15/09 08:13

L'ouragan Florence a fait ses premiers morts, cette nuit, sur la côte atlantique des Etats-Unis dont une femme et son bébé

L'ouragan Florence a fait ses premiers morts sur la côte atlantique des Etats-Unis, dont une femme et son bébé.

Au moins quatre décès ont été confirmés cette nuit de sources officielles, les médias américains faisant état d'un cinquième mort.

Le président américain Donald Trump se rendra "en début ou milieu de semaine prochaine" dans les régions affectées, a annoncé la Maison Blanche. Accompagné de pluies torrentielles et de vents violents, l'oeil de l'ouragan a touché terre près de Wrightsville Beach (Caroline du Nord) à 07H15 (11H15 GMT), avec des vents jusqu'à 150 km/h, selon le centre national des ouragans (NHC).

Florence a toutefois faibli en intensité dans l'après-midi et a été rétrogradé en tempête tropicale, avec des vents mesurés à 110 km/h. Mais son amplitude et sa très lente avancée --6 km/h-- dans les terres inquiète les autorités.

"Nous nous attendons à plusieurs jours de pluie", a déclaré le gouverneur de Caroline du Nord, Roy Cooper, qui a qualifié les précipitations de l'ouragan d'"événement millénaire".

Dans la ville portuaire de Wilmington, en Caroline du Nord, des arbres ont été déracinés, des panneaux renversés et des vitres brisées sous la force du vent et des trombes d'eau.

De nombreux transformateurs électriques ont explosé. La police de la ville a annoncé qu'une femme et son bébé avaient été tués lorsqu'un arbre est tombé sur leur maison. Le père a été blessé et hospitalisé.

Une autre femme, malade, est décédée car les secours n'ont pas pu parvenir jusqu'à elle à cause des arbres bloquant les rues, selon une porte-parole du comté de Pender. Elle a succombé à une crise cardiaque, d'après les médias locaux.

Le gouverneur de Caroline du Nord a indiqué dans un communiqué qu'une autre personne avait trouvé la mort dans le comté de Lenoir en branchant un générateur. Selon les médias locaux, un homme de 77 ans est décédé dans le même comté après avoir été emporté par une rafale de vent.

Les autorités ont mis en garde les habitants contre tout relâchement alors que les pluies torrentielles se déverseront pendant de longues heures sur les mêmes régions.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus