23/09 12:01

Apple échappe aux nouvelles taxes douanières imposées par Donald Trump à la Chine, mais la menace demeure

La dernière salve de taxes imposées par Donald Trump à la Chine semble épargner largement les produits d'Apple ou d'autres fabricants d'appareils électroniques, ce qui n'empêche pas le secteur de s'inquiéter de l'aggravation de la guerre commerciale entre les deux pays.

Ces nouvelles taxes imposées par la Maison Blanche lundi, à hauteur de 10% sur 200 milliards de dollars d'importations chinoises supplémentaires, pourraient être particulièrement douloureuses pour Apple: le groupe fabrique la plupart de ses produits en Chine, un pays qui reste un débouché très important pour lui.

Mais ces mesures épargnent bon nombre d'appareils électroniques grand public (montres connectées ou appareils avec connexion sans fil Bluetooth).

Un soulagement pour des firmes comme Apple -qui vient de sortir une nouvelle version de son Apple Watch- ou encore Fitbit, spécialisé dans les montres connectées pour le sport. Mais entre la Chine, qui a déjà annoncé des représailles et Donald Trump, qui menace de taxer l'ensemble des importations chinoises, les choses pourraient changer, expliquent des experts.

"L'électronique grand public a bénéficié d'un répit à court terme, mais ce à quoi nous assistons, c'est à une partie d'échecs et on se sait pas qui va flancher le premier", résume Patrick Moorhead, analyste du cabinet Moor Insights & Strategy.

"Les deux pays vont en pâtir de façon importante", poursuit-il. Ainsi, "l'essentiel du chiffre d'affaires et des bénéfices d'Apple est dû à l'iPhone, qui est presque exclusivement fabriqué en Chine", rappelle M. Moorhead. Les taxes annoncées lundi prendront effet le 24 septembre.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Bastien_Valkor
23/septembre/2018 - 12h45 - depuis l'application mobile

Les sociétés américaines exportées à l’étranger devraient être taxées deux fois plus !!!
Idem pour les sociétés françaises exportées!!

Les plus vus