21/10 12:01

Pour Carolyn McCall, la dirigeante du groupe audiovisuel britannique ITV, Netflix est "plus un ami qu'un ennemi"

Carolyn McCall, dirigeante du groupe audiovisuel britannique ITV, a estimé que la plateforme Netflix, qui fait trembler nombre de chaînes traditionnelles, est "plus un ami qu'un ennemi".
"Je ne pense pas qu'ils soient l'ennemi", a-t-elle indiqué lors d'une conférence au marché international des programmes Mipcom.
"Ils ont réussi à faire payer les gens pour du contenu, c'est un changement massif. Quand j'étais au Guardian, personne ne voulait payer pour quoi que ce soit, peu importe le contenu des informations. C'est un grand changement dans l'attitude des consommateurs", a salué la dirigeante, récemment arrivée à la tête d'ITV après être passée par Easyjet et le quotidien britannique The Guardian.
Si elle a admis la concurrence de Google dans la publicité, elle a salué leur apport technologique.
Un discours qui tranche avec celui de la BBC ou des dirigeants audiovisuels français, notamment celui de Delphine Ernotte, patronne de France Télévisions, qui ne souhaite plus vendre ses séries à Netflix.
Carolyn McCall a indiqué que le groupe souhaitait lancer son propre service de SVOD en 2019, qui ne sera "pas un Netflix britannique mais une offre spécifique".
"Les gens aujourd'hui ont plusieurs abonnements, deux ou trois, mais il y a une limite. Je pense que maintenant c'est la bonne fenêtre pour se lancer", a-t-elle estimé, précisant que "ce serait du contenu britannique et à terme du contenu original".
Elle est aussi revenue sur le producteur néerlandais à vendre Endemol Shine, dont ITV a écarté le rachat début octobre : "Nous n'avons pas fait d'offre, ça ne veut pas dire que ce n'était pas une bonne alliance stratégique. Il y avait de multiples facteurs, y compris le prix, ça ne veut pas dire qu'on n'est pas intéressé par des acquisitions".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus