15/10 19:00

Aude: Le bilan des inondations et minute par minute la journée de lundi - Le Premier ministre Edouard Philippe annonce une procédure de catastrophe naturelle accélérée

18h23: La préfecture de l'Aude revoit à la hausse le bilan des victimes. Elle fait désormais état de onze morts.

17h45: Le point complet sur la situation

Trois mois de pluie en quelques heures et un bilan très lourd: au moins 10 personnes ont été tuées dans la nuit de dimanche à lundi à la suite de violents orages qui ont provoqué de graves inondations dans l'Aude, placé en vigilance rouge depuis 06H00 lundi.

En l'espace de 5 heures, entre 150 et 300 mm d'eau sont tombés sur l'agglomération de Carcassonne, selon Météo-France. Mais la situation n'est pas stabilisée et des débordements sont prévus dans les heures à venir, selon Vigicrues.

Cet "épisode méditerranéen de type cévenol" a fait au moins 10 morts, huit blessés graves et une personne est portée disparue, selon le porte-parole du ministère de l'Intérieur. Neuf personnes ont été tuées à Trèbes, petite ville proche de Carcassonne déjà frappée par un attentat islamiste en mars, deux à Villegailhenc, une à Villardonnel et une à Villalier.

Il s'agit d'intempéries parmi les plus meurtrières depuis une dizaine d'années. De nombreuses routes étant coupées, des habitants sont secourus par hélitreuillage.

Un millier d'habitants de la commune de Pezens ont même été évacués dans la matinée à titre préventif en raison des risques de débordement d'un barrage.

Dans la région de Carcassonne, les champs sont complètement inondés, plusieurs chaussées détruites ou impraticables avec des arbres tombés sur les routes.

Des torrents d'eau boueuse enjambent la chaussée, les cours d'eau débordent.

Des véhicules ont été emportés par les flots. Les écoles ont été fermées et les habitants doivent rester chez eux. A Carcassonne, la circulation a été "interdite aux piétons et aux poids-lourds sur les ponts de la ville. Les automobilistes doivent rester extrêmement vigilants", a insisté la préfecture. A Trèbes, la ville est quasi-déserte et complètement investie par les secours dont les pompiers habillés en hommes-grenouilles qui circulent en barques.

Le Premier ministre Edouard Philippe est attendu sur place en fin d'après-midi avec le ministre de la Transition écologique François de Rugy. Le président Emmanuel Macron se rendra dans l'Aude "dès que possible", a annoncé l'Elysée. "On a de l'eau dans la maison, de l'eau partout. Tout est inondé, partout dans le village.

Un pont s'est écroulé. Il y a des pompiers partout, on ne sait plus où donner de la tête", a témoigné une habitante de Villegailhenc, Hélène Ségura. "Tout le monde est sous le choc parce que ça été très violent" avec des "maisons qui ont 1m20 d'eau et les bâtiments communaux idem", a confirmé le maire, Michel Proust, à l'AFP.

"Et puis il y a beaucoup de casse, il y a beaucoup de destruction", a-t-il souligné. "On a mis une cellule (d'urgence) en place. La solidarité va jouer entre la famille, les voisins. On n'a pas d'eau, pas d'électricité donc il va falloir distribuer de l'eau maintenant."

17h38: Le Premier ministre s'exprime actuellement depuis Villegailhenc: "On est face à un phénomène exceptionnel qui explique la gravité et la lourdeur du bilan. Je voudrais exprimer toute ma sympathie et tout mon soutien aux familles des victimes."

"Je voudrais aussi remercier les élus et dire combien l'effort de solidarité a été remarquable. Il faut aujourd'hui s'attacher à traiter l'urgence, rétablir l'eau et l'électricité. Puis il faudra reconstruire en pensant toujours à l'adaptation de nos modes vie à ces phénomènes climatiques dont tout indique qu'ils seront à la fois plus fréquents" et plus violents.

Le Premier ministre Edouard Philippe annonce une procédure de catastrophe naturelle accélérée.

17h11: Le bilan est revu à la baisse par les autorités: il est désormais de 10 morts

16h36: Edouard Philippe est sur place à la rencontre des secours à Villegailhenc (Aude).

15h08: Emmanuel Macron se rendra dans l'Aude "dès que possible", vient d'annoncer l'Elysée.

