19/09 13:38

Voici ce qu'il faut retenir des auditions d'Alexandre Benalla et Vincent Crase au Sénat ce matin - "Soulagé", Alexandre Benalla considère avoir "dit toute la vérité"

13h35: Alexandre Benalla se dit est "soulagé" après avoir été auditionné par la commission des Lois du Sénat pendant 2h30 ce matin. A BFMTV, il confie avoir "dit toute la vérité et apporté tous les éléments sur lesquels [il] étai[t] attendu". Désormais, il "attend avec impatience de répondre aux questions de la justice". 

11h36: "J'ai été associé à la campagne présidentielle du candidat Macron fin septembre/octobre 2016. Mon rôle était dans un premier temps d'accompagner le service d'ordre, nous avons recruté et formé des bénévoles. J'ai ensuite été salarié d'En Marche après la victoire", explique Vincent Crase

"J'ai été présenté par M.Benalla, nous nous connaissons depuis 2009. Je l'ai rencontré dans le cadre de sa préparation à la gendarmerie. Il m'a proposé de rejoindre les gens d'En marche"

"J'ai commencé ma première journée de réserviste à l'Elysée le 12 novembre 2017", a-t-il ajouté.

Vincent Crase dit avoir été convoqué entre 40 et 50 fois en tant que gendarme réserviste. 

"Avec Alexandre Benalla, nous sommes côtoyés, on s'est croisé mais je n'ai aucun souvenir d'avoir eu même le temps de déjeuner avec lui. Il n'y a pas de lien hiérarchique entre lui et moi au Palais", explique-t-il.

Vincent Crase a également refusé de répondre aux questions concernant les fonctions d'Alexandre Benalla à l'Elysée: "Ca ne me concerne en rien. Je ne connais pas sa fiche de poste", a-t-il indiqué.

"Je ne suis pas salarié de La République en marche. J'ai été licencié le 31 juillet. Concernant le fait que je sois toujours militant, je ne sais pas, je reçois toujours des mails", a poursuivi Vincent Crase.

Et d'expliquer ses fonctions au sein de l'Elysée: « Mon activité principale au sein du Palais, c’est le commandement de mes réservistes (…) après lorsqu’il y avait des événements type dîners officiels ou lors du One Planet Summit, je prêtais maint forte aux officiers pour contrôler les entrées des véhicules notamment »

Vincent Craze, gendarme réserviste de l'Elysée, est désormais devant la commission

 Le président de la commission, Philippe Bas, rappelle que Vincent Crase avait demandé le huis clos pour cette audition. La commission a refusé "dans un souci de transparence" toutes les autres auditions ayant été publique.

.

11h25: Alexandre Benalla prend la parole

"J'ai ressenti un acharnement médiatique et politique contre moi. J'ai servi mon pays depuis 18 ans. J'ai toujours défendu et respecté les institutions; Et je respecte le Sénat et les Sénateurs. Je vous présente mes excuses, Mr le Président concernant les propos que j'ai pu tenir. Je suis bien élevé."

J'ai travaillé au service d'ordre du PS, j'ai assuré la protection de la première secrétaire pendant deux ans de manière bénévole, j'ai intégré le cabinet d'Arnaud Montebourg, j'ai intégré ensuite une société de conseil et de sûreté puis une organisation internationale. J'ai été recruté en décembre 2016 officiellement par En Marche, j'ai assuré la sécurité des déplacements d'Emmanuel Macron.

Je n'ai jamais été le garde du corps d'Emmanuel Macron, même pendant la campagne électorale.

Je ne suis pas devenu le garde du corps d'une star de la téléréalité. Je ne suis pas tombé aussi bas.

(En effet, selon les informations du magazine Closer, Alexandre Benalla aurait en charge la protection de l'animatrice Ayem et de son fils Ayvin. Il aurait été recruté par l'ex-compagnon de la starlette, l'homme d'affaire français Vincent Miclet.)

Les missions qui m'incombaient : l'organisation des déplacements nationaux du président, l'organisation des événements au Palais, l'organisation des déplacements privés du président et la coordination des services de sécurité, qui était une fonction administrative.

J'ai fait une demande de port d'arme pour ma sécurité personnelle. Des parlementaires, des ministres disposent aussi des ports d'armes. 

