28/08 15:26

EN DIRECT - Démission de Nicolas Hulot: L'Elysée annonce un remaniement "mais pas dans l'immédiat" - Emmanuel Macron évoque "le choix d'un homme libre" et "respecte sa liberté"

15h22: Emmanuel Macron a déclaré mardi à Copenhague "respecter" la décision de Nicolas Hulot, "un homme libre", de quitter le gouvernement et indiqué qu'il comptait désormais sur son engagement "sous une autre forme".
Le ministre de la Transition écologique "est un homme libre je respecte sa liberté", a dit le président lors d'une conférence de presse avec le Premier ministre danois à Copenhague.

13h00: Le patron de la République en Marche Christophe Castaner a critiqué à demi-mot mardi le ministre démissionnaire de la Transition écologique Nicolas Hulot, en affirmant que les effets de la politique «n’étaient pas toujours immédiats».Nicolas Hulot, qui a créé la surprise en annonçant lui-même son départ sur France Inter mardi matin, juge insuffisants les «petits pas» du gouvernement en matière d’environnement et considère que Matignon «n’a pas su donner la priorité aux enjeux environnementaux».
«La politique se mesure sur le long terme: ses effets ne sont pas toujours immédiats. Mais rien n’arrêtera notre exigence pour l’environnement», a écrit sur Twitter M. Castaner, qui est à la fois délégué général de LREM et secrétaire d’Etat aux Relations avec le Parlement. «Avec Nicolas Hulot, nous avons obtenu de grandes avancées. Grâce à son travail, notre gouvernement peut être fier d’avoir un bilan écologique à la hauteur des enjeux», a ajouté le ministre.
Nicolas Hulot «part à sa manière, libre. C’est pour cette liberté que le président lui avait demandé de s’engager avec nous», a encore commenté le responsable de LREM.

12h06: Après la démission surprise de Nicolas Hulot, Edouard Philippe a annoncé mardi qu’il ferait «des propositions» dans les «jours qui viennent» à Emmanuel Macron «s’agissant de la composition du gouvernement».
«J’aurai l’occasion, au cours des jours qui viennent, de faire des propositions au Président de la République (...) s’agissant de la composition du gouvernement», a déclaré le Premier ministre avant d’intervenir devant la conférence des ambassadeurs à Paris, remerciant au passage Nicolas Hulot pour son «travail important» au gouvernement.
«J’ai appris ce matin la décision [de Nicolas Hulot] de démissionner et j’en prends bien entendu acte», a déclaré Edouard Philippe, louant le «travail important» de Nicolas Hulot au gouvernement. «J’ai aimé travailler avec lui», a-t-il déclaré. «La détermination du gouvernement est totale à poursuivre sur ce chemin à prendre en compte cette transition écologique, cette transformation climatique qui pose à (...) l’ensemble de l’humanité des questions qui sont centrales», a ajouté le chef du gouvernement.
Emmanuel Macron, actuellement en déplacement au Danemark, n’avait pas été prévenu de la décision du ministre de la Transition écologique, qui l’a annoncé lui-même mardi matin sur France Inter, a confirmé pour sa part l’Elysée. «Nicolas Hulot peut être fier de son bilan. En 14 mois, le bilan de ce gouvernement en matière d’environnement est le meilleur depuis de nombreuses années», a ajouté la présidence, précisant qu’il y aurait «un remaniement mais pas dans l’immédiat»
Emmanuel Macron doit revenir jeudi de son voyage au Danemark puis en Finlande. Un conseil des ministres se tiendra vendredi matin à l’Élysée, suivi du séminaire gouvernemental de rentrée.

10h46: Nicolas Hulot, démissionnaire du gouvernement mardi matin, peut être «fier de son bilan» au ministère de la Transition écologique, a commenté l’Elysée auprès de l’AFP, écartant un remaniement dans l’immédiat.

De même source, «la détermination reste totale pour poursuivre dans la même direction et avec le même niveau d’ambition».

«Nicolas Hulot peut être fier de son bilan. En 14 mois, le bilan de ce gouvernement en matière d’environnement est le meilleur depuis de nombreuses années», assure l’entourage du président Emmanuel Macron. Il cite le retrait programmé des centrales à charbon ou de la centrale nucléaire de Fessenheim, l’arrêt du projet controversé d’aéroport de Notre-Dame des Landes, le dossier du glyphosate ou la promotion de l’alimentation bio.

