19/10 10:01

Le nombre de morts sur les routes de France a connu un rebond en septembre après deux mois de baisse

Le nombre de morts sur les routes de France a connu un rebond en septembre après deux mois de baisse, entretenant les interrogations sur l'abaissement de la limitation de vitesse à 80 km/h entré en vigueur en juillet.

Un total de 323 personnes ont été tuées en septembre, soit 26 de plus (+8,8%) que l'an dernier à la même période. Le nombre d'accidents est également en hausse (5.373, 285 de plus, +5,6%), tout comme le nombre de blessés (+6.568, 273 de plus, +4,3%).

La tendance générale reste toutefois à la baisse: entre octobre 2017 et septembre 2018, le nombre de tués sur les routes est en recul de 4,8% (3.309 morts). Sur les neuf premiers mois de l'année, la Sécurité routière a recensé 137 morts de moins que pendant la même période en 2017 (2.426 contre 2.563).

Partisans ou opposants du 80 km/h, tous les acteurs de la sécurité routière se refusent à dresser dès maintenant un bilan de l'abaissement de la vitesse maximale sur 400.000 kilomètres de routes secondaires, entré en vigueur le 1er juillet après des mois de controverses.

Les mois de juillet et d'août avaient vu le nombre de tués sur les routes reculer (-5,5% en juillet, -15,5% en août).

Malgré la vive opposition d'élus et d'associations d'automobilistes et de motards, le gouvernement avait abaissé la vitesse pour tenter d'enrayer la mortalité routière, repartie à la hausse entre 2014 et 2016. Selon lui, cette mesure pourrait sauver jusqu'à 400 vies par an.

"Il est encore trop tôt pour en mesurer les véritables effets, il faut attendre. Je l'avais dit quand nous avions eu les bons résultats d'août, je le répète après ces résultats en demi-teinte", affirme le délégué interministériel à la sécurité routière Emmanuel Barbe.

"Le beau temps de septembre a mis plus de gens sur les routes", relève-t-il, en pointant notamment une mortalité des motocyclistes toujours élevée (81 morts). Il faut regarder des "perspectives de temps plus long", plaide-t-il.

Le troisième trimestre 2018 a ainsi enregistré "la mortalité routière la plus basse sur un troisième trimestre ces dix dernières années" (898 tués), selon la Sécurité routière.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Jse
19/octobre/2018 - 18h30

Combien ça a coûté  les  panneaux 80 km/h  ? 

Ce n'est pas la vitesse : 10 km en moins : ce sont  les routes qui sont en mauvais état  !!!!!

 

 

Portrait de Philou.2
19/octobre/2018 - 13h32

Même réduite à 50kmh il y aurait tout de même des accidents mortels... 

Portrait de Philomène
19/octobre/2018 - 10h54
toury a écrit :

Encore du pret a penser: C'est pas griller une ligne blanche qui tue, c'est le faire quand il y a quelqu'un en face !

C'est avec des gens qui pensent comme vous que le monde va à vau l'eau :Il y a des lois ,des règles ,elles sont à RESPECTER..

Portrait de toury
19/octobre/2018 - 10h46
Lemat a écrit :

Donc on nous aurait menti, le 80 ne ferait que baisser artificiellement le nombre de mort sur les routes?

Je pense qu'il faut qu'on fasse un grand pas qui va faire plaisir à notre premier sinistre. On abaisse la vitesse à 10km/h en ville et 50 sur route, 70 sur 2fois 2 voies et 80 sur autoroute. Je pense que là on aura de vrais résultats.

Maintenant le fond de ma pensée. On est gouverné par des buses qui écoutent des pseudo spécialistes qui sont encore plus des buses, qui ne voit la vie qu'en 2D (une seule voie, une seule voix, une seule pensée), et se base sur des statistiques qui ne sont valable que dans le pays où elles ont été édités.

Pour baisser le nombre de mort, il y a une méthode mais elle coute cher et rapporte peu. Il faut réparer et réaménager nos routes qui sont plus proche de l'état de 1939, que celle d'une pays riche. Il faut ensuite se battre contre les incivilités (doubler sur lignes blanches, coller etc) et un peu moins sur la vitesse, parce qu'actuellement on regarde plus l'aiguille que la route.

 

Bref il faut faire un vrai travail, pas un mini boulot d'un omniscient énarque.

Encore du pret a penser: C'est pas griller une ligne blanche qui tue, c'est le faire quand il y a quelqu'un en face !

Portrait de jarod.26
19/octobre/2018 - 10h31
allez chiche le gouvernement on rabaisse encore la vitesse sur les routes smiley
Portrait de Philomène
19/octobre/2018 - 10h17
Lemat a écrit :

Donc on nous aurait menti, le 80 ne ferait que baisser artificiellement le nombre de mort sur les routes?

Je pense qu'il faut qu'on fasse un grand pas qui va faire plaisir à notre premier sinistre. On abaisse la vitesse à 10km/h en ville et 50 sur route, 70 sur 2fois 2 voies et 80 sur autoroute. Je pense que là on aura de vrais résultats.

Maintenant le fond de ma pensée. On est gouverné par des buses qui écoutent des pseudo spécialistes qui sont encore plus des buses, qui ne voit la vie qu'en 2D (une seule voie, une seule voix, une seule pensée), et se base sur des statistiques qui ne sont valable que dans le pays où elles ont été édités.

Pour baisser le nombre de mort, il y a une méthode mais elle coute cher et rapporte peu. Il faut réparer et réaménager nos routes qui sont plus proche de l'état de 1939, que celle d'une pays riche. Il faut ensuite se battre contre les incivilités (doubler sur lignes blanches, coller etc) et un peu moins sur la vitesse, parce qu'actuellement on regarde plus l'aiguille que la route.

 

Bref il faut faire un vrai travail, pas un mini boulot d'un omniscient énarque.

Les grands esprits sont connectés ! smileyBonne journée .smiley

Portrait de Philomène
19/octobre/2018 - 10h15

C'est la faute AU 80 Km/h.Abaissons à 60 !smiley

Portrait de Lemat
19/octobre/2018 - 10h15

Donc on nous aurait menti, le 80 ne ferait que baisser artificiellement le nombre de mort sur les routes?

Je pense qu'il faut qu'on fasse un grand pas qui va faire plaisir à notre premier sinistre. On abaisse la vitesse à 10km/h en ville et 50 sur route, 70 sur 2fois 2 voies et 80 sur autoroute. Je pense que là on aura de vrais résultats.

Maintenant le fond de ma pensée. On est gouverné par des buses qui écoutent des pseudo spécialistes qui sont encore plus des buses, qui ne voit la vie qu'en 2D (une seule voie, une seule voix, une seule pensée), et se base sur des statistiques qui ne sont valable que dans le pays où elles ont été édités.

Pour baisser le nombre de mort, il y a une méthode mais elle coute cher et rapporte peu. Il faut réparer et réaménager nos routes qui sont plus proche de l'état de 1939, que celle d'une pays riche. Il faut ensuite se battre contre les incivilités (doubler sur lignes blanches, coller etc) et un peu moins sur la vitesse, parce qu'actuellement on regarde plus l'aiguille que la route.

 

Bref il faut faire un vrai travail, pas un mini boulot d'un omniscient énarque.

Les plus vus