26/04/2010 07:21

Théâtre: Voici le palmares des Molieres 2010

Les Molières ont sacré dimanche soir à Créteil une légende vivante du théâtre français, Laurent Terzieff, symbole d'une 24e édition au palmarès plutôt bien partagé entre les deux familles du spectacle, le public et le privé.  

La grande fête annuelle du théâtre avait cherché à corriger son image parisianiste en se décentralisant pour la première fois en banlieue, à la Maison des arts de Créteil (MAC), lors d'une soirée retransmise en direct sur France 2.   Sur cette grande scène publique, la soirée a commencé de manière inédite avec une courte pièce de Feydeau ("Feu la mère de Madame") mise en scène par un héros récurrent du théâtre... privé, Jean-Luc Moreau, et jouée par des acteurs télégéniques, comme Patrick Chesnais et Emmanuelle Devos.  

France 2 a ainsi pu retarder la très protocolaire remise de prix, qui avait enregistré une audience décevante l'an passé (moins de 1,5 million de téléspectateurs). Les trophées ont été décernés à un rythme soutenu par Michel Drucker et sa nièce Marie, sous la présidence d'honneur de Line Renaud.  

Acteur incandescent au visage émacié, Laurent Terzieff, qui fêtera ses 75 ans en juin, a été sacré comédien pour deux rôles différents dans les deux familles du théâtre, "L'Habilleur" (qui lui a valu aussi le Molière du théâtre privé) et "Philoctète" (secteur subventionné).   "J'ai toujours oeuvré pour une mixité entre un certain théâtre privé et l'aide publique dont je dispose", a-t-il déclaré en recevant sa récompense, soulignant que "le théâtre ne se laisse pas enfermer dans des clivages et des étiquettes".   La dernière création du Théâtre du Soleil d'Ariane Mnouchkine, "Les Naufragés du Fol Espoir", a elle aussi décroché deux Molières, ceux du théâtre public et des meilleurs costumes, inspirés de la Belle Epoque.  

Le spectacle "La Nuit des rois" de Shakespeare mis en scène par Nicolas Briançon, qui partait favori avec sept nominations, n'a finalement pas obtenu plus de deux distinctions, de même que "Les 39 marches" réglées par Eric Métayer et "La Serva Amorosa" de Goldoni.  

L'actrice aux quatre César Dominique Blanc a reçu, le soir de ses 54 ans, le Molière de la comédienne pour sa bouleversante incarnation de "La Douleur" de Marguerite Duras, douze ans après sa précédente récompense dans cette catégorie ("Une maison de poupée" en 1998).  


Côté révélations, la jeune et méconnue Alice Belaïdi, 23 ans, a devancé l'étoile montante du cinéma Mélanie Laurent, quand le déjà chevronné Guillaume Gallienne, sociétaire de la Comédie-Française, l'emportait chez les hommes.  

Plutôt consensuelle dans l'ensemble, la soirée a pris un tour militant quand le comédien Nicolas Bouchaud, au nom des intermittents et autres professionnels du spectacle, s'est inquiété des "dangers qui menacent la création", liés à la réforme territoriale ou à la révision générale des politiques publiques.  

Frédéric Mitterrand, présentateur des Molières l'an dernier, devenu depuis ministre de la Culture, a souligné sous quelques sifflets n'être "pas du tout d'accord" avec ces propos, tout en précisant que sa porte était "toujours ouverte".  

Pour sa part, le truculent Jean-Paul Farré, sacré pour ses "Douze pianos d'Hercule", a remercié les votants pour leur soutien mais relevé avec ironie que "le ministère de la Culture a pris le chemin inverse en décidant de ne plus subventionner (ses) recherches sur le théâtre musical".

La très engagée troupe du Soleil a, elle, profité du micro qui lui était tendu pour dénoncer le "désengagement impitoyable" de l'Etat en matière de spectacle vivant.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de LordStar
26/avril/2010 - 08h49

Monsieur semble penser qu'un élève de l'ENA est forcément une élite et qu'en lycée professionnel il n'y a que les tâches ?

Monsieur semble penser qu'un bon foie (avec un e) gras ne se trouve que chez Fauchon?

Alors mon cher ami, je peux vous assurer que je préfère 100 fois (avec un s) un élève de lycée professionnel qui devient un bon (justement) professionnel et qui (par son travail) va servir à la communauté...

