08/11 09:46

Quatre joueurs de football d'une équipe amateur de Saint-Étienne soupçonnés de violences contre un policiers placés en garde à vue

Quatre joueurs de football d'une équipe amateur de Saint-Étienne, soupçonnés de violences samedi sur un joueur d'une équipe adverse, policier de profession, étaient mercredi soir en garde à vue, a-t-on appris auprès du parquet.

Deux de ces joueurs de l'équipe AB Terrenoire ont été interpellés chez eux dans la matinée. Les deux autres, absents de leur domicile à l'arrivée des policiers, se sont eux-mêmes présentés au commissariat central de Saint-Étienne, a-t-on précisé de même source. "Les garde à vue des quatre joueurs devraient faire l'objet d'une prolongation", a précisé le procureur de la République de Saint-Étienne.

Ces arrestations interviennent après des dizaines d'auditions libres effectuées depuis dimanche par les enquêteurs de la sûreté urbaine départementale auprès de joueurs présents lors de l'agression survenue samedi après-midi à l'issue d'un match opposant l'AB Terrenoire à l'ASPTT Saint-Étienne.

Les dirigeants des clubs et les membres du corps arbitral ont également été entendus. "Le match était tendu, des insultes et des menaces fusaient", a dit le procureur ajoutant que la victime, joueur de l'AB Terrenoire et qui n'était pas en service, avait été "frappée à coups de poing et de pied".

Souffrant de multiples fractures, au nez et à l'arcade sourcilière, ainsi que d'un enfoncement de l'orbite d'un œil, ce policier de la Brigade anti-criminalité (Bac) de Saint-Étienne, âgé d'une trentaine d'années, s'est vu accorder une interruption de travail de 21 jours.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus