16/10 12:00

Un tribunal fédéral de Los Angeles a rejeté la plainte en diffamation de l'actrice de films pornographiques Stormy Daniels contre Donald Trump

Un tribunal fédéral de Los Angeles a rejeté la plainte en diffamation de l'actrice de films pornographiques Stormy Daniels, qui accuse Donald Trump de l'avoir dénigrée dans un tweet, et condamné la jeune femme à payer les frais d'avocat du président américain.

Stormy Daniels, qui assure avoir eu une liaison avec Donald Trump entre 2006 et 2007, affirme avoir été abordée en 2011 sur un parking de Las Vegas par un inconnu qui avait menacé de s'en prendre à sa fille si elle évoquait publiquement cette relation.

Au coeur d'une guérilla médiatique et juridique contre M. Trump, l'actrice avait fait réaliser et diffuser en avril dernier un portrait-robot de cet inconnu, que le président américain avait tourné en ridicule le lendemain dans un tweet: ce croquis réalisé "des années plus tard, d'un homme qui n'existe pas" relevait pour lui d'une "arnaque absolue".

Pour la jeune femme, ce tweet constituait une diffamation publique devant les 50 millions d'abonnés de Donald Trump.

Le juge S. James Otero, du tribunal de Los Angeles, a estimé que cette plainte, initialement déposée à New York, n'était pas fondée. Dans son jugement, dont l'AFP a eu une copie, il se range aux arguments de la défense de Donald Trump pour laquelle il ne s'agissait que d'une formule "rhétorique", et non d'une appréciation visant spécifiquement la jeune femme, Stéphanie Clifford de son vrai nom.

Pour le magistrat, le tweet présidentiel répondait à "un individu le prenant publiquement à partie" et relevait à ce titre de la liberté d'expression protégée par le sacro-saint premier amendement de la Constitution américaine.

"Victoire totale pour le président Trump et défaite totale pour Stormy Daniels", s'est réjoui dans un communiqué l'avocat du chef d'Etat, Charles J. Harder. "Le montant accordé pour les frais d'avocat du président Trump sera déterminé ultérieurement", ajoute-t-il.

"Nous allons faire appel", a réagi sur Twitter l'avocat de Stormy Daniels, Michael Avenatti, se disant "confiant" dans l'issue de ce recours.

Les autres procédures entamées par sa cliente contre Donald Trump "ne sont pas affectées" par ce jugement, assure-t-il.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de colin33
16/octobre/2018 - 14h37 - depuis l'application mobile

Tient comme par hasard !!!

Les plus vus