Après cette démission, «la détermination reste totale pour poursuivre dans la même direction et avec le même niveau d’ambition».

«Il y aura un remaniement mais pas dans l’immédiat», précise l’Elysée qui confirme que Nicolas Hulot n’avait pas prévenu le président. «Il n’y a eu aucun échange entre eux depuis la réunion sur la chasse», hier en fin d’après midi.

10h28: "Je respecte le choix de Nicolas Hulot. Il prouve que les batailles pour l’Environnement, je le sais d’expérience, sont très difficiles mais tellement cruciales. La France doit garder le leadership climatique et être au combat avec les forces vives de la planète qui espèrent" (Ségolène Royal sur Twitter)

10h23: "J’écoute Nicolas Hulot qui annonce son départ du gouvernement. Je suis impressionné par sa hauteur de vue et la noblesse de sa démarche. J’espère qu’au delà du buzz politique inévitable, cette décision nous incitera tous à réfléchir et à changer" (Alain Juppé sur Twiiter)

10h06: "Je respecte la décision de Nicolas Hulot même si je la regrette. Je salue son action depuis 15 mois au sein du gouvernement pour enclencher des transformations écologiques profondes : plus que jamais, celles-ci doivent être accomplies avec engagement, persévérance et détermination" (François de Rugy, le président de l'Assemblée nationale, sur Twitter)

09h57: "Ne plus mentir, ne plus se mentir. N.Hulot nous parle d’une trahison. Celle d’un pouvoir qui a abandonné toute référence au progressisme et à l’écologie. Les masques sont tombés un à un. À la gauche de relever le drapeau d’un nouveau modèle de développement" (Olivier Faure, 1er secrétaire du PS, sur Twitter)

09h49: Chez les écologistes d’EELV, Yannick Jadot a estimé que «le départ de Nicolas Hulot est la conséquence de l’absence de politique écologique de ce gouvernement». «Nicolas Hulot essayait de convaincre mais n’était pas entendu, il refuse de servir de caution et il a raison», a-t-il dit.

09h45: Après un peu plus d’un an d’interrogations sur son action et faute d’avancées suffisantes en matière d’environnement, le ministre de la transition écologique Nicolas Hulot a annoncé mardi qu’il avait pris la décision de quitter le gouvernement.
«Je prends la décision de quitter le gouvernement», a déclaré Nicolas Hulot, lors d’une interview en direct sur France Inter, après avoir confié qu’il se sentait «tout seul à la manœuvre» sur les enjeux environnementaux au sein du gouvernement.
«Nous faisons des petits pas, et la France en fait beaucoup plus que d’autres pays, mais est-ce que les petits pas suffisent... la réponse, elle est non», a-t-il considéré.
Une décision qui semblait devenue inévitable : pratiquement dès sa nomination, des écologistes avaient critiqué la présence de Nicolas Hulot au gouvernement vu la politique du gouvernement, notamment en ce qui concerne le nucléaire.
«Je me surprends tous les jours à me résigner, à m’accommoder de petits pas», a ajouté l’ex-présentateur d'«Ushuaïa», espérant que sa démission pourrait provoquer un «sursaut». «Je sais que seul je n’y arriverai pas. (…) j’ai un peu d’influence, je n’ai pas de pouvoir», a-t-il estimé, la gorge nouée.
Nicolas Hulot a précisé qu’il n’avait prévenu à l’avance ni le président ni le Premier ministre de cette décision, par crainte qu’ils ne le convainquent de rester au gouvernement. «C’est une décision d’honnêteté et de responsabilité», a-t-il déclaré. «Le Premier ministre, le président de la République ont été pendant ces 14 mois à mon égard d’une affection, d’une loyauté et d’une fidélité à toute épreuve», a confié le ministre, mais malgré cela, le gouvernement n’a pas su donner la priorité aux enjeux environnementaux, a-t-il plaidé, estimant n’avoir pu obtenir que des «petits pas».

