26/09 10:46

Paris: Face au faible nombre de stations de métro accessibles aux handicapés, l’APF France lance une opération aujourd'hui place de la République

À l’occasion de sa “Journée accessibilité”, APF France handicap du Grand Paris se mobilise pour dénoncer l’inaccessibilité du métro parisien. En effet, le métro de Paris, ce sont seulement 9 stations sur 303 accessibles aux personnes à mobilité réduite. C’est pour sensibiliser le public et les politiques à cet enjeu sociétal qu’APF France handicap organise une opération de grande envergure qui se déroulera demain sur la place de la République. 

Et l'opération consiste à afficher cette réalité dans une centaine de stations en remplaçant les plans du métro parisien par des plans plus représentatifs de leur quotidien. Sera ainsi dévoilée sur ces nouveaux plans, la petite poignée de stations (neuf au total) de la ligne 14, les seules réellement accessibles aux personnes en situation de handicap (voir ci-dessous).

Pour faire résonner l'opération au-delà des rues et du métro parisien, une vidéo filmant les bénévoles et les militants en pleine action sera diffusée sur les réseaux sociaux d’APF France handicap.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Verygood
27/septembre/2018 - 20h10
xavierdela a écrit :

 

Le métro Parisien, bénéficie d'une dérogation à l'application de la loi, il est techniquement quasi-impossible d'adapter les stations construites il y a plus de cent ans,sachant qu'il faudrait parfois faire sortir les ascenseurs dans des immeubles.

 

Comment adapter les correspondances, faites de nombreux escaliers ?

 

Ce n'est pas le cas des lignes nouvelles ou des prolongations.

 

Le réseau de bus à été adapté par la pose de plate-formes mobiles sur les bus.

 

L'APF le sait bien, mais il faut faire parler de soit pour exister.

 

 

 

Votre réponse est scandaleuse est descriminatoire, les handicapés doivent avoir la même accessibilité au métro que les autres, ces stations mêmes centenaires peuvent être aménagées.

 
Portrait de xavierdela
26/septembre/2018 - 22h44

 

Le métro Parisien, bénéficie d'une dérogation à l'application de la loi, il est techniquement quasi-impossible d'adapter les stations construites il y a plus de cent ans,sachant qu'il faudrait parfois faire sortir les ascenseurs dans des immeubles.

 

Comment adapter les correspondances, faites de nombreux escaliers ?

 

Ce n'est pas le cas des lignes nouvelles ou des prolongations.

 

Le réseau de bus à été adapté par la pose de plate-formes mobiles sur les bus.

 

L'APF le sait bien, mais il faut faire parler de soit pour exister.

 

 

 

Portrait de Verygood
26/septembre/2018 - 19h57

Si la mairie avait réellement été de gauche, au lieu de faire à couts de millions de la communication ou des événements culturels, ils se seraient de suite occupés à leur arrivée aux problèmes des handicapés et surtout des problèmes d'accessibilité dans le métro qui doivent être vus avec la RATP.

 
Portrait de Seaskua...
26/septembre/2018 - 11h09

La France est le pays de Guignol. On fait une loi sur l'accès des personnes handicapées en laissant dix ans pour que tout le monde mette ses structures à niveau; On accorde un délai supplémentaire au constat qu'il existe une majorité de couillons qui retardent les travaux. Et on constate, alors que la loi est en vigueur, que la RATP a été incapable de réagir en 13 ans !

La loi date de 2005. Elle devait être en vigueur en 2015. En 2014 elle a été reportée à 2017. En 2016 a été créé un échéancier (Soit 11 ans trop tard). Pays de Guignol.

Les plus vus