22/04/2010 09:00

Seconde journée sans parution des quotidiens nationaux

La plupart des quotidiens nationaux empêchés de paraître jeudi par le mouvement de grève lancé par le Syndicat général du livre et de la communication (SGLCE) et le comité inter-CGT pour la seconde journée sont consultables gratuitement sur les sites des journaux.  

La grève entamée mardi soir par le syndicat général du Livre et de la communication écrite (SGLCE), majoritaire chez Presstalis (ex-NMPP), principale société chargée de la distribution de la presse, a été reconduite pour 24 heures lors d'une assemblée générale.  

Ce mouvement intervient alors qu'une réunion était prévue mercredi soir à Matignon sur le financement de Presstalis, en graves difficultés financières.  

Les quotidiens nationaux ne sont pas parus dans les kiosques mercredi matin en raison de ce mouvement, qui a été suivi aussi, mais seulement pour 24 heures, dans les imprimeries.  

Le rapport de Bruno Mettling sur la distribution de la presse, remis début avril au Premier ministre, évaluait à 125 millions d'euros le besoin de financement de la société de messageries, menacée de dépôt de bilan.  

Le conseil de gérance de Presstalis doit se réunir vendredi.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus