20/10 17:37

Radio France annonce le dépôt une plainte contre Jean-Luc Mélenchon qui a qualifié "d'abrutis et de menteurs" les journalistes qui enquêtent sur ses comptes

Radio France a annoncé  le dépôt une plainte après les propos de Jean-Luc Mélenchon qui a qualifié d'"abrutis" et de "menteurs" les journalistes qui enquêtent sur ses comptes de campagne présidentielle.

"La direction juridique de Radio France s'occupe de la plainte en liaison avec notre avocat", a précisé à l'AFP Gaël Hamayon, un porte-parole de la radio publique. 

Le directeur de franceinfo Vincent Giret a dénoncé samedi une attaque "irresponsable" de Jean-Luc Mélenchon qui a traité d'"abrutis" et de "menteurs" les journalistes de la radio publique qui enquêtent sur ses comptes de campagne présidentielle. "Après avoir attaqué le service public et franceinfo, Jean-Luc Mélenchon passe aux insultes, et aux appels 'à pourrir' nos journalistes. Cet appel à la haine et à la violence est irresponsable. Défense absolue du professionnalisme et de l'intégrité de nos journalistes", a écrit M. Giret sur Twitter.

Après une enquête vendredi matin de franceinfo sur des soupçons de surfacturation lors de sa campagne présidentielle de 2017, le leader de la France insoumise s'est en pris aux journalistes de la radio qui, selon lui, "ont l'air de ce qu'ils sont, c'est à dire d'abrutis, et tous les autres ont suivi sans réfléchir". "Ils sont comme les moutons, il y en a un qui court et tous les autres courent derrière", a-t-il poursuivi, dans un message sur les réseaux sociaux, en parlant de la réaction des autres médias et en appelant à "pourrir" les journalistes.

"Il faut qu'à la fin, des milliers de gens se disent: les journalistes de France Info sont des menteurs, sont des tricheurs et il y a autour un système qui n'a même plus de recul professionnel de se dire 'mais qu'est-ce qu'on est en train de raconter ?'", a lancé M. Mélenchon qui avait fait l'objet cette semaine de perquisitions et a été auditionné par la police.

Mardi, le siège du parti et les domiciles de Jean-Luc Mélenchon et d'anciens assistants avaient été perquisitionnés dans une ambiance très tendue, qui a donné lieu à des accrochages avec la police. Après ces incidents, le parquet de Paris a ouvert une enquête pour "menaces ou actes d'intimidation contre l'autorité judiciaire" et "violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de B612
20/octobre/2018 - 23h28

Il en a pas marre d'insulter tout le monde, lui qui demande du respect. Il se dit sacré car parlementaire. Qu'il essaye plutôt d'être digne de la fonction et du Peuple qu'il représente, en parlementaire respectable.

Portrait de Marine-One
20/octobre/2018 - 18h52
Leroy Jethro Gibbs a écrit :

Loin de moi de défendre le Guru Mérluche est ses fanatiques mais je reste sur ma faim sur le silence assourdissant des instances judiciaires concernant les LREM et les conditions de l'élection du Micron à sa Brizitte. 

Voyage à Las Vegas! Le coffre à Benalla! Les 300 000 euros gagnés comme "banquier "et volatilisés façon David Copperfield...

Portrait de Marine-One
20/octobre/2018 - 18h35
wicket a écrit :

Ce n'est pas nouveau que les journalistes de F. Info & F. Inter sont plutôt de gauche... c'est d'autant plus amusant lorsque l'on entend Mélanchon s'en prendre à eux. 

Je crois que la "saga Mélanchon" n'est pas finie et que l'on a pas encore fini de rire....

La saga Mélanchon comme la saga Marine Le Pen sont hilarantes ! C’est pas comme la saga Fillon qui t'émouvait jusqu'aux larmes et te faisait crier au scandale!smiley

Portrait de wicket
20/octobre/2018 - 18h20
robert75xx a écrit :

le directeur de franceinfo  ,'''n'est pas une radio d'état  , est une radio du service public ''

et bien en tout cas il a de l humour  !!   ahahah

MR le directeur , en tout cas c est pas sur votre radio qu on à appris toutes sorte d'info sur benalla  , comment nous prendre pour des cons. 

tout ceux du service public dépendent indirectement de Macron, point final 

Ce n'est pas nouveau que les journalistes de F. Info & F. Inter sont plutôt de gauche... c'est d'autant plus amusant lorsque l'on entend Mélanchon s'en prendre à eux. 

Je crois que la "saga Mélanchon" n'est pas finie et que l'on a pas encore fini de rire....

Portrait de robert75xx
20/octobre/2018 - 17h56

le directeur de franceinfo  ,'''n'est pas une radio d'état  , est une radio du service public ''

et bien en tout cas il a de l humour  !!   ahahah

MR le directeur , en tout cas c est pas sur votre radio qu on à appris toutes sorte d'info sur benalla  , comment nous prendre pour des cons. 

tout ceux du service public dépendent indirectement de Macron, point final 

Les plus vus