25/09 21:00

L'acteur américain Bill Cosby condamné à une peine de trois à dix ans de prison pour agression sexuelle conduit immédiatement en prison

L'acteur américain Bill Cosby a été condamné mardi à une peine de trois à dix ans d'emprisonnement pour agression sexuelle par un juge de Pennsylvanie, dans le nord-est des Etats-Unis.

Au prononcé de la peine, qui devra être exécutée à l'isolement, le comédien de 81 ans, reconnu coupable par un jury en avril, n'a pas réagi.

Bill Cosby pourra formuler une demande de libération conditionnelle après au moins trois ans de détention, requête qui sera examinée par une commission spéciale.

Dès le prononcé, le principal avocat du créateur et héros du "Cosby Show" a indiqué qu'il allait faire appel et demandé que son client soit laissé en liberté sous caution dans l'attente de l'examen de cet appel.

 Le magistrat Steven O'Neill a rejeté la demande de la défense, qui  souhaitait que le comédien soit laissé libre sous caution dans l'attente de l'examen de son appel.

Cette peine de 3 à 10 ans est sensiblement inférieure aux 30 années de réclusion criminelle qu'encourait initialement Bill Cosby.

Le juge Steven O’Neill s’était  retiré une dernière fois en fin de matinée avant de se prononcer sur la peine du comédien américain, convaincu par un jury d’avoir agressé sexuellement Andrea Constand un soir de 2004 à son domicile. Avant de suspendre l’audience, il a ordonné que Bill Cosby soit inscrit, à vie, sur le registre des prédateurs sexuels violents de Pennsylvanie, accédant à la demande du procureur Kevin Steele.

Le principal avocat de la défense, Joseph Green, a expliqué lundi que l’expert psychologue, cité par la défense, ne pouvait être présent que mardi. Le juge Steven O’Neill a accepté de n’entendre l’expert que mardi, avant de se prononcer sur la peine du comédien américain, convaincu en avril, par un jury, d’avoir agressé sexuellement Andrea Constand un soir de 2004 à son domicile.

Un seul chef d’inculpation retenu Le magistrat a annoncé que l’accusation et la défense s’étaient entendues pour que les trois chefs d’accusation soient réunis en un seul.

L’agression à caractère sexuel, assortie d’une circonstance aggravante, le seul chef retenu désormais, n’est passible que de dix ans d’emprisonnement, alors que Bill Cosby risquait jusqu’ici théoriquement 30 ans de réclusion.

Mais même une peine réduite serait une épreuve pour le comédien de 81 ans, amoindri physiquement et désormais quasiment aveugle.

Après le prononcé du verdict, en avril dernier, l’ancien avocat de Bill Cosby, Tom Mesereau, avait clairement indiqué que le créateur du « Cosby Show » ferait appel de sa condamnation, quelle qu’elle soit.

La loi de Pennsylvanie prévoit que si le condamné annonce son intention de faire appel dès le prononcé de la peine, le juge peut le laisser libre sous caution en attendant l’examen de cet appel. Bill Cosby pourrait donc ressortir libre du tribunal de Norristown mardi, bien qu’ayant été condamné à une peine de prison.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de morrigan13
26/septembre/2018 - 14h38

Ca me choquera toujours de mettre en prison des gens de cet âge.

Portrait de MikaHh2307
26/septembre/2018 - 06h35

Bref, vu son âge: 81 ans et s'il fait les dix ans requis, il mourra en prison!

Portrait de MikaHh2307
26/septembre/2018 - 06h33
Seaskua... a écrit :

Il y avait plus de 30 femmes qui affirmaient avoir subi des sévices sexuels de la part de cet homme. Il est condamné pour 1 cas seulement. Que sont devenues les autres plaignantes ?

Vu que les faits repprochés étaient antérieures aux années 80, certaines ne doivent plus être de ce monde, à mon avis!

Portrait de DVT
25/septembre/2018 - 22h37

J'espère qu'il fera ses trois ans, minimum, de détention, et qu'il ne sortira pas de sitôt.

Et Weinstein, next, le prochain.

Portrait de Suzie Goto
25/septembre/2018 - 21h14
Seaskua... a écrit :

Il y avait plus de 30 femmes qui affirmaient avoir subi des sévices sexuels de la part de cet homme. Il est condamné pour 1 cas seulement. Que sont devenues les autres plaignantes ?

C'est vrai ! Mais une saloperie en taule moi ça me va !

Portrait de Seaskua...
25/septembre/2018 - 20h57

Il y avait plus de 30 femmes qui affirmaient avoir subi des sévices sexuels de la part de cet homme. Il est condamné pour 1 cas seulement. Que sont devenues les autres plaignantes ?

Les plus vus