Je venais le matin avec mon arme à la ceinture et je repartais chez moi avec mon arme. Il m'est arrivé de pouvoir m'exercer avec des gens du GSPR dans un stand de tir pas loin de Paris. J'ai pu me perfectionner dans le maniement des armes

Il a pu arriver que j'ai une arme à la ceinture lors des déplacements publics ou privés du Président de la République.

Je dispose, depuis que j’ai travaillé au Parti socialiste, d’un badge de collaborateur occasionnel, un badge d’accès collaborateur bénévole à l'Assemblée Nationale. Je ne citerai pas les noms des deux députés qui me l’ont fourni, mais j’avais notamment accès à la bibliothèque et à la salle de sport. Quand vous devenez collaborateur du président de la République, le processus se fait automatiquement, l’autorisation a été prolongée avec la mention ‘H’, qui est la plus haute. Je reconnais que c’est un caprice personnel pour avoir accès à la bibliothèque et à la salle de sport.

Si les policiers d'élite du GSPR et les gendarmes d'élite me craignaient, je serais assez inquiet pour la sécurité du président. Il n'y a eu aucun incident avec eux, ce sont des camarades avec lesquels on s'entend bien. Je mangeais avec eux, j'allais m'entraîner avec eux à la salle de tir...

La délivrance de passeports diplomatiques pour l'ensemble des personnels qui se déplacent avec le président de la République est automatique. Ça ne confère aucun avantage ou immunité. Ces passeports sont au bureau que j'occupais à l'Elysée

Ma voiture de police n'est pas une voiture de police. Les véhicules de service de l'Elysée sont équipés d'avertisseurs spéciaux. (...) C'est pour remplir vos missions au mieux, ce n'est pas moi qui ai fait le choix d'équiper ce véhicule. Je n'ai bénéficié d'aucun avantage.

Je n'ai jamais été présent à la manifestation pour Mireille Knoll, cela fait partie des fake news. J'étais présent avec Emmanuel Macron au cimetière. Je n'ai jamais été présent dans aucune manifestation depuis le 17 mai

Je ne suis pas un voyou, je ne suis pas une petite frappe comme on a pu me qualifier.

.

 

08h50: Début des auditions

08h48: Alexandre Benalla est arrivé

08h43: A l'instant, le huis clos n'a pas été retenu pour les auditions de la commission d'enquête parlementaire du Sénat

08h25: Vincent Crase a fait une demande de huis clos au Sénat pour son audition. La commission des lois va statuer sur cette demande. Pour le moment, pas de demande officielle du côté de Benalla

07h54: L'audition d'Alexandre Benalla, la vingt-troisième menée par les sénateurs, depuis le début des travaux de la commission d'enquête, en juillet dernier, est très attendue. Cet ancien chargé de mission de l'Élysée, filmé en train de violenter un manifestant le 1er mai, à Paris, ne s'est pas exprimé publiquement depuis son interview le 28 juillet dernier dans le Journal du Dimanche , précédée d'un passage au 20 heures de TF1 et d'un entretien dans Le Monde .

07h28: Pas de Morandini Live sur CNews ce matin en raison de la retransmission de l'audition de l'affaire Benalla. Mais Jean-Marc Morandini sera en direct à 13h35 sur NRJ12 pour "Crimes et Faits divers: la quotidienne"

07h05: Alexandre Benalla, ex-chargé de mission à l'Elysée, doit être entendu aujourd'hui  à partir de 8h30 par la commission d’enquête du Sénat. Celle-ci tente d'éclaircir le rôle de cet ancien garde du corps auprès du président de la République, après son implication dans des violences qui ont émaillé les manifestations du 1er mai dernier à Paris.

Si l'intéressé a déjà fait savoir par voie de communiqué qu'il estimait que les sénateurs n'étaient pas légitimes pour l'interroger, dans les couloirs du Palais du Luxembourg, on se prépare à cette audition dans un calme très sénatorial.

L'audition d'Alexandre Benalla sera une audition comme une autre, minimise ainsi un membre de la commission d'enquête, qui rappelle que les sénateurs ont déjà entendu 22 personnes.

"Le dossier, on le connait", dit-il. "Ne comptez pas sur nous pour faire le spectacle. Nous ne sommes pas à l'Assemblée nationale", s'amuse un autre. Voiture de fonction, port d'arme, rôle à l'Elysée… Les élus devront focaliser leurs questions sur les attributions d'Alexandre Benalla au sein du dispositif présidentiel, et non sur les violences du 1er mai en elles-mêmes, qui font déjà l'objet d'une procédure judiciaire. Il en va de la séparation des pouvoirs.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Live Tv
21/septembre/2018 - 12h01

Ce type est une crapule... Il dispose aujourd'hui des informations les plus sensibles et secrètes de l'Etat français. I La force de ces gens-là est d'être patient, très patient! C'est la tête de l'Etat Français qu'ils visent désormais et rien d'autre!

