18/09 17:02

Deux hommes accusés d'avoir usurpé l'identité d'Emmanuel Macron dans des e-mails seront jugés en décembre prochain

En 2017, deux hommes avaient usurpé l'identité d'Emmanuel Macron, à deux jours du premier tour de l’élection présidentielle.

Ils seront jugés le 12 décembre prochain pour usurpation d’identité. Les hommes se sont fait passer pour le candidat Emmanuel Macron et ont envoyé des e-mails à son nom.

L'un des deux homme est un militant de la droite conservatrice, nous apprenait le tribunal correctionnel de Paris.

Les faits remontent au 21 avril 2017, lorsqu'un message signé Emmanuel Macron intitulé « 10 bonnes raisons de ne pas voter pour moi » est envoyé à des journalistes et membres de l'équipe du candidat par mail avec comme adresse «[email protected] ».

Emmanuel Macron avait alors immédiatement porté plainte et le parquet avait ouvert une enquête.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus