05/10 08:12

Collision à Millas entre un car et un TER en 2017: Les expertises montrent que la conductrice aurait en réalité freiné trop tard provoquant la mort de 6 élèves

Les conclusions des expertises techniques tendent à confirmer les premiers éléments de l’enquête : la responsabilité de la conductrice du car scolaire dans le drame de Millas .

Selon Le Parisien qui cite le rapport des deux experts qui ont analysé le bus percuté par un TER en décembre 2017, "l’origine de cet accident provient d’un freinage tardif de la conductrice de l’autocar".

Six collégiens avaient perdu la vie dans la catastrophe et 17 personnes avaient été blessées.

Cette mère de famille de 46 ans avait été mise en mise en examen pour "homicides et blessures involontaires par imprudence" et placée sous contrôle judiciaire, avec interdiction de conduire. Elle a toujours affirmé que les barrières étaient levées au moment des faits et que ni le feu rouge du passage à niveau, ni la sonnerie d'alarme ne fonctionnaient.

Selon les experts, "après avoir effectué sa délicate manœuvre d’insertion sur la Départementale 612 et après avoir accéléré jusqu’à 12 km/h, la conductrice de l’autocar […] se rend compte de la présence d’un obstacle devant son autocar et elle écrase la pédale de frein".

Suivant leur raisonnement, ils poursuivent : "Le seul obstacle pouvant se trouver devant son autocar dans son couloir de circulation nécessitant d’écraser la pédale de frein est la présence de la barrière fermée du passage à niveau n°25." Lorsqu'elle freine, il est déjà trop tard.

"Sur sa lancée, bien qu’elle soit en freinage, elle percute la barrière du passage à niveau qui se plie.", concluent-ils.

Les témoignages des conducteurs du TER et des chauffeurs des véhicules qui se trouvaient de l'autre côté de la voie ferrée assuraient que la barrière était fermée.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Jean Bonneau
5/octobre/2018 - 21h19

Je n'ai jamais compris le doute sur le fait qu'elle avait traversé barrières baissées. Les voitures en face étaient arrêtées devant des barrières abaissées, et les conducteurs ont témoigné en ce sens. A partir de là...  

Les plus vus