23/10 07:30

Tariq Ramadan, mis en examen pour le viol de deux femmes, a reconnu devant les juges avoir eu avec elles des relations sexuelles "consenties"

L'islamologue Tariq Ramadan, mis en examen pour le viol de deux femmes, a reconnu lundi devant les juges d'instruction avoir eu avec elles des relations sexuelles "consenties", a déclaré son avocat.

L'intellectuel niait jusqu'à présent tout rapport physique avec les plaignantes. Les messages échangés entre Tariq Ramadan et ces deux femmes "démontrent que les parties civiles ont menti et que les relations sexuelles ont été parfaitement souhaitées, consenties et même par la suite de nouveau recherchées", a expliqué Me Marsigny.

L'audition de lundi est intervenue après la révélation fin septembre de 399 SMS échangés entre Tariq Ramadan, incarcéré depuis le 2 février, et "Christelle", extraits d'un téléphone de l'accusatrice par un expert mandaté par les juges. Il y détaillait à l'avance ses fantasmes sexuels violents et dominateurs. "J'ai senti ta gêne... désolé pour ma 'violence'", reconnaissait-il par écrit ensuite, au lendemain de leur rencontre, le 9 octobre 2009 à Lyon.

Vendredi, c'est la défense de l'islamologue qui a versé au dossier d'autres messages, provenant cette fois d'un de ses téléphones et échangés avec Henda Ayari, la première femme à avoir porté plainte contre lui.

Les révélations de ces messages "lui ont permis de reconnaître qu'il avait eu des relations sexuelles avec Henda Ayari et 'Christelle'", a expliqué Me Marsigny. La parole de Ramadan "ne pouvait pas être libérée", affirme son avocat. "La raison pour laquelle Monsieur Ramadan a été contraint de ne pas accepter de reconnaître avoir eu des relations tient au fait que depuis le départ, tant sur le plan médiatique qu'au cours de sa garde à vue (...) il a eu le sentiment que la conviction était acquise qu'il était coupable des faits pour lesquels il était mis en examen", a encore déclaré Me Marsigny.

"Sans être en mesure de disposer des éléments matériels qui viennent récemment d’être versés au dossier, sa parole ne pouvait pas être libérée, ce qui est le cas aujourd'hui". Pour l'avocat, la révélation de ces messages constitue "un tournant dans ce dossier".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Philou.2
23/octobre/2018 - 16h22

Pourrait il être libéré ? 

Portrait de Antilache
23/octobre/2018 - 14h43

Pendant ce temps, George Tron est pépère le chat qui dort.

Portrait de titoh2011
23/octobre/2018 - 11h20 - depuis l'application mobile

Roman polanski : Accusé de viol sur mineure ? Que nenni, il n’en ai rien ce sont des affabulations !!!
DSK et l’affaire de la femme de chambre : c’est elle qui l’avait fait exprès pour lui soutirer quelques dollars.
Affaire restein : il a toujours pas été mis en détention au vu des très graves chefs d’inculpations dont il fait l’objet...
Tariq Ramadan : Accusé de viol ? Au taule dans les jours qui suivent !!!!!!!!!
Bizarre ? Quoi, vous voulez dire complot sioniste ? Franc-maçonnerie ? Non pardon, les complots n’existent pas, suis-je bête !

Les plus vus