25/09 09:22

Le Comité d’éthique confirme son avis favorable à l’extension de la PMA à toutes les femmes

La procréation médicalement assistée (PMA) doit être ouverte aux couples de femmes et aux femmes seules pour «pallier une souffrance» qui «doit être prise en compte», estime le Comité d’éthique (CCNE) dans un avis publié mardi.

Le CCNE, qui s’était déjà prononcé en 2017 pour l’extension de la PMA, à laquelle est favorable le président Macron, réaffirme également son opposition à la GPA (gestation pour autrui, c’est-à-dire le recours à une mère porteuse).

Par ailleurs, il juge que la loi Claeys-Leonetti de 2016 sur la fin de vie, qui interdit l’euthanasie et le suicide assisté, ne doit pas être modifiée.

Cet avis fait suite à une consultation publique appelée «Etats généraux de la bioéthique», organisée entre janvier et avril par le CCNE (Comité consultatif national d’éthique) autour de neuf thèmes.

Le but est de nourrir les discussions parlementaires sur la prochaine révision de la loi de bioéthique. Le gouvernement a prévu de présenter avant la fin de l’année un projet de loi qui sera débattu par le Parlement début 2019.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Catalan
25/septembre/2018 - 17h13
france66 a écrit :

Et la souffrance de l'enfant qui ne connaîtra pas son père ???Encore  une fois, l 'intérêt de l'enfant passe en dernier...

Pas persuadé que vous avoir comme parent  ne soit pas une souffrance au moins psychologique. 

Portrait de france66
25/septembre/2018 - 14h12

Et la souffrance de l'enfant qui ne connaîtra pas son père ???Encore  une fois, l 'intérêt de l'enfant passe en dernier...

Portrait de Greenday2013
25/septembre/2018 - 14h03

Dans l'absolu je ne suis pas favorable à des enfants conçus sans père.

Néanmoins, c'est déjà une réalité: des femmes fertiles qui veulent un enfant peuvent en avoir très facilement (PMA à l'étranger, rencontre d'un soir avec un homme, donneurs de sperme irresponsables...). Et sans avoir à passer par un médecin.

Donc dans l'intérêt et le suivi des enfants concernés, je préfère que cela soit cadré par la Loi.

Portrait de jeffcostello67
25/septembre/2018 - 10h59
Tenvalacruchealo a écrit :
On l'avait bien dit... Ce qui me dérange c'est surtout "palier à une souffrance " un enfant ne doit pas être un caprice ...

Je suis tout aussi heurté par l'expression "pallier à une souffrance" car ce n'est pas français. On dit "pallier une souffrance".

Au passage, la PMA telle qu'elle existe depuis 40 ans sert déjà à pallier une souffrance chez les couples hétérosexuels infertiles.

Portrait de MikaHh2307
25/septembre/2018 - 10h53
floriangat a écrit :

En parlant de naissance, étude très intéressante se basant sur les derniers chiffres de l'Insee:

Baromètre 2018 du taux de prénoms musulmans donnés aux enfants nés en France département par département (étude exclusive)

fdesouche.com/1077941-barometre-2018-du-prenom-musulman-pour-les-naissances-en-france-etude-exclusive

fde souche, ce torchon d'extrême droite: comment donner du crédit à cette merde . C'est comme si on me dirait de croire les chiffres que me donne l'humanité orienté très à gauche! d'ailleurs, il suffit de taper sur google les chiffres de l'insee concernant ce que vous dites: ils sont bidons!

Portrait de Tenvalacruchealo
25/septembre/2018 - 10h45
On l'avait bien dit... Ce qui me dérange c'est surtout "palier à une souffrance " un enfant ne doit pas être un caprice ...

Les plus vus