15/09 11:01

Le président de la Coordination rurale de Lozère a été condamné à trois mois de prison avec sursis pour avoir blessé un gendarme

Le président de la Coordination rurale de Lozère a été condamné à trois mois de prison avec sursis et 1.500 euros d'amende par le tribunal correctionnel de Mende pour avoir blessé en juillet un gendarme avec un tracteur.

Hervé Sapet, éleveur de bovins de 43 ans, était accusé d'avoir blessé aux jambes un gendarme (qui a eu un jour d'ITT) en cherchant à forcer le 23 juillet dernier avec un tracteur la barrière d'entrée du parc aux loups, lors d'une manifestation hostile à l'espèce protégée.

Hervé Sapet, qui était absent à l'annonce du jugement , s'est également vu infliger cinq ans d'interdiction de détention d'arme.

"Le syndicalisme ne permet pas tout" et "ne mérite pas de mettre en danger la vie d'un gendarme", avait déclaré dans son réquisitoire le procureur de la République de Mende Xavier Sicot, qui avait également requis une interdiction de se rendre sur la commune de Saint-Léger-de-Peyre, où se trouve le parc aux loups devant lequel s'était déroulé l'incident et une interdiction de détenir une arme pendant cinq ans.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus