18/10 17:03

Isère: Un chien abattu par la police municipale à l'Isle-d'Abeau - La scène filmée et publiée sur le web suscite l'indignation

C'est une vidéo qui est partagée depuis plusieurs heures sur les réseaux sociaux. On peut y voir un chien errer dans les rues de l'Isle-d'Abeau, une commune de l'Isère. Après avoir reçu un signalement, les policiers municipaux sont intervenus pour tenter de capturer à plusieurs reprises l'animal, excité, comme le rapporte Le Dauphiné Libéré.

C'est alors qu'une détonation retentit. Un des policiers, voyant le chien s'approcher de lui, fait usage de son arme. Quelques instants plus tard, deux autres coups de feu sont tirés. Nos confrères indiquent que l'animal - un american staff, classé en deuxième catégorie sur la liste des chiens dangereux - était toujours vivant avant l'intervention d'un vétérinaire pour l'euthanasier.

Interrogé, Alain Jurado, le maire de la ville, explique que "le chien devait être tenu en laisse et muselé". "Il venait de tenter de "croquer" un autre chien avant d’être heurté par une voiture alors qu’il traversait la route. Une fois sur place, les policiers ont tenté de le capturer en vain car le chien mordait la perche. Le chien était agressif, il montrait les dents, en acculant un policier contre une haie. Ce policier a alors décidé d’utiliser son arme de service. Un second policier a lui aussi dû faire usage de son arme, à trois reprises", continue l'élu.

Le maire a décidé de déposer plainte pour diffamation après la vidéo postée sur le web par un internaute. "Cette personne a insulté les agents alors que la situation était tendue. Ce comportement est inadmissible, ce n’est pas une attitude citoyenne", déplore-t-il.

Une enquête, confiée aux gendarmes, a été ouverte et les policiers municipaux ainsi que la propriétaire du chien doivent être entendus dans la journée. La SPA a fait savoir qu'elle allait porter plainte pour atteinte volontaire à un animal, selon France Bleu Isère. Une pétition a également été lancée : plus de 3.700 personnes l'ont pour l'heure signée.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de L’anonymeBZH
19/octobre/2018 - 21h38
JakoRalboloGraveAdonf a écrit :

J'adore les chiens, mais ces races dégénérées de clébars pour racailles devraient juste être interdites sur notre sol, ils sont complètement tarés. Un de moins, aucun souci.

Étrangement quand je me promène avec ma berger allemand j'ai plus de problème avec les caniches de mamies éduqués comme des manches et complétements dégénéré qu'avec les chiens dit "catégorisés". D'ailleurs je me suis récemment fait mordre par un fauve enragé.....un jack russel de mamie et mine de rien ça fait mal ces petites bêtes pourtant je n'ai pas demandé son euthanasie pour autant...

Portrait de L’anonymeBZH
19/octobre/2018 - 21h32
poblesec.1 a écrit :

Un clébard de moins, c'est une bonne nouvelle !

Dommage que la chasse aux gros cons intolérants ne soit pas autorisée, ça nous epargnerait vos commentaires...

Portrait de markopolo
19/octobre/2018 - 07h44
zobzob a écrit :

J'aime la police et j'admire la profession mais ceux-là c'est une belle équipe de bras cassés, ils sont une dizaine pour un simple chien en divagation, on voit clairement qu'ils n'ont pas été formé pour ça et qu'ils ne savent pas comment agir. Il aurait fallu appeler un refuge, ces gens savent faire. Le chien n'est ni apeuré ni agressif, il vient tout doucement vers les policiers comme un chien normal qui vient à la rencontre d'un humain puis finalement il va en voir un autre et celui-ci il lui tire dessus par simple peur, en plus c'est contre-productif car le tir n'est pas létal, du coup au lieu de fuir en couinant le chien aurait pu se retourner contre le tireur comme le ferait une bête blessée et pour le coup devenir réellement dangereux, bref le policier a fait le contraire de ce qu'il fallait faire à savoir garder son calme.

1) Les policiers n'ont pas être "formés" pour capturer des chiens qui représentent une menace pour la sécurité publique.

2) L'appel à un refuge, à un ami ou à votre mère est un délire de personnes qui ne comprennent pas les principes d'urgence et qui croient que tout peut se résoudre depuis leur canapé.