Et que le foie (avec un e) gras est 10000 fois (avec un s) meilleur (et moins cher) chez un petit producteur (je connais des adresses) que chez Fauchon !!!

Le théatre est tout sauf vivant lorsqu'il est montré dans une cérémonie inutile et insipide...mais ce n'est que mon avis de pauvre "provincial" :D

Portrait de Hercule44
26/avril/2010 - 08h44

Pourquoi est-ce que ça n'existerait plus ?
Il y a encore du théâtre en France, il me semble...

Portrait de Hercule44
26/avril/2010 - 08h43

Il y a tout, là ? C'est ça, le "palmarès des Molières 2010" ?

Portrait de Hercule44
26/avril/2010 - 08h41

Bien vu :-)
(et bien dit)

Portrait de LordStar
26/avril/2010 - 08h40

Ce commentaire montre bien le mépris de certains vis à vis de la province... Il y a Paris et LA province...

Mon cher ami, tout le monde n'a pas la chance (est-ce que c'est vraiment une chance) d'habiter dans une ville ou même à un endroit où ces spectacles daignent venir nous enrichir...

ce n'est pas parce qu'il font 4 dates (Lyon, Nantes, Bordeaux, Marseille) que les pauvres lecteurs de télé Z que nous sommes (je n'achète pas de programme télé ;) ) peuvent se déplacer pour aller les voir...

il faudrait (un jour) que certains ouvrent un peu les yeux sur "LA" province.

et je trouve (pour ma part) que s'exciter parce qu'il y a une cérémonie (inutile) de 3h par an sur le théatre... c'est de la masturbation intellectuelle...

Le théatre est par définition ponctuel ET multiple... cette cérémonie conforte les jeunes (en particulier) dans l'idée que le théatre est chiant et vieillot.

Portrait de levraithek
26/avril/2010 - 08h10

LeMontréalais a écrit :
Oui comme le Bescherelle !

On sent la jouissance que tu prends ...... pathétique ...:roll:

Portrait de jacqueline03
26/avril/2010 - 08h07

terzieff a un tel amour pour le théatre ! merci monsieur !
dominique blanc comédienne authentique!
line renaud présidente , drucker aux commandes :et on retombe dans le parisianisme du copain du copain !
marie drucker :s'en est bien tirée !

Portrait de LordStar
26/avril/2010 - 07h29

Quand on voit le nombre de commentaires, on comprend l'inutilité absolue de ce genre de cérémonies...

Récompenser du spectacle "vivant" que quelques parisiens ont eu l'occasion de voir (puisque la plupart de ces spectacles restent bien "protégés" à Paris ou à proximité) ne se justifie absolument pas...

Bref de la pseudo culture qui justifie le salaire énorme de quelques intellos branchouillards.

Portrait de Quinqua
26/avril/2010 - 06h23

Quand on voit ça tête, ça fout la trouille, bon sujet pour Stéphane Guillon tient !

Portrait de levraithek
26/avril/2010 - 05h49

sa existe encore .............. :s

Programme TV

TF1
Vendredi, tout est permis avec Arthur
21:00
(Divertissement)
FRANCE 2
Cherif
20:55
(Série/Feuilleton)
Désaccords majeurs
FRANCE 5
Les routes de l'impossible
20:50
(Série documentaire)
Pakistan - La vallée des immortels
M6
Rosewood
21:00
(Série/Feuilleton)
Fraternité
ARTE
Un si charmant village
20:55
(Téléfilm)
C8
Histoire interdite
21:00
(Magazine)
Nazis français, nazis allemands : de la fuite à la traque
W9
Enquête d'action
21:00
(Magazine)
Métro, trains, avions : les transports sous haute surveillance
TMC
Hercule Poirot
21:00
(Série/Feuilleton)
Les pendules
NT1
24H aux urgences
21:00
(Série documentaire)
Humains et fragiles
NRJ12
Père et maire
20:55
(Série/Feuilleton)
Un plus petit que soi
HD1
Humans
21:00
(Série/Feuilleton)
L'éveil des sens
6TER
Les Simpson
21:00
(Série/Feuilleton)
Le malheur est dans le prêt
NUMERO 23
Plein cadre
20:55
(Magazine)
CHERIE 25
Les mystères de Sherlock Holmes
20:55
(Série/Feuilleton)