14h19: "Une cellule d'urgence médico-psychologique (CUMP) ouvrira dans l'heure aux urgences du Centre Hospitalier de Carcassonne pour accueillir les personnes en état de choc" (préfecture de l'Aude)

13h40: Le porte-parole du ministère de l'Intérieur indique à BFMTV que, parmi les 13 victimes : 9 sont à déplorer dans la seule commune de Trèbes, 2 dans celle de Villegailhenc, un mort à Villardonnel et un autre à Villalier.

13h00: La sécurité civile annonce que 1.000 habitants de Pezens (Aude) sont évacués en raison de risques liés à un barrage

12h54: Les pluies torrentielles qui se sont abattues sur l'Aude dans la nuit de dimanche à lundi ont provoqué la mort de 13 personnes, selon un nouveau bilan provisoire fourni par la sécurité civile.

Un précédent bilan du ministère de l'Intérieur faisait état de sept morts et cinq blessés graves. Le département de l'Aude, où la crue a atteint un niveau sans précédent depuis 1891, a été placé en vigilance rouge depuis 06H00.

12h40: Un nouveau bilan fait état de neuf morts, annonce la Place Beauvau

12h36: Le point à la mi-journée

«Tout est inondé»: au moins sept personnes ont été tuées dans la nuit de dimanche à lundi à la suite de pluies violentes et de graves inondations dans l’Aude, placé en vigilance rouge depuis 06H00 et où la crue a atteint un niveau sans précédent depuis 1891.

En l’espace de 5 heures, «entre 160 et 180 mm d’eau sont tombés sur l’agglomération de Carcassonne», selon le préfet de l’Aude. Mais la situation n’est pas stabilisée et des débordements sont prévus dans les heures à venir, selon Vigicrues.

Les pluies violentes ont fait sept morts et cinq blessés graves, selon un nouveau bilan provisoire communiqué par le ministère de l’Intérieur, «susceptible d’évoluer».

A Villardonnel, une religieuse a été «emportée par l’eau» et quatre autres personnes sont mortes à Villegailhenc, près de Carcassonne, a précisé le préfet Alain Thirion. Une autre personne est décédée à Trèbes.

Dans la région de Carcassonne, les champs sont complètement inondés, plusieurs chaussées détruites ou impraticables avec des arbres tombés sur les routes. Des torrents d’eau boueuse enjambent la chaussée, les cours d’eau débordent.

Une quinzaine de communes sont dans «une situation délicate», et six dans une «situation préoccupante» - Villemoustaussou, Villegailhenc, Conques, Villardonnel, Floure et Trèbes - selon le préfet.

Dans cette zone, toutes les routes sont coupées et les écoles ont été fermées. La préfecture et les sapeurs-pompiers ont demandé aux habitants de rester chez eux.

Le bilan «est provisoire, et au fur et à mesure des reconnaissances qui interviendront dans l’intervention des secours, il est possible qu’il s’avère plus grave», a déclaré le Premier ministre Edouard Philippe, attendu sur place dans l’après-midi avec le ministre de la Transition écologique François de Rugy.

De nombreuses routes étant coupées, des habitants sont secourus par hélitreuillage.

12h12: Quelque 8.000 foyers étaient lundi matin privés d'électricité dans l'Aude et l'Hérault à la suite d'importantes inondations ayant fait au moins sept morts, selon Enedis.
"A 09H30, Enedis dénombre 8.000 clients privés d'électricité : 6.000 dans l'Aude, 2.000 dans l'Hérault", indique Enedis sur Twitter. "Les équipes sont sur le terrain et la situation reste évolutive en raison des conditions météo encore très difficiles".

11h47: Sur Twitter, l'ancien Président français François Hollande a tenu à "exprimer toute [sa] solidarité aux Audois dans l'épreuve terrible qu'ils subissent"

11h37: Un nouveau bilan fait état de 7 morts: Une personne âgée a été emportée par les eaux à Trèbes. Cinq personnes sont également gravement blessées.

11h30: Sur Twitter, la préfecture de l'Aude annonce que "la circulation est interdite aux piétons et aux poids-lourds sur les ponts de Carcassonne".

10h38: Un cellule d'information au public a été ouverte : 04.68.10.29.00

10h21: La Préfecture de l'Aude indique sur son compte Twitter que "les communes des Estagnols, d'Istagnac et de Cuxac d'Aude sont évacuées de manière préventive"

10h02: Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé aujourd'hui qu'il se rendrait "dans l'après-midi" dans l'Aude où des inondations sans précédent ont fait au moins six morts, précisant que 700 pompiers étaient mobilisés.

"Je me rendrai sur place dès que les conditions opérationnelles le permettront - je ne veux pas gêner l'organisation des secours - mais je me rendrai sur place cet après-midi pour apporter tout le soutien du gouvernement et de l'Etat à ceux qui sont victimes de ces inondations (...), à ceux aussi qui apportent leur secours avec un professionnalisme et une compétence qui leur fait honneur", a déclaré le chef du gouvernement et ministre de l'Intérieur par intérim lors d'un déplacement à Nantes.

09h35: La préfecture de l'Aude annonce que "la circulation ferroviaire est interrompue entre Narbonne et Carcassonne jusqu'en début d'après-midi. La gare de Narbonne n'est pas praticable".

09h30: Le point à 9h30

Les pluies violentes qui se sont abattues sur l’Aude dans la nuit de dimanche à lundi ont fait six morts au nord de Carcassonne et de nombreuses routes étaient coupées dans le nord du département, placé en vigilance rouge depuis 06H00.

Selon Vigicrues, la crue a atteint un niveau sans précédent depuis 1891 dans la vallée de l’Aude, c’est-à-dire «pas loin de 7 mètres».

Une femme - «une soeur» - «a été emportée par l’eau à Villardonnel» et quatre autres personnes sont décédées à Villegailhenc, a précisé Alain Thirion sur BFMTV.

«Une personne au moins a été emportée dans son sommeil, (pour) les autres, les conditions ne sont pas tout à fait complètement établies à ce stade», a-t-il ajouté.

Par ailleurs, une personne a été blessée dans «l’effondrement d’une maison à Cuxac» et transportée à l’hôpital, a précisé le préfet.

«On continue à avoir un certain nombre d’informations qui nous remontent donc ce bilan risque d’évoluer», a-t-il dit alors que dans les communes les plus touchées, «l’accès des secours est quasiment impossible». «On va envoyer dans un certain nombre de cas des hélicoptères (...) «les premiers hélicoptères ont décollé», a indiqué le préfet en début de matinée.

«Toutes mes condoléances aux familles des trois victimes des inondations», a tweeté le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, avant que le bilan des victimes n’augmente à cinq morts. Il a salué «la mobilisation des services de l’Etat, du département et des communes». «Respectons les consignes de sécurité», a-t-il ajouté.

Avec plus de 250 interventions des pompiers dans la nuit, l’Aude a été particulièrement touchée par l’épisode orageux. En l’espace de 5 heures, «entre 160 et 180 mm d’eau sont tombés sur l’agglomération de Carcassonne», selon le préfet.

09h25: Selon le service Vigicrues, le niveau atteint ce matin par la crue dans la vallée moyenne de l'Aude est sans précédent depuis 1891. "C'est ce qu'on appelle un épisode cévenol, ou épisode méditerranéen intense", indique Vigicrues.

09h13: Les pluies violentes qui se sont abattues sur l’Aude dans la nuit de dimanche à lundi ont fait six morts dans le nord du département, placé en vigilance rouge depuis 06H00 et où la crue a atteint un niveau sans précédent depuis 1891.

Le niveau atteint lundi matin par la crue à Trèbes, dans la vallée de l’Aude, est sans précédent depuis 1891, c’est-à-dire «pas loin de 7 mètres», a indiqué à l’AFP le service Vigicrues.

Avec plus de 250 interventions des pompiers dans la nuit, l’Aude a été particulièrement touchée par l’épisode orageux. En l’espace de 5 heures, «entre 160 et 180 mm d’eau sont tombés sur l’agglomération de Carcassonne», selon le préfet.

09h09: Avec les inondations et les crues historiques, les sapeurs pompiers de l’Aude sont intervenus plus de 250 fois pendant la nuit. Deux hélicoptères devraient venir en soutien dans la matinée. En l’espace de 5 heures, « entre 160 et 180 mm d’eau sont tombés sur l’agglomération de Carcassonne », a expliqué la préfecture en ajoutant qu’une quinzaine de communes sont dans une situation délicate et six dans une « situation préoccupante ».

