21/09 07:16

La ville de Valence annonce l'installation de quatre panneaux aux entrées d'un parc pour "rappeler à l'ordre" les clients de prostituées

La ville de Valence a annoncé l'installation de quatre panneaux aux entrées d'un parc pour "rappeler à l'ordre" les clients de prostituées, assurant vouloir "systématiser les verbalisations". Trois pictogrammes figurent sur ces panneaux de 3 mètres sur 2 mètres sur le site de l'Epervière, un parc de 7 hectares au sud de la Valence, entre l'autoroute A7 et le Rhône.

Le premier rappelle qu'"acheter un acte sexuel est interdit par la loi et passible d'une amende de 1.500 euros"; le second avertit que "le site est équipé de caméras permettant la vidéo-verbalisation" et le troisième que "l'amende est envoyée directement" au domicile du contrevenant.

"Nous n'allons pas éradiquer le problème du jour au lendemain, j'en ai conscience. M

ais l'idée est de systématiser les verbalisations pour essayer d'endiguer ce phénomène", déclare le maire LR de Valence, Nicolas Daragon, cité dans un communiqué.

"J'ose espérer que le dispositif de dissuasion que nous mettons en place sera donc particulièrement efficace", ajoute-t-il.

La municipalité précise que "le dispositif de vidéo-verbalisation permet d'utiliser les caméras pour relever et verbaliser les infractions au Code de la route".

"Concernant les achats d'actes sexuels : la procédure est transmise par la ville au procureur de la République", ajoute-t-elle. Interrogé par l'AFP, le procureur de Valence Alex Perrin a précisé que les procédures envers les clients de prostituées sur son ressort n'avaient "pas été établies par le biais" de la vidéo-verbalisation.

Les clients d'actes sexuels tarifés encourent une "contravention de 5e classe" qui ne donnent pas lieu à "des poursuites pénales au sens strict mais à des rappels à la loi ou à des alternatives aux poursuites", a également indiqué M. Perrin.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de grandglouton
22/septembre/2018 - 19h49

Les politiques créent des lois et des interdits pour le peuple, mais sont les premiers à payer des filles, à se droguer, à picoler et conduire bourrés, à porter une arme sans permis, etc, etc.

Portrait de Balbôa..
21/septembre/2018 - 18h24

C'est gloc cette histoire !

Portrait de minou75
21/septembre/2018 - 09h25 - depuis l'application mobile

J'espère qu'ils vont mettre les vidéos en ligne...!!!

Portrait de th93100
21/septembre/2018 - 08h59

C'est super ! les touristes vont donc penser que la seule richesse de Valence est ses prostituées !

J'en ai marre de cette société hypocrite ! J'ose espérer que personne n'est dupe du fait que cette prostitution va se cacher et devenir encore plus glauque qu'elle ne l'est ...

Portrait de Philou.2
21/septembre/2018 - 08h56

combat sans fin ... est-ce qu'ils empêchent un fumeur entrer dans un bureau de tabac ? Non car ça remporte à l'état... smiley

Portrait de jeanseb54
21/septembre/2018 - 08h05 - depuis l'application mobile

C’est n’importe quoi, encore une bêtise pondue par un neuneu qui ne comprend pas que des personnes soit tellement dans une misère sexuelle qu’ils sont obligés de payer, après nos dirigeants sans moque car les prostitués viennent à domicile comme ça pas de problèmes

Portrait de jeanseb54
21/septembre/2018 - 08h01 - depuis l'application mobile

C’est n’importe quoi, encore une bêtise pondue par un neuneu qui ne comprend pas que des personnes soit tellement dans une misère sexuelle qu’il

Portrait de jarod.26
21/septembre/2018 - 08h00 - depuis l'application mobile

non trop abusé la =)

Portrait de leflibustier
21/septembre/2018 - 07h41

smileysmiley Vichy n'est pas loin.... BigBrother non plus d'ailleurs.....

Les plus vus