17/10 07:27

Emmanuel Macron à la télé hier soir: "J'ai pu déranger ou choquer certains par mon parler vrai. (...) Il n'y a ni tournant, ni changement de cap dans la politique" - Vidéo

20h00: Intervention d'Emmanuel Macron

"Nous vivons une époque nouvelle et nous serons jugés à l'aune de notre courage (...) Le monde se fracture, de nouveaux désordres apparaissent et l'Europe bascule, presque partout, vers les extrêmes

J'ai pu déranger ou choquer certains par mon parler vrai. Je n'ai qu'une boussole c'est la confiance que vous m'avez donner en mai 2017. Il n'y a ni tournant, ni changement de cap. le temps est celui de nos institutions. dans le futur votre situation va s'améliorer car le gouvernement s'attaque à la racine des problèmes. Dans les semaines à venir, il y aura des décisions structurantes et historiques.

Souvenez-vous il y a seulement un an, combien de personnes nous disaient que c’était impossible, que le pays allait être bloqué. Et pourtant cela a été fait.

Je demande au nouveau gouvernement ainsi formé de poursuivre les transformations dont notre pays a besoin. Et que nous le fassions avec un objectif simple : reprendre la maîtrise de notre destin.

Nous vivons une époque nouvelle et nous serons jugés à l'aune de notre courage (...) Le monde se fracture, de nouveaux désordres apparaissent et l'Europe bascule, presque partout, vers les extrêmes.

Je sais que vous vous sentez empêchés, parce que vous êtes nés à tel endroit, avec tel prénom et dans telle famille. Je ne m'y résous pas plus que vous. La solution : changer en profondeur l'éducation, la formation tout au long de la vie et accompagner les plus fragiles. Nous ne sommes pas 66 millions d'individus séparés mais une Nation qui se tient. Aucun de vous n'ira mieux ni aujourd'hui ni demain si notre pays est plus faible.

Je demande au gouvernement d'agir pour que notre pays conserve la maîtrise de son destin. Je crois dans ce ressaisissement de notre nation, dans notre capacité à porter notre voix française. Je crois dans ce projet que je veux porter en Europe. C'est pour cela que je souhaite le rassemblement le plus large. Je crois en ce projet que j'irai porter à chacun auprès de chacun vous.

J'ai confiance en vous, en nous, en notre patrie."

.

19h02: Depuis ses grands entretiens sur TF1 et Mediapart/BFMTV avant l'été, M. Macron n'a pas accordé de longue interview à des médias nationaux, à l'exception de confidences au JDD en septembre.

En particulier, au moment de l'affaire Benalla, il avait choisi de s'exprimer indirectement, dans une déclaration devant des élus LREM dont la vidéo avait été donnée à la presse. Outre ses nombreux discours, il a privilégié ces dernières semaines la forme de communication qu'il affectionne, en se laissant filmer lors d'échanges à bâtons rompus avec des passants lors de bains de foule ou par des images postées sur les réseaux sociaux.

S'y ajoutent de brefs points de presse lors de visites à l'étranger, où il refuse généralement de répondre sur la politique nationale. En raison de quelques phrases à l'emporte-pièce - qu'il assume toujours - ces formes de communication ne lui ont pas toujours réussi auprès de l'opinion publique.

Comme pour sa remarque sur "le pognon de dingue" que coûteraient les aides sociales ou son échange avec un jeune chômeur lors des Journées du patrimoine en septembre (du travail, "je traverse la rue, je vous en trouve") ou quand il a qualifié les Français, depuis le Danemark, de "Gaulois réfractaires au changement". Ou encore, à Colombey-les-Deux-Eglises, quand il a recommandé à des retraités de cesser de "se plaindre", sans oublier une photo aux Antilles avec un jeune homme qui faisait un doigt d'honneur.

Autant de petits phénomènes médiatiques qui ont chacun suscité des vagues de buzz sur les réseaux sociaux tout en déchaînant les oppositions, parasitant des messages de fond comme le plan pauvreté et le plan hôpital. Au point que son ex-ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, peu avant de démissionner, avait déclaré que le pouvoir avait "manqué d'humilité" et réclamé "plus d'écoute des Français", "parce que vite, dans les palais de la République, on perd la capacité de lien et d'écoute avec la population".

Ces accrocs ont pesé sur la popularité du chef de l'Etat qui a nettement chuté depuis l'été.

Selon un sondage Elabe de debut octobre pour BFMTV, les Français le jugent autoritaire (à 79%) et arrogant (à 71%), même si autant le trouvent dynamique et 42% le jugent sympathique.

"Je ne suis pas parfait", a-t-il dit en septembre aux Antilles à des journalistes du JDD. "Qu'il y ait des choses qui ne soient pas bien faites, c'est donc normal. Il faut les corriger". "Mais", a-t-il plaidé, "il faut aussi éviter de perdre collectivement du temps à parler de sujets qui sont accessoires".

16h49: Emmanuel Macron "s'exprimera mardi à 20h00 à la télévision", a annoncé l'Elysée mardi sans autre détail, quelques heures après l'annonce du remaniement du gouvernement.

L'Elysée a annoncé mardi matin par un simple communiqué le premier remaniement d'ampleur du quinquennat, destiné à redonner un "second souffle" au programme de réformes de l'exécutif après une rentrée calamiteuse.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de carino
16/octobre/2018 - 18h56

il va s'excuser d'avoir envoyé des migrants illégalement en Italie à clavière ? qui sait  c'est fou comment les médias n'en parlent pas ..... c'est fort grave tout ça mais bon on est habitué au silence quand ca n'arrange pas certains ... 

 

Portrait de Lemat
16/octobre/2018 - 18h35
Blablabus a écrit :

J'ai déjà une gastro entérite , je n'ai pas envie d'en rajouter...

Et moi un rhume de cerveau, c'est à dire que je passe de 60 à 1 de QI. Je serais capable d'aimer ce qu'il dit.

Portrait de latimer2008
16/octobre/2018 - 18h34
Sans moi je ne regarde pas ce drôle d'oiseau...
Portrait de Supertomate
16/octobre/2018 - 18h10

Sans moi

Une mascarade de plus de ce narcissique 

Portrait de Alala 1er
16/octobre/2018 - 18h07

C'est ballot, j'ai piscine !

Mais je pense que je ne vais pas rater grand chose, cas typique d'auto promo sans aucun intérêt...

Portrait de Blablabus
16/octobre/2018 - 18h02

J'ai déjà une gastro entérite , je n'ai pas envie d'en rajouter...

Portrait de Philou.2
16/octobre/2018 - 17h56

Je préfère rester sur tpmp à chacun ses vices smiley

Portrait de jarod.26
16/octobre/2018 - 17h40
ho non pas envie d'être hypnotisé smiley

Les plus vus