    
Portrait de Seaskua...
20/septembre/2018 - 10h27

J'espère que les sénateurs ont posé les bonnes questions. La première étant : quel est le niveau scolaire, les diplômes obtenus et la faculté qui aurait validé le Master. Parce que l'intéressé est passé de caporal à lieutenant-colonel en raison de ses diplômes. S'ils sont bidons c'est que le passage de grade est le fait du prince.

Autre question, sa compagne est recherchée par la police pour témoigner. On dit qu'elle se cache. Qu'en est-il exactement ?

Christian Prouteau était protégé par François Mitterrand et on se demandait bien pourquoi après l'affaire des irlandais de Vincennes. On l'a compris lorsque Mazarine Pingeot est sortie de l'ombre et que l'on a su que Christian Prouteau assurait sa protection et son anonymat.

Pourquoi Emmanuel Macron protège Alexandre Benalla ?

Portrait de jp91
19/septembre/2018 - 16h20

Il a été convaincant et connais parfaitement son travail ! rien à dire ! un non évènement cette affaire Bénalla !

 

Portrait de minou75
19/septembre/2018 - 15h42 - depuis l'application mobile

Il a le profil idéal pour participer à l'émission " Je suis une célébrité...Sortez-moi de là " !!!

Portrait de Jse
19/septembre/2018 - 15h38

 

Cet après midi le canard enchainé dévoile encore une nouvelle affaire sur Benalla !!!

 

Portrait de minou75
19/septembre/2018 - 15h21 - depuis l'application mobile

Il a bien baladé les vieux séniles du Sénat...Bravo Alex !!!

Portrait de peukeu
19/septembre/2018 - 14h52
fel62 a écrit :

Ouf. Je suis soulagé. Il a dit toute la vérité. :bigsmile:

Comme le chantait  G Beart  : le premier  qui dit la vérité  sera exécuté!!!.(bonne chance à lui..),smiley

Portrait de Jse
19/septembre/2018 - 13h53

Il parle bien !!!!

Il y a des manques de précision !!! ses réponses étaient un peu floues  ! On voit qu'il était bien préparé à cette audition !  

Il faudrait auditionner Le Président !!!  c'est impossible et c'est dommage !!!!

 

 

Portrait de colin33
19/septembre/2018 - 13h35 - depuis l'application mobile

Quoique l'on en retienne, il s'en sortira même au depend des autres........

Portrait de Mosquitox.
19/septembre/2018 - 13h22

Manifestement Benalla n'a pas choisi le bon prénom quand il a changé son prénom de naissance Marouane !

Ce matin, c'était Pinocchio Benalla !!! , son nez faisait 2m50 de long à la fin de la séance ! smiley

 

Portrait de Mamie ninja
19/septembre/2018 - 12h03
markopolo a écrit :

Montebourg raconte qu'il l'a viré après 1 semaine après un accident de voiture causé par Benalla et pour lequel Benalla aurait proposé à Montebourg de prendre la fuite.

C'est peut-être vrai. Le souci c'est la concordance des dates. Montebourg est nommé Ministre du Redressement productif en mai 2012, Benalla arrive à cette date à son service et se fait virer en juillet 2012, pour certains, pour s'être plaint de devoir suivre Montebourg à vélo sur le boulevard périphérique. Bref, avec certitude plus d'une semaine après son arrivée au service de Montebourg et pour un motif discuté si ce n'est discutable.

Merci, j’ai bien ri de votre histoire. Je n’ai rien compris, j’imaginais que Montebourg, en voiture, avait demandé à Benalla de suivre derrière, à vélo, sur le périphérique.

Portrait de markopolo
19/septembre/2018 - 11h44
fel62 a écrit :

Et si il nous disait pourquoi Montebourg l'a viré ? 

Montebourg raconte qu'il l'a viré après 1 semaine après un accident de voiture causé par Benalla et pour lequel Benalla aurait proposé à Montebourg de prendre la fuite.

