25/09 10:46

Muriel Robin se confie sur son combat contre les violences conjugales, devenu une évidence après avoir incarné Jacqueline Sauvage dans un téléfilm - VIDEO

Hier soir, Anne-Elisabeth Lemoine recevait Muriel Robin sur le plateau de "C à vous" sur France 5.

La comédienne s'est confiée sur son combat contre les violences conjugales, un combat devenu une évidence après avoir incarné Jacqueline Sauvage dans un téléfilm, qui sera diffusé lundi prochain sur TF1.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de HAL totolé
25/septembre/2018 - 18h17

Opportunisme ? ....

Portrait de Marine-One
25/septembre/2018 - 17h46
Greenday2013 a écrit :

Par deux fois cette madame Sauvage a été condamnée, et à une peine sévère compte-tenu du type de dossier.

Au final, ce n'est pas le Droit, les preuves, les témoignages... qui ont joué, mais juste une bonne stratégie de communication de la part de ses avocates.

Un article intéressant sur le sujet, disponible en ligne: "De grâce..." de Maître Eolas.

Article très intéressant et les commentaires qui suivent le sont tout autant. Nous y voyons plus clair.

Portrait de lavatere
25/septembre/2018 - 15h25
Greenday2013 a écrit :

Par deux fois cette madame Sauvage a été condamnée, et à une peine sévère compte-tenu du type de dossier.

Au final, ce n'est pas le Droit, les preuves, les témoignages... qui ont joué, mais juste une bonne stratégie de communication de la part de ses avocates.

Un article intéressant sur le sujet, disponible en ligne: "De grâce..." de Maître Eolas.

effectivement article très intéressant.

Portrait de lavatere
25/septembre/2018 - 15h21

Il faut arrêter avec Mme Sauvage.  Son mari était parti et elle a été le rechercher chez sa maitresse en la menaçant d'une arme. Si elle a été condamnée 2 fois c'est que les juges avaient leurs raisons.

Elle a été graciée par un président qui pensait plus à son image.

Portrait de Greenday2013
25/septembre/2018 - 13h54

Par deux fois cette madame Sauvage a été condamnée, et à une peine sévère compte-tenu du type de dossier.

Au final, ce n'est pas le Droit, les preuves, les témoignages... qui ont joué, mais juste une bonne stratégie de communication de la part de ses avocates.

Un article intéressant sur le sujet, disponible en ligne: "De grâce..." de Maître Eolas.

Portrait de atlantique07
25/septembre/2018 - 13h35

Elle est très loin de représenter la cause des femmes battues compte tenu de son parcours...

Portrait de Seaskua...
25/septembre/2018 - 13h31

Comment faire la promotion d'un film tout en faisant semblant d'être intéressée par une cause importante. Le pire étant d'utiliser l'histoire d'une meurtrière de sang froid qui a abattu son mari d'une balle dans le dos et dont les fameuses violences n'ont été corroborées par rien !

Portrait de robert75xx
25/septembre/2018 - 12h45

en france les hommes se suicident  de 3 à 5 fois plus que les femmes.

on en parle du harcèlement psychologique que subissent les hommes et qui fait bien plus de dégât qu'une baffe ?

Les plus vus