi soir dans un bar-discothèque bondé du sud de la Californie, où se tenait une fête d'étudiants, a annoncé la police. Le bureau du shérif a fait savoir que le tireur est mort.

Les faits se sont déroulés au Borderline Bar and Grill dans la localité de Thousand Oaks, banlieue résidentielle de Los Angeles, où se tenait une fête d'étudiants, ont-ils indiqué, sans préciser les circonstances de la fusillade.

10h20: Un premier bilan fait état d'au moins six blessés, selon les services du shérif du comté de Ventura

10h12: Ce que l'on sait ce matin

Plusieurs personnes ont été blessées lors d'une fusillade dans un bar-discothèque du sud de la Californie, dans l'ouest des Etats-Unis, ont rapporté mercredi soir les services de pompiers.

Les faits se sont déroulés au Borderline Bar and Grill dans la localité de Thousand Oaks, ont-ils indiqué, sans préciser les circonstances de la fusillade.

"Les pompiers et les premiers intervenants sont arrivés à l'endroit où une fusillade a été signalée" avec "plusieurs blessés" a indiqué le service incendie du comté de Ventura dans un tweet. Des opérations de "sécurisation" du site sont en cours.

10h01: Plusieurs personnes ont été blessées lors d'une fusilladeen Californie, aux Etats-Unis, selon les pompiers.

09h56: Les services de police sont toujours à la recherche de la personne qui a tiré, selon les services du shérif du comté de Ventura, comme le rapporte la chaîne ABC 7

09h49: Dans un rapport du FBI, la ville de Thousand Oaks était classée parmi les villes les plus sûres des Etats-Unis

09h46: Ce mercredi soir (heure locale), un homme a ouvert le feu dans un bar country de la ville de Thousand Oaks, située en Californie. La police, alertée, se rend actuellement sur place.

Selon un premier bilan provisoire, il y aurait plusieurs victimes.

09h45: Une fusillade en cours dans un bar en Californie - La police se rend sur place et annonce de nombreuses victimes

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Philou.2
8/novembre/2018 - 21h56

C'est triste ! Le geste d'un fou encore et toujours ! 

Portrait de Lemat
8/novembre/2018 - 20h54
Anthonin68 a écrit :

Les premiers habitants des États-Unis provenaient de Mongolie et de Sibérie. Je sais très bien où vous voulez en venir : comme toutes personnes proches des idées extrémistes vous aimez déformer l histoire avec un grand H. Non les premiers habitants des usa n étaient pas des caucasien mais des personnes de type mongoloides. Plusieurs chercheurs et historiens l ont prouvés sans compter les archéologiques qui sur place ont trouvés les traces de ce passage de ces populations mongoloides 

Non je vous explique un interessant reportage passé sur Arte il y a 10 ans.  Et il a pas mal chamboulé certaines certitudes, entre autre la datation de l'arrivée des premiers habitants de l'Amérique. Mais comme pour beaucoup de personne, dès qu'on change ses certitudes elles sont fausses puisque marginale. Vous ne valez donc pas mieux qu'un Trump qui crie aux Fakes News. Puisque d'une phrase sortie de son contexte, vous en déduisez que je suis rassemblement national à tendance néo-nazi.

Donc pour paraphraser notre alsacien, et pour vous laisser dans votre certitude, je vous dirais "Auf Wiedersen"

Portrait de Lemat
8/novembre/2018 - 20h03
Anthonin68 a écrit :

t'es vraiment atteint, toi! la belle amérique éternelle n'a jamais existé: les premiers habitants des états unis n'étaient pas des blancs de race aryennes comme tu les affectionnes,type blondasse comme trump, mais des amérindiens qui ont traversé le détroit de Béring ! En plus, les colons, parce que c'étaient des colons les blancs ou settlers comme ils s'appelaient entre eux , venaient du continent européens pour fuir la famine qui sévissait en Europe! 

Voir ma réponse à Swatss, elle vous concerne aussi.

Ah et pour info, ceux qui ont traversé le détroit de Bering n'était pas des amérindiens, et il se pourrait même qu'il y ait des types  européens. 

On a trouvé il y a quelques années, le crane d'un homme tué par flèche. Le crane étant de type caucasien, une enquête médico-légale a été ouverte pour meurtre. 

Après passage au carbone 14, on s'est aperçu que l'assassin était mort depuis au moins 10000 ans (je ne me souviens plus de l'age exact).

Portrait de Lemat
8/novembre/2018 - 19h56
swatss a écrit :

Mais qu'est-ce qu'il ne faut pas lire, les fake news viennent des démocrates , faut en avoir des grosses pour osez dire ça.

Les fake news sont issus de la part de personnes votant pour les extrêmes où a des personnes ayant les idées proches voir identique comme celle de Trump le tout relayer sur les réseaux sociaux par des personnes juste pas idéologie , le tout sans s'informer sur la véracité de ses dires....

Swatss, ce qui a de bien avec vous c'est qu'on sait que vous ne comprenez pas le second degrés (mais vous n'êtes pas le seul - voir anthonin). Je reprends les mots de Arrow et je rajoute les mots que Trump dit depuis des mois. Vous savez, je n'étais pas contre Trump il y a 2 ans (pas pour lui non plus) mais plus on avance dans sa présidence et plus je vois Greg Stillson (dead zone). Ca ne me rassure pas du tout.

Portrait de swatss
8/novembre/2018 - 19h25
Lemat a écrit :

.. et des démocrates qui, avec leur majorité à la chambre basse, tous élus à cause de leur fake news, vont détruire la belle Amérique éternelle 

Mais qu'est-ce qu'il ne faut pas lire, les fake news viennent des démocrates , faut en avoir des grosses pour osez dire ça.

Les fake news sont issus de la part de personnes votant pour les extrêmes où a des personnes ayant les idées proches voir identique comme celle de Trump le tout relayer sur les réseaux sociaux par des personnes juste pas idéologie , le tout sans s'informer sur la véracité de ses dires....

Portrait de Supertomate
8/novembre/2018 - 19h24
minou75 a écrit :
C'est le " Rêve Américain "... À la mode Trump !!!

Ce n'est pas propre à  Trump

Tous les présidents ont eu leurs lots d'attentats avec malheureusement beaucoup de morts

Le plus emblématique ėtant la tuerie de  Colombine en 1999 sous Clinton

Ne parlons même pas du carnage des tours du World trade Center en 2001

Dire que c'est de la faute de Trump est d'une bêtise sans nom

Portrait de Lemat
8/novembre/2018 - 16h49
GreenArrow a écrit :

Trump va dire que c'est la faute des médias bien entendu :)

.. et des démocrates qui, avec leur majorité à la chambre basse, tous élus à cause de leur fake news, vont détruire la belle Amérique éternelle 

Portrait de GreenArrow
8/novembre/2018 - 16h21

Trump va dire que c'est la faute des médias bien entendu smiley

Portrait de Jaffar
8/novembre/2018 - 16h07 - depuis l'application mobile

plus beaucoup de personnes pour commenter ce rêve américain

Portrait de Jaffar
8/novembre/2018 - 16h05 - depuis l'application mobile

c'est pour se faire mousser, est passé à la postérité

Portrait de wicket
8/novembre/2018 - 10h33
minou75 a écrit :
C'est le " Rêve Américain "... À la mode Trump !!!

Parce que, bien sûr, il n'y avait aucune fusillade sous Obama..... Arrêtez de nous faire rire ! cela en devient ridicule !!! et je précise que je ne suis pas pro-Trump !

Portrait de minou75
8/novembre/2018 - 10h17 - depuis l'application mobile

C'est le " Rêve Américain "... À la mode Trump !!!

Les plus vus