C'est peut-être vrai. Le souci c'est la concordance des dates. Montebourg est nommé Ministre du Redressement productif en mai 2012, Benalla arrive à cette date à son service et se fait virer en juillet 2012, pour certains, pour s'être plaint de devoir suivre Montebourg à vélo sur le boulevard périphérique. Bref, avec certitude plus d'une semaine après son arrivée au service de Montebourg et pour un motif discuté si ce n'est discutable.

Portrait de Breizhdu22
19/septembre/2018 - 10h57
onebob a écrit :

c etait ecrit quoi sur sa fiche de paie ??? garde du corps ??? merci....

 

Vous pensez réellement que cette fiche de salaire soit vraie?? Venant de BFM.TV à la botte de Macron, c'est une fausse fiche pour attester du salaire de Benalla et apaiser les tensions sur le montant qu'il gagne...

N'importe qui de nos jours peut créer une fausse fiche de salaire..

Portrait de robert75xx
19/septembre/2018 - 10h50

le bonimenteur est dans la place ,  un sketch de plus

Portrait de robert75xx
19/septembre/2018 - 10h50
michaelvincent994 a écrit :

il est de notoriété dans le milieu gay, que l'on sait que macron, malgrès ses dénis est bien gay, et que benalla était son amant! et continue apparemment de l'être! macron est avec brizitte pour faire illusion!

effectivement, il parait même que c'est un secret de polichinelle dans le milieu

Portrait de Voltaire.
19/septembre/2018 - 10h42
GdPh a écrit :

Avec qui.  Personne n'a pu trouver les bans. Même le canard n'a rien trouvé. 

La fiancée doit être fort pudique pour rester ainsi dans l’ombre ..... smiley 

Portrait de Voltaire.
19/septembre/2018 - 10h38

smileysmileysmileysmiley et son mariage ???? smiley smiley

Portrait de Voltaire.
19/septembre/2018 - 10h36
onebob a écrit :

c etait ecrit quoi sur sa fiche de paie ??? garde du corps ??? merci....

 

Il faisait quoi alors toujours à ses côtés ??? Du tricot avec son flingue sans doute ??? smiley merci .....

Portrait de Voltaire.
19/septembre/2018 - 10h23
onebob a écrit :

castaner n a jamais dit ce mot , c est ardissson qui lui pose la question (y a un coté un peu barbouzerie ?) , reponse oui c est minima croquiniolesque...mais bon...

 

Point n’est besoin de prononcer lui même le mot pour confirmer un adjectif qualificatif ,  son Oui est suffisant ......il etait d’ailleurs fort gêné smiley

Portrait de Voltaire.
19/septembre/2018 - 10h10

Quel dommage qu’il ne soit pas prévu aujourd’hui des questions sur la disparition du coffre fort ( qualifiée pas Castaner lui même de barbouzerie ) smiley

 

Portrait de Philou.2
19/septembre/2018 - 10h07
Voltaire. a écrit :

Grandiose le je n’ai jamais été le garde du corps de Macron :-D 

bah il était garde  du corps des gardes corps de macron !! Agent double smiley

Portrait de Voltaire.
19/septembre/2018 - 10h03

Grandiose le je n’ai jamais été le garde du corps de Macron smiley 

Portrait de Queben
19/septembre/2018 - 09h47
fel62 a écrit :

Et Benalla va se la jouer profil bas tout en se marrant intérieurement. 

Il a bien appris son texte en tout cas, il a bien été briefé !

Portrait de Voltaire.
19/septembre/2018 - 09h45
nina83 a écrit :

Les sénateurs jouent leur grand rôle aujourd'hui ! bande de guignols payés des sommes folles, avec des retraites bien rondelettes ! ils vont jouer à rendre la justice, en toute objectivité bien sûr !

Il se ne rendent pas la justice ( pour cela il y a des juges ) . Ils auditionnent , nuance !!! 

Portrait de Wouhpinaise
19/septembre/2018 - 09h39

"Je respecte le Sénat et les Sénateurs. Je vous présente mes excuses,..."

Sacrée volte-face pour quelqu'un qui disait il y a quelques jours "Je vous le dis franchement, je n'ai aucun respect pour eux".

Portrait de nina83
19/septembre/2018 - 09h02

Les sénateurs jouent leur grand rôle aujourd'hui ! bande de guignols payés des sommes folles, avec des retraites bien rondelettes ! ils vont jouer à rendre la justice, en toute objectivité bien sûr !

Les plus vus