09h43: "La démission de Nicolas Hulot est une très mauvaise nouvelle. Ceux qui s’en réjouissent se fourvoient. Nous avons de quoi nous inquiéter sur les dossiers en cours : nucléaire et programmation de l’Energie, plan biodiversité, interdiction pesticides. Merci Nicolas Hulot pour toute son action" (Emmanuelle Cosse, ex-ministre du Logement, sur Twitter)

09h34: "Le personnage est complexe. Il veut être utile, il a voulu être utile et il a cru qu’il pouvait obtenir certaines choses mais sans se faire trop d’illusions et en même temps ne pas servir de caution à des choses sur lesquelles il n’était pas d’accord. Est-ce que quelqu’un d’autre à sa place aurait pu obtenir autant de choses ? Ce n’est pas évident. Son bilan est très mitigé, certes, mais il a fait ce qu’il a pu" (Gérard FELDZER, le conseiller et ami de Nicolas Hulot, sur RTL)

09h30: "Nicolas Hulot quitte le gouvernement. Bravo et enfin. Il aura fallu la goutte d’eau des chasseurs pour faire déborder un vase plein depuis des mois qui marque la régression que j’avais soulignée à plusieurs reprises de l’environnement en France" (Corinne Lepage, ex-ministre de l'environnement, sur Twitter)

09h25: "La démission de Nicolas Hulot fonctionne comme un vote de censure contre Macron. Il confirme le diagnostic de mon discours de samedi. La macronie commence sa décomposition" (Jean-Luc Mélenchon sur Twitter)

09h20: "La décision de @N_Hulot de quitter le gouvernement doit sonner comme un électrochoc. Pour tout le monde. Il faut faire plus, beaucoup plus. Pour le climat, la biodiversité, l'environnement, la solidarité. Et changer de modèle et de priorités. Car pour l'instant, on va dans le mur", a déclaré Matthieu Orphelin, député LREM, sur Twitter

09h15: "Je salue la décision courageuse de @N_Hulot qui dévoile la réalité du pouvoir sans précédent de l’argent et des lobbys à l’intérieur même du gouvernement qui bloque la transition écologique indispensable" (Benoit Hamon, sur Twitter)

09h00: Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a regretté un manque de "courtoisie" de Nicolas Hulot envers Emmanuel Macron. Le ministre de la transition écologique Nicolas Hulot a annoncé mardi sur France Inter avoir décidé de quitter le gouvernement, considérant que son action n'avait permis d'obtenir que des "petits pas" en matière environnementale. "Je prends la décision de quitter le gouvernement", a déclaré Nicolas Hulot, après avoir confié qu'il se sentait "tout seul à la manœuvre" sur les enjeux environnementaux au sein du gouvernement.

08h48: Laurent Wauquiez s'est exprimé sur RTL. Le président des Républicains et de la région Auvergne Rhône-Alpes a déclaré:   « Nicolas Hulot c’est une personnalité qui est appréciée des Français. Moi c’est quelqu’un dont je ne partage pas les idées. Ce que je constate surtout c’est qu’au fond cette démission est le reflet des conséquences des ambiguïtés des politiques de Macron. Il cherche à tout concilier sans jamais trancher, comme à l’arrivée tout semble être en même temps, et bien le résultat c’est qu’il perd des personnalités comme ça. Je pense que cette démission est le reflet d’une rentrée très difficile pour Emmanuel Macron (…). Je peux comprendre qu’il se sente trahi, comme aujourd’hui pas mal de Français par des promesses fortes qui avaient été faites et le sentiment qu’à l’arrivée elles ne sont pas tenues ».

08h46: "Je veux rendre hommage au travail qui a été accompli par Nicolas Hulot", déclare Benjamin Griveaux, porte parole du Gouvernement, sur BFMTV. "Je regrette son départ et (...) de ne pas mettre en valeur le travail qu'il a accompli.

08h45: "Ce moment douloureux, de tristesse n'est sous le coup d'aucune colère, c'est un acte de sincérité.", a-t-il ajouté. "Je ne pars pas par manque d'énergie"

08h40: Nicolas Hulot a annoncé ce matin, sur France Inter, qu'il démissionnait de son poste de ministre de la Transition écologique et solidaire.

"Je prends la décision de quitter le gouvernement", a déclaré Nicolas Hulot. "Est-ce que nous avons commencé à réduire l'utilisation de pesticides ? La réponse est non.

Est-ce que nous avons commencé à enrayer l'érosion de la biodiversité ? La réponse est non. Est-ce que nous avons commencé à nous mettre en situation d'arrêter l'artificialisation des sols ? La réponse est non.

Je vais prendre, pour la première fois, la décision la plus difficile de ma vie. Je ne veux plus me mentir. Je ne veux pas donner l'illusion que ma présence au gouvernement signifie qu'on est à la hauteur de ces enjeux-là. Et donc je prends la décision de quitter le gouvernement."

