15/09/2006 07:51

Peine de prison requise contre Guillaume Durand

 

Une peine de quatre mois d'emprisonnement avec sursis a été requise jeudi contre le journaliste et animateur de télévision Guillaume Durand, jugé en appel à Paris pour fraude fiscale après avoir été relaxé en première instance.

Guillaume Durand avait été relaxé le 9 juin 2005 par la 11e chambre du tribunal correctionnel de Paris alors que le parquet avait requis à son encontre un an de prison avec sursis et 20.000 euros d'amende. Le parquet et l'administration fiscale avaient fait appel de cette relaxe.

Le fisc reproche à l'animateur de n'avoir pas fait figurer sur sa déclaration de revenus pour l'année 1999 l'indemnité de 5,8 millions de francs (880.000 euros) qu'il avait reçue de son ancien employeur Canal+ après son éviction de l'émission "Nulle part ailleurs".

Selon l'administration, une partie de cette indemnité était imposable au regard de la loi de finances votée en décembre 1999. Cette loi s'appliquait à l'indemnité bien que celle-ci ait été négociée plusieurs mois auparavant.

Présent jeudi à l'audience, Guillaume Durand a plaidé sa "bonne foi" et assuré qu'"à aucun moment à cette époque-là, (il) n'avait voulu dissimuler quoi que ce soit".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de RINEKA
19/septembre/2006 - 16h09

+ ils en ont + ils radinent
je croyais qu'il pouvait remonter que sur 5 ans les impots !
Bah alors !

Portrait de Venus on Mars
15/septembre/2006 - 09h52

Babe,
la "bonne foi" est peut être plafonnée !!!!

Portrait de Amiral
15/septembre/2006 - 08h57

Vol
Voler un voleur c'est pas du vol... mais la justice ne le sait pas...

Les plus vus