09h00: Le Ministère de l'Intérieur annonce l'envoi sur place de renforts de la Sécurité civile

08h23: Le bilan de plus en plus lourd, porté à 5 morts selon le Préfet dont une personne a été emportée dans son sommeil par la force de l'eau

07h56: Les secours sont à pied d'oeuvre. Une centaine de pompiers des départements alentours sont venus prêter main forte aux locaux. Ils vont être rapidement appuyés par deux hélicoptères. Dans l'Aude, jusqu'en fin de matinée, "le cumul total atteindra entre 200 et 350 mm" sur une zone allant des Corbières vers la région de Carcassonne et la Montagne noire, selon Météo France. De plus, un fort vent de sud-est contrarie l'écoulement des eaux vers la mer, entraînant un risque de crue. Plusieurs cours d'eau ont été placés en vigilance orange crues. La fin de l'événement est attendue au plus tôt lundi soir vers 21H00.

07h41: Les pompiers multiplient les interventions. Une soixantaine de communes sont impactées par ces intempéries, notamment au nord et au nord-est de Carcassonne. Le gros des intempéries se concentrerait sur Villemoustaussou où, selon les gendarmes, des personnes se seraient réfugiées sur le toit des maisons. Les pompiers ne compteraient plus les interventions, il y en aurait 200 à l'heure actuelle.

07h33: Un nouveau bilan dans le département de l'Aude fait état désormais de 3 morts.

Les 2 personnes qui étaient portées disparues un peu plus tôt dans la journée ont été retrouvées décédées. Le bilan est donc porté à 3 morts 

07h02: Le point sur la situation à 7h00

L’Aude a été placée en vigilance rouge lundi 15 octobre au matin en raison des fortes pluies qui s’abattaient sur le département, entraînant notamment la coupure de nombreux axes routiers, a indiqué Météo France.

« Un épisode orageux violent est en cours sur le département, de nombreuses routes coupées (…) Evitez tout déplacement », a tweeté la préfecture de l’Aude qui a suspendu les transports scolaires sur l’agglomération de Carcassonne. « Plus de 180 mm (sont) déjà tombés. Amélioration prévue pour 11 heures », a ajouté la préfecture.

Selon la Préfecture, il y aurait au moins un mort et deux disparus

Outre l’Aude, six autres départements du Sud étaient en vigilance orange lundi matin : l’Aveyron, la Haute-Garonne, l’Hérault, les Pyrénées-Orientales, le Tarn, déjà en alerte depuis dimanche, auxquels Météo France a ajouté le Tarn-et-Garonne. Globalement, « la zone pluvieuse englobe tout l’est de Midi-Pyrénées vers le Roussillon et l’est du Languedoc », a résumé Météo France dans son bulletin de vigilance émis à 6 heures.

06h59: Les images spectaculaires de la situation sur place sur les réseaux sociaux

.

06h52: Selon le Préfet, il y aurait un mort, deux blessés et deux disparus

06h34: L'eau a envahi les rues dans certains quartiers de Carcassonne et de Trèbes notamment, comme le montre ces photos prises par des particuliers et postées sur Twitter par le compte Météo Pyrénées.

.

06h33: "Plus de 180mm sont déjà tombés", annonce la préfecture du Tarn peu après 5 heures du matin.

Et "on attend encore 150 à 180mm de précipitations supplémentaires dans la matinée, donc plus de 300mm sur l'ensemble de l'épisode", ajoute sur franceinfo, Jean Nicolau, responsable de la permanence prévision chez Météo France. "C'est l'équivalent de 3 à 4 mois de précipitations, le dernier épisode de cette intensité date de 1996". «De nombreuses routes coupées dans le département (...) Evitez tout déplacement», a tweeté la préfecture de l'Aude qui a suspendu les transports scolaires sur l'agglomération de Carcassonne.

06h15: L'Aude est placée en alerte rouge par Météo France

.

Dimanche 14 octobre

.

16h14: Les pluies orageuses liées à la tempête Leslie remontent d'Espagne vers l'Occitanie.

Après l'Aude (11), l'Hérault (34), les Pyrénées-Orientales (66) et le Tarn (81), c'est l'Aveyron (12) et la Haute-Garonne (31) qui viennent d'être placés en alerte orange ce dimanche en raison d'un épisode méditerranéen très actif. De fortes rafales de vent sont attendues.