08h36: Nicolas Hulot explique ne pas encore avoir prévenu le président de la République ni le Premier ministre de sa démission.

08h31: Nicolas Hulot vient d'annoncer qu'il quitte le gouvernement sur France Inter.

"J'ai pris cette décision hier soir. Elle a mûri cet été. J'ai un peu d'influence, j'ai pas de pouvoir."

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Mosquitox.
28/août/2018 - 19h52
Philou.2 a écrit :

Comme dit un proverbe / qui va à la chasse perd sa place :)

En parlant de chasse, je suis persuadé qu'il y en a une qui a du etre à la chasse depuis ce matin avec son téléphone, espérant surement revenir c'est Segolène Royal !!!!

Elle a du téléphoner à tout le monde: "Eh !!! J'suis la !!! j'suis la !!! smileysmiley

Portrait de Wouhpinaise
28/août/2018 - 18h21
Mosquitox. a écrit :

Vous me faites penser à tous ces citadins qui viennent s'installer en campagne, tout heureux d'avoir quitté les bruits de la ville !

Tout heureux la 1ere semaine, puis ils commencent vite à se plaindre des coqs qui chantent le matin !!!,Non mais on a pas idée !!!, puis font une lettre à la mairie la 2eme semaine car les cloches de l'église font trop de bruit, au printemps c'est l'ane que l'agriculteur a mis dans le champ d'à coté qui braille, en Juillet, l'odeur des vaches dans l'autre champ deviens gênante, viens l'heure des moissons et le bruit de la moissonneuse qui tourne à 22 heures c'est insupportable !!!, Septembre arrive l'heure de la chasse avec ces sacrés chasseurs qui font du bruit avec leurs fusils et quelques plombs qui retombent au sol, etc etc etc.:):)

Ca me rappelle l'émission "Strip tease", dans l'épisode ou Chantal, 72 ans et agricultrice, est en guerre contre ses voisins parisiens venus s'installer derrière chez elle et qui ne supportent pas la vue et l'odeur du tas de fumier de la vieille dame, et où tout le village s'en mêle. Un sacré personnage cette Chantal ! smiley

Portrait de Mosquitox.
28/août/2018 - 18h14
Leroy Jethro Gibbs a écrit :

Dommage que ça ne le fût pas. C'est comme la connerie. Elle non plus n'est pas encore un délit. :)

smileysmiley

Portrait de mestoutou
28/août/2018 - 18h11

De n'avoir pas prévenu de sa démission est un excellent camouflet pour la paire macron/Philippe !

Un petit retour sur la terre pour ces deux personnages qui se croient au pinacle de la royauté !

Portrait de Seaskua...
28/août/2018 - 18h09
Jeff2912 a écrit :
Il a le droit d'être anti chasse et de prendre les chasseurs pour des têtes de cons. C'est pas encore classé dans la catégorie des délits.

Je ne suis pas une adepte de la chasse et il est des chasseurs qui sont assez stupides pour tirer alors qu'un Vtt passe dans un chemin à proximité de lui. (J'ai eu, avec ma fille, la peur de ma vie)

Mais cela ne justifie en rien les affirmations péremptoires et l'outrance qui polluent tout forme d'échange.

Portrait de Seaskua...
28/août/2018 - 18h03
7440 a écrit :

Outrancier ou pas, rien à battre et je réitère ce que j'ai dit on peut nous tirer dessus c'est sans importance, le lobbying de la chasse a de beaux jours devant lui avec un tel commentaire et ça me conforte encore plus dans mon aversion et mon dégoût envers tout ce qui touche la chasse.

Si j'ai utilisé le mot "fixation" pour décrire vos commentaires c'est bien parce que votre détestation de la chasse transpirait à grosses gouttes. Dans le débat sur la chasse, le problème est bien l'absence de tout dialogue et les procès d'intention. Ainsi, des plombs de chasse qui tombent sur un toit deviennent une agression directe, alors qu'ils illustrent simplement que des chasseurs ont tiré en l'air sans pouvoir déterminer la distance du tir. Votre toit étant apte à résister à la grêle, quelques plombs ne causent pas de dommage. Par contre un tir direct serait évidemment répréhensible.

