15/09 10:31

Un habitant de l'Hérault condamné à (seulement) trois mois de prison avec sursis pour avoir tué un chat à coups de pelle

Un habitant de Cournonsec, dans l'Hérault, a été condamné à trois mois de prison avec sursis pour acte de cruauté envers le chat de son voisin, rapporte France Bleu.

Âgé d'une soixantaine d'années, l'homme avait tué l'animal de compagnie à coups de pelle, dans son jardin, début juillet. Il avait expliqué avoir voulu libérer l'animal.

Comparaissant devant le tribunal correctionnel de Montpellier, l'homme a expliqué avoir seulement tenté de rompre avec sa pelle un fil de métal dans lequel le chat était coincé. Une justification qui n'a pas convaincu le tribunal.

La peine prononcée n'a cependant pas calmé la colère d'Annie Bénézech, directrice de la SPA de Montpellier, qui regrette le sursis assorti à la peine. "Il a tout de même décapité un chat avec une pelle et devant témoins ! Et en plus, il s'en est vanté après", s'est-elle agacée.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Αl Տuрer Gаy
16/septembre/2018 - 07h38 - depuis l'application mobile

C'est vraiment triste

Portrait de Martino Martin
15/septembre/2018 - 19h50

C'est une peine bien trop élevée pour un simple préjudice matériel.Et les mecs qui piquent un sauciflard, on va les condamner pour kidnapping ?

Portrait de michel.legrand69008
15/septembre/2018 - 17h47

honteux

Portrait de Valaroder 19
15/septembre/2018 - 15h04
Bcn37 a écrit :

Ce type est une sombre ordure, mais '' le discrédit sur une décision de justice '' comme il est pratiqué dans le titre est lui passible de 6 mois de prison et 7500€d'amende

La leçon de morale est intéressante, mais "l'injure publique" comme elle est pratiquée au tout début de votre message est elle passible de 12 000 € d'amende.

Portrait de Linoïe
15/septembre/2018 - 14h59

J'ai comme l'impression que cette année 2018 à été une année où la maltraitance animale a été au summum de la cruauté.

Pas un jour, où il n'y a pas une affaire de maltraitance, dans les média...

Portrait de Christg7
15/septembre/2018 - 14h47 - depuis l'application mobile
moise63 a écrit :

Non à la barbarie de cet individu mais n'oublions pas que le chat n'est pas seulement le gentil minou qu'on nous présente constamment mais est un prédateur qui détruit 75 millions d'oiseaux en France chaque année.

@moise63 et toi tu es quoi juste un humain qui détruit la planète

Portrait de fairytale
15/septembre/2018 - 12h52

PAUVRE CHAT,que ce type soit maudit et pourrisse de l'intérieur avant de crever en enfer! Je ne supporte plus ce genre de détraqué qui martyrise les animaux!

Portrait de POCKSY
15/septembre/2018 - 12h27

Enfoiré de mec, un fil de fer peut se couper aussi avec une cisaille, un sécateur ! une pelle pourquoi pas une faux, ou encore la tondeuse à gazon ? Pauvre chaton quel salopard de type,  Qu'on lui coupe son petit zizi à au cutter on verra si lui aussi sera libéré !

Oui ce petit chat est LIBERE DE LA CONNERIE HUMAINE. le pauvre.

Portrait de satine1
15/septembre/2018 - 12h14

L'histoire ne nous dit pas la réaction du propriétaire du chat !  Pour moi c'est simple, si on décapitait mon chat, je verrais rouge de chagrin et de colère, alors j'attraperais un balai et je lui en filerais un bon coup sur lui et aussi, vous savez là où c'est le plus douloureux pour un homme....smiley

Portrait de Seaskua...
15/septembre/2018 - 12h11

La SPA aurait préféré une peine de prison ferme de 3 mois ! Sauf que, justement, on n'applique pas les peines de prison ferme de 3 mois pour ne pas engorger les prisons. Le mis en cause a été condamné à de la prison avec sursis. Sa responsabilité civile est reconnue. Il devra indemniser civilement la SPA si cette association s'est portée partie civile. Donc la Cour a bien jugé, n'en déplaise aux adeptes de la vengeance qui semblent ignorer que la justice de venge pas. Elle dit le droit.

Portrait de moise63
15/septembre/2018 - 11h59

Non à la barbarie de cet individu mais n'oublions pas que le chat n'est pas seulement le gentil minou qu'on nous présente constamment mais est un prédateur qui détruit 75 millions d'oiseaux en France chaque année.

Portrait de jarod.26
15/septembre/2018 - 11h19
le cassos du siècle oO
Portrait de Wouhpinaise
15/septembre/2018 - 11h03

Curieuse méthode pour délivrer un chat d'un fil de fer. Soit il est complètement con, soit c'est un gros mytho ! Mais vu la clémence de la peine, j'ai l'impression que le tribunal a malgré tout tenu compte de sa version.

Portrait de phil78610
15/septembre/2018 - 10h43 - depuis l'application mobile
pascbous a écrit :
Ce genre de batard, il faut lui faire la même chose

@pascbous justice soi même y a que ça

Portrait de memoirevive
15/septembre/2018 - 10h36 - depuis l'application mobile

Pourquoi avec sursis. J'en ai marre de cette justice débile.

Les plus vus