11h11: Météo France rappelle les consignes de sécurité à destination des habitants des zones concernées : en cas d'orages, évitez d'utiliser votre téléphone et vos appareils électriques. Concernant les risques d'inondations, ne vous engagez pas sur une voie immergée ou à proximité d'un cours d'eau, que ce soit à pied ou en voiture. 

10h37: L'Aude, le Tarn, l'Hérault et les Pyrénées-Orientales sont placés en vigilance orange aux orages, annonce Météo France. De fortes précipitations, des orages et de violentes rafales de vent sont à prévoir dans ces départements pendant la nuit.

La tempête Leslie, qui a frappée le Portugal dimanche 14 octobre, va aussi avoir des effets en France.

Météo France a placé quatre départements en vigilance orange aux orages et aux fortes pluies : le Tarn, l'Hérault, l'Aude et les Pyrénées-Orientales. La conséquence du déplacement par la tempête de masses d'air chaud vers le sud de la France.

Les orages sont prévus pour la nuit de dimanche et lundi, entre deux et trois heures du matin. Les fortes pluies, elles, devraient durer jusqu'à lundi midi. De violentes rafales de vent sont également à prévoir.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Philou.2
15/octobre/2018 - 19h22
Wouhpinaise a écrit :

Dramatique ! Des morts, des blessés, et des dizaines de personnes qui ont tout perdu. Je souhaite bien du courage aux proches des disparus et à tous les sinistrés.

c'est effroyable ! Toutes ces personnes sont plongées dans l horreur absolue.. 

Portrait de msc2006
15/octobre/2018 - 18h00
ale35 a écrit :

Combien va couter ce déplacement , l'argent serait mieux dans l poche des sinistrés

il y a des assurances pour cela

Portrait de msc2006
15/octobre/2018 - 18h00

si Mr Hollande était dans l'Aude cela  ne m'étonne pas qu il pleuve

Portrait de Wouhpinaise
15/octobre/2018 - 17h38

Dramatique ! Des morts, des blessés, et des dizaines de personnes qui ont tout perdu. Je souhaite bien du courage aux proches des disparus et à tous les sinistrés.

Portrait de ale35
15/octobre/2018 - 17h09

Combien va couter ce déplacement , l'argent serait mieux dans l poche des sinistrés

Portrait de legaulois2009
15/octobre/2018 - 15h42

il sont sauver macron iras les voire des que possible

Portrait de Jse
15/octobre/2018 - 12h01

C'est horrible  pour ces pauvres gens 

De tout coeur avec eux ! 

 

Portrait de Pimboy
15/octobre/2018 - 09h43 - depuis l'application mobile

Courage et prudence à tous les habitants de la région. En espérant que les inconscients seront le moins nombreux possible à faire courir des risques aux secouristes. Quand j’entends ce matin sur bfmtv un mec dire « je suis Cathare, moi j’ai peur de rien » ça me laisse pantois tant de connerie...

Portrait de Pimboy
15/octobre/2018 - 09h41 - depuis l'application mobile

Courage et prudence à tous les habitants de la région. En espérant que les

Portrait de Philou.2
15/octobre/2018 - 09h29

C'est catastrophique.. je plains la population.

Portrait de minou75
15/octobre/2018 - 09h03 - depuis l'application mobile

" Que d'eau...Que d'eau " et encore on ne voit que le dessus !!!

Portrait de S0504
15/octobre/2018 - 09h03

Dans le Doubs, pas une goutte d'eau, c'est très sec, un reportage du jt de m6 à montrer l'étendu de la sécheresse, dans le même temps certains sont sous des trombes d'eau, c est fou. 

Portrait de nina83
15/octobre/2018 - 08h43

Terrible, c'est ce qu'on a subi dans le Var, mais en pire smiley 

Portrait de jarod.26
15/octobre/2018 - 08h02 - depuis l'application mobile

ce déluge dans l'aude

Portrait de bichon33
14/octobre/2018 - 16h57
Lillois du sud a écrit :
@Wouhpinaise j'habite à environ 30 bornes et on en a subi aussi l'inondation cette année-là avec environ 1 mètres d'eau dans l'atelier pour lequel je travaillais

Tu aurais dû rester à Lille! Pas de risques d' inondations à la Chicorée ou au Rihour..

Portrait de Wouhpinaise
14/octobre/2018 - 11h34

Chaque année à cette période je repense à la catastrophe de Vaison-la-Romaine. Triste souvenir. smiley

Les plus vus