Si, par malheur, un chasseur vous tire dessus, la gendarmerie vous confirmera mon propos.  Mais pour les plombs sur votre toit, personne ne vous prendra au sérieux et, le sachant parfaitement, cela vous énerve au plus haut point. (Sans doute l'expérience de la chose) Ce qui vous conduit à l'outrance.

Il est des avantages et des inconvénients en tous lieux de vie. Il y a même des gens qui trouvent insupportables les cris des coqs ou le son des cloches des vaches.

 

Portrait de jeffcostello67
28/août/2018 - 17h59

Macron peut bien se passer d'un ministre de l'écologie puisque l'écologie est le cadet de ses soucis.

Portrait de Tellier
28/août/2018 - 17h58
Jeff2912 a écrit :
Il a le droit d'être anti chasse et de prendre les chasseurs pour des têtes de cons. C'est pas encore classé dans la catégorie des délits.

Vous avez tout à fait raison !

Tout comme l'euthanasie des déficients mentaux à la naissance est strictement interdit en France.

La preuve, vous êtes la à commenter, bien vivant ! smiley

Portrait de Mosquitox.
28/août/2018 - 16h57
7440 a écrit :

Outrancier ou pas, rien à battre et je réitère ce que j'ai dit on peut nous tirer dessus c'est sans importance, le lobbying de la chasse a de beaux jours devant lui avec un tel commentaire et ça me conforte encore plus dans mon aversion et mon dégoût envers tout ce qui touche la chasse.

Vous me faites penser à tous ces citadins qui viennent s'installer en campagne, tout heureux d'avoir quitté les bruits de la ville !

Tout heureux la 1ere semaine, puis ils commencent vite à se plaindre des coqs qui chantent le matin !!!,Non mais on a pas idée !!!, puis font une lettre à la mairie la 2eme semaine car les cloches de l'église font trop de bruit, au printemps c'est l'ane que l'agriculteur a mis dans le champ d'à coté qui braille, en Juillet, l'odeur des vaches dans l'autre champ deviens gênante, viens l'heure des moissons et le bruit de la moissonneuse qui tourne à 22 heures c'est insupportable !!!, Septembre arrive l'heure de la chasse avec ces sacrés chasseurs qui font du bruit avec leurs fusils et quelques plombs qui retombent au sol, etc etc etc.smileysmiley

Portrait de Supertomate
28/août/2018 - 15h18

Remaniement mdr

Ils vont éjecter des blaireaux et les remplacer par d'autres blaireaux

Portrait de Seaskua...
28/août/2018 - 15h06
7440 a écrit :

Mais bien sûr outrancier ça se voit que ce n'est sur ton toit qu'atterrissent les plombs de ces irresponsables et bien entendu, je n'ai le droit que de la fermer et de subir sous prétexte qu'ils ont un permis et un fusil entre les mains et ça leur confère tous les droits, même les dégâts collatéraux. J'aimerais aussi avoir le droit de leur renvoyer leurs plombs, après tout, ça ferait aussi un dégât collatéral.

Votre propos est outrancier lorsqu'il affirme que l'on peut vous tirer dessus dans votre propriété en toute impunité. Votre citation exacte était : "Hors ACCA, ça veut dire qu'un chasseur peut me tirer dessus dans ma propriété et je n'ai rien le droit de dire, ben voyons donc..."

Votre toit est apte à résister à la chute de quelques plombs et si des plombs de chasse le touchent c'est que des chasseurs ont tiré en l'air. Cela ne cause d'ailleurs probablement aucun dommage et si dommage il y a, il suffit d'ester au civil sur la base de l'article 1240.

Je serais curieuse de savoir combien de plombs de chasse vous recueillez dans vos gouttières pour avoir une telle fixation. "Dégâts collatéraux" indiquez-vous ! Votre couvreur a posé quoi sur votre toit ?

Portrait de legaulois2009
28/août/2018 - 14h57
Seaskua... a écrit :

Je souhaitais un commentaire utile. Cela ne veut pas dire que je me pense utile. Une preuve, j'essaye de vous amener à commenter utilement et je n'y arrive absolument pas.

[quote=Seaskua...]

Je souhaitais un commentaire utile. Cela ne veut pas dire que je me pense utile. Une preuve, j'essaye de vous amener à commenter utilement et je n'y arrive absolument pas

vous, vous penser utile vous smiley

Portrait de Seaskua...
28/août/2018 - 14h43
ELLE • a écrit :

Tu te penses « utile ».

Redescends un peu. J'ai le vertige.

Je souhaitais un commentaire utile. Cela ne veut pas dire que je me pense utile. Une preuve, j'essaye de vous amener à commenter utilement et je n'y arrive absolument pas.

Portrait de Mosquitox.
28/août/2018 - 13h29
7440 a écrit :

Mais bien sûr outrancier ça se voit que ce n'est sur ton toit qu'atterrissent les plombs de ces irresponsables et bien entendu, je n'ai le droit que de la fermer et de subir sous prétexte qu'ils ont un permis et un fusil entre les mains et ça leur confère tous les droits, même les dégâts collatéraux. J'aimerais aussi avoir le droit de leur renvoyer leurs plombs, après tout, ça ferait aussi un dégât collatéral.

Le problème avec la planète Terre, c'est la pesanteur.

Et, en effet, à partir d’une certaine distance, la grenaille retombe !

Si la portée d'un fusil de chasse n'est que de quelques dizaines de mètres, des plombs tirés en l'air à plus de 200 mètres de chez vous peuvent en effet, par gravité, retomber sur votre toit.

J'imagine que ce n'est pas non plus une pluie incessante ... smiley

Portrait de Seaskua...
28/août/2018 - 13h00
ELLE • a écrit :

Quelle suffisance ! Quelle pédanterie !

Du grand art.

Avez-vous un commentaire utile pour le lecteur ou vous contentez-vous de faire dans l'insignifiant sur ce site ?

Portrait de m4
28/août/2018 - 12h44
ELLE • a écrit :

Quelle suffisance ! Quelle pédanterie !

Du grand art.

Tout le monde ne peut pas atteindre la vulgarité d'un vieux clown ! smiley

Portrait de Seaskua...
28/août/2018 - 12h22
7440 a écrit :

Et bien désolé mais je suis en zone ACCA donc la zone des 150 metres doit s'appliquer ce qui n'est malheureusement pas le cas. Hors ACCA, ça veut dire qu'un chasseur peut me tirer dessus dans ma propriété et je n'ai rien le droit de dire, ben voyons donc...

Vous êtes outrancier dans vos commentaires sur le sujet. Personne n'a le droit de vous tirer dessus dans votre propriété et vous le savez parfaitement. Je vous conseille, plutôt que l'outrance, d'étudier le sujet avec l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage qui produit des documents à l'intention de gens comme vous qui croient connaître la loi.

En droit comme en informatique, les gens un peu pénibles ne sont pas ceux qui connaissent les choses ou les ignorent. Mais ceux qui croient savoir. Désolée de vous le dire ainsi.

Portrait de Seaskua...
28/août/2018 - 12h13

Je me demande bien comment ce brave garçon comptait développer la voiture électrique tout en supprimant les centrales nucléaires, sans remettre en service le charbon ou le fioul. Je me demande aussi si l'écologie politique n'est pas une absurdité. Il me semble que le conservatoire du littoral fait plus pour l'écologie que tous les Ministres de l'écologie réunis.

Nicolas Hulot part sur un mauvais bilan, sinon il serait resté. Il part sur un mélodrame. Il part en laissant des bombes à retardement comme pour Notre Dame des Landes. (Sur fond de promesses qu'il faudra tenir. Sur fond d'injure démocratique. Sur fond d'obligation de transfert acté par le rapport final d'experts qui posent question)

Gerard Feldzer, l'un des trois experts est membre d'EELV et ancien élu de ce parti. Michel Badré, membre du trio, est président de l'association humanité et biodiversité et un écologiste convaincu. Ils ont fait une expertise avec une conviction que l'on ne peut mettre en doute. 

Portrait de Mosquitox.
28/août/2018 - 12h10
7440 a écrit :

Et bien désolé mais je suis en zone ACCA donc la zone des 150 metres doit s'appliquer ce qui n'est malheureusement pas le cas. Hors ACCA, ça veut dire qu'un chasseur peut me tirer dessus dans ma propriété et je n'ai rien le droit de dire, ben voyons donc...

Si dans votre commune c'est une ACCA, vous etes alors dans un cas très marginal (certainement dans la partie est de la France ??, la ou on trouve les quelques ACCA ??), ou la distance des 150 mètres doit être respectée.

Portrait de Queben
28/août/2018 - 12h03

"La macronie commence sa décomposition" Il a raison Mélanchon, pas la peine de faire un remaniement tout de suite, il y aura d'autres démissions !

Portrait de Mosquitox.
28/août/2018 - 11h56
7440 a écrit :

Faux - article L422-10 du code de l’environnement interdiction de chasse de 150 metres autour des maisons, caravanes, abris de jardins, cabanons, bâtiments agricoles et leurs dépendances, lieux publics.

Cet article ne concerne que les cas marginaux des quelques départements en France  ou il existe des  à ACCA (associations comunales de chasse agréées) ou à AICA (associationsintercommunales de chasse agréées).

Sur les 95% des autres territoires de chasse, elle ne s'applique pas.

Le règle des "150 mètres" souvent évoquée par des propriétaires de maisons n'est qu'une légende urbaine concernant 95 % du territoire.

Seul le prefet aurait le pouvoir de mettre en place une telle règle dans son département, et dans les faits, aucun n'a jamais pris un tel arrété.

Portrait de Seaskua...
28/août/2018 - 11h53
7440 a écrit :

Faux - article L422-10 du code de l’environnement interdiction de chasse de 150 metres autour des maisons, caravanes, abris de jardins, cabanons, bâtiments agricoles et leurs dépendances, lieux publics.

Relisez l'article que vous citez car il concerne les associations cynégétiques. Mosquitox. a raison, même si vous pensez ne pas avoir tort. Posez-vous la question suivante : Un propriétaire de terrain peut-il chasser sur celui-ci dans le rayon de 150 mètres autour de son habitation ? La réponse est : oui.

Portrait de Seaskua...
28/août/2018 - 11h48
7440 a écrit :

La distance de chasse ou l'interdiction de chasse autour des maisons que les chasseurs enfreignent sans aucun état d'âme.

Ni un Maire, ni un Préfet ne peut interdire de manière absolue l'activité de la chasse. Il peut y avoir des arrêtés municipaux restrictifs mais ils doivent être parfaitement justifiés s'ils ne veulent pas être annulés par la justice administrative. Parce que la police de la chasse ne prévoit pas de distance déterminée de chasse autour des habitations.

Il ne faut pas confondre les zones ouvertes aux associations cynégétiques et le droit de chasse. La meilleure solution étant l'entente entre les propriétaires, la municipalité et les associations, avec le soutien de l'Office en charge de la chasse.

Portrait de Mosquitox.
28/août/2018 - 11h37
7440 a écrit :

La distance de chasse ou l'interdiction de chasse autour des maisons que les chasseurs enfreignent sans aucun état d'âme.

Il n'existe aucune "distance de chasse" autour de votre maison. Un chasseur peut venir chasser a 10 cm de votre clôture.

En revanche, le tir, à une distance inférieure à la portée de fusil, en direction des habitations, routes, chemins, stades et autres lieux de vie ou de passage, est interdit.

 

Portrait de fairytale
28/août/2018 - 11h21

BON DÉBARRAS!

 

Portrait de Mosquitox.
28/août/2018 - 11h09
7440 a écrit :

Et les chasseurs inconscients qui ne respectent pas les distances de chasses et envoient leurs plombs sur les toits des maisons on en parle, c'est du vécu. Les chasseurs se croient tous permis, car ils ont un fusil entre les mains. Et si on parlait de l'action de chasse d'un certain Alain Drach (Chasse des Rothschild) qui s'est introduit en toute illégalité dans un jardin d'une habitation pour abattre un cerf qui s'y était réfugié.

De quelle "distance de chasse" vous faites allusion exactement ??

Portrait de Mosquitox.
28/août/2018 - 10h59
cris3754 a écrit :

Imbécile,si les chasseurs n'existaient pas ,cultures detruites,(donc pouvoir d'achat qui explose), routes avec animaux en perditions dessus  ultra dangereuses ,pour eux et nous etc ...Je ne suis pas chasseur mais ils sont sûrement beaucoup plus écologistes que toi et tu a eu sûrement un ancêtre chasseur.Retourne brouter ton herbe .

Sans compter qu'il faudrait encore une augmentation substantielle des impots pour financer tous les dégâts occasionnés par les animaux sauvages , financement qui est à ce jour à la charge des chasseurs.

Sur que je jour ou le contribuable devra mettre la main à la poche, beaucoup auront la fibre bobo écologiste beaucoup moins virulente d'un seul coup ! smiley

Portrait de swatss
28/août/2018 - 10h54
minou75 a écrit :