3) Au final, je souhaite à tous les donneurs de conseil à la con dans cette histoire que leurs enfants se fassent défigurer par ce type de chien et ainsi pouvoir constater toute leur mauvaise foi en la matière.

Portrait de zobzob
19/octobre/2018 - 00h59

J'aime la police et j'admire la profession mais ceux-là c'est une belle équipe de bras cassés, ils sont une dizaine pour un simple chien en divagation, on voit clairement qu'ils n'ont pas été formé pour ça et qu'ils ne savent pas comment agir. Il aurait fallu appeler un refuge, ces gens savent faire. Le chien n'est ni apeuré ni agressif, il vient tout doucement vers les policiers comme un chien normal qui vient à la rencontre d'un humain puis finalement il va en voir un autre et celui-ci il lui tire dessus par simple peur, en plus c'est contre-productif car le tir n'est pas létal, du coup au lieu de fuir en couinant le chien aurait pu se retourner contre le tireur comme le ferait une bête blessée et pour le coup devenir réellement dangereux, bref le policier a fait le contraire de ce qu'il fallait faire à savoir garder son calme.

Portrait de zobzob
19/octobre/2018 - 00h57
Seaskua... a écrit :

Le taser aurait peut être été une bonne solution ou bien un lanceur quelconque dotée d'une flèche anesthésiante. Avoir un dispositif de neutralisation, en plus d'une perche de capture devrait être à la portée de toute mairie disposant d'une police municipale.

Taser surtout pas, c'est le meilleur moyen que le chien devienne fou. Dans le refuge où j'étais bénévole il y avait toujours un paquet de gâteaux ou un petit sac de croquettes dans la voiture et pour les chiens en divagation que ce soit un petit caniche ou un chien de seconde catégorie sans muselière, non seulement ça l'amadouait mais en plus ça permettait de lui passer un nœud coulant très large pendant qu'il mangeait ses friandises, ça a toujours fonctionné. Si le chien était vraiment insaisissable il y avait aussi la cage de capture dans laquelle le chien entrait attiré par la nourriture et qui se refermait derrière lui. Le tout c'est d'être formé et de ne pas avoir peur des chiens comme ce policier visiblement.

Portrait de Balbôa..
18/octobre/2018 - 20h32

Encore plus bas que les chasseurs qui eux tir juste au moins !

Portrait de Seaskua...
18/octobre/2018 - 20h32

Le taser aurait peut être été une bonne solution ou bien un lanceur quelconque dotée d'une flèche anesthésiante. Avoir un dispositif de neutralisation, en plus d'une perche de capture devrait être à la portée de toute mairie disposant d'une police municipale.

Portrait de poblesec.1
18/octobre/2018 - 20h16

Un clébard de moins, c'est une bonne nouvelle !

Portrait de POCKSY
18/octobre/2018 - 19h08

Le pire que je crains c'est que désormais les flics tirent facilement sur des chiens maintenant !

Je n'ai pas regardé la vidéo. Rien que de lire l'article m'a fait "mal"...

Portrait de Wouhpinaise
18/octobre/2018 - 18h49
onebob a écrit :

allez voir la video , le chien demande rien a personne ..il prend une balle...une honte....en plus ils sont 5-8 flics pour un chien qui divague...

Les policiers n'ont sans doute pas voulu prendre de risques, sachant que ce type de chien peut être très dangereux s'il est dressé à l'attaque. Mais effectivement, sur la vidéo on voit plus un chien qui se ballade en remuant la queue qu'un animal agressif. Après, nous n'étions pas sur place. Possible qu'il se soit montré menaçant avant le début de la vidéo.

Portrait de jarod.26
18/octobre/2018 - 18h27
c'est le far west smiley
Portrait de Philou.2
18/octobre/2018 - 18h19

Si ce chien était agressif voir potentiellement dangereux je peux comprendre le geste des policiers..

Portrait de Chevelu
18/octobre/2018 - 18h02

Il faut faire payer ces "cowboy" !

Portrait de hypnose
18/octobre/2018 - 17h37

de la nécessité d'armer les polices municipales, gardes prétoriennes des maires

Les plus vus