20/10 16:02

Selon le producteur de "L'Amie prodigieuse", la série "ouvre la porte à une nouvelle façon de raconter les histoires"

Lorenzo Mieli, le producteur de la très attendue adaptation télévisée du best-seller italien "L'Amie prodigieuse", estime que la série "ouvrira la porte à une nouvelle façon de raconter des histoires", avec moins d'action et davantage de psychologie.
"Dans la première saison de L'Amie prodigieuse, il y a deux rebondissements: l'un est une paire de chaussures, l'autre une poupée. C'est une série totalement différente de ce qu'on voit d'habitude à la télé italienne, on ne voit pas des gens sauter partout dans toutes les scènes, on est plus centré sur la complexité du point de vue des personnages féminins, je pense que ça peut ouvrir la voie à une nouvelle façon de raconter des histoires", a-t-il expliqué lors d'une table ronde au marché international MipCom.
L'adaptation des livres d'Elena Ferrante, coproduction entre la chaîne américaine HBO et la Rai, sera diffusée pour la première fois le 18 novembre sur HBO. La série, dont le scénario a été supervisé par l'auteure, a dores et déjà été vendue dans 56 pays.
Le casting a été particulièrement délicat: recruter des actrices italiennes était "nécessaire pour l'authenticité", estime le producteur, également à l'origine de la série "The Young Pope" du cinéaste Paolo Sorrentino.
"Narcos a ouvert la voie pour les autres, en montrant que l'authenticité était centrale dans la réussite d'une série. On ne pouvait pas imaginer des actrices américaines interprétant des fillettes italiennes dans les quartiers pauvres des années 50", détaille-t-il.

"Il fallait qu'elles parlent vraiment napolitain, au point que même nous ne les comprenions pas. La série sera d'ailleurs sous-titrée en Italie", a-t-il poursuivi.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus