18/10 16:48

Les membres de l’Association des Chaînes Conventionnées éditeurs de Services saluent la nomination de Franck Riester au Ministère de la Culture

Les membres de l’Association des Chaînes Conventionnées éditeurs de Services saluent la nomination de Franck Riester au Ministère de la Culture et lui adressent dans un communiqué tous leurs vœux de réussite dans ses nouvelles fonctions.

"Son expertise bâtie au sein de la Commission des affaires culturelles de l'Assemblée Nationale sur les dossiers audiovisuels et piratage, sa connaissance en profondeur de l’évolution et des enjeux actuels de ce marché, et en particulier de celui de la télévision payante, des pratiques et des usages ainsi que des modèles économiques et de distribution sur lesquels repose tout l’équilibre du système de soutien à la création, son expérience d’entrepreneur dans le privé également, au-delà de son engagement politique de premier plan au service du bien public, seront indispensables dans la période qui s’ouvre.", peut-on lire.

Et l’ACCeS d'appeler "de ses vœux une réforme en profondeur du cadre réglementaire de l’audiovisuel dans son ensemble, une modernisation radicale et un allégement des contraintes afin de renforcer les éditeurs commanditaires des programmes, et en particulier les éditeurs non hertziens, de telle sorte qu’ils puissent continuer à investir fortement dans la création, l’innovation et les services attendus par les français, dans un contexte économique très tendu pour la télévision payante et de concurrence extrême, caractérisé par des asymétries réglementaires fortes."

F"ace à ces enjeux, l’ACCeS est à la disposition du gouvernement et de ses services. L’association jouera un rôle actif dans la modernisation de ce cadre, aux côtés des pouvoirs publics.

L’ACCeS tient également à remercier Françoise Nyssen pour son action et son implication sur les dossiers audiovisuels européens, sur la lutte contre le piratage, en faveur de l’égalité hommes - femmes, de la diversité culturelle, de l’éducation aux médias, et de la démocratisation de la culture.", poursuit l'ACCeS dans son communiqué.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus