22/09 08:09

François Hollande ravive la polémique en Inde autour de l'achat de 36 Rafale en 2016, en déclarant que la France n'a "pas eu le choix" du partenaire indien

L'ex-président français François Hollande a ravivé la polémique en Inde autour de l'achat de 36 avions de chasse Rafale en 2016, en déclarant au site Mediapart que la France n'avait "pas eu le choix" du partenaire indien du constructeur Dassault. Ces propos faisaient dans la soirée la une de la presse indienne, et viennent nourrir la controverse déclenchée l'année dernière par le parti du Congrès, la principale formation d'opposition. Le sujet a gagné en ampleur ces dernières semaines dans le débat politique du géant de l'Asie du Sud.

L'opposition indienne accuse notamment le gouvernement de Narendra Modi d'avoir favorisé le conglomérat privé d'un industriel présumé proche du Premier ministre. Le but aurait été de bénéficier d'une partie des "compensations" (ou "offsets") contractuelles de Dassault, au détriment de l'entreprise publique Hindustan Aeronautics Limited (HAL).

Des responsables indiens et français assurent que l'avionneur français a librement choisi de s'associer à Reliance Group, dirigé par le magnat Anil Ambani. Cette société n'avait pourtant aucune expérience préalable dans l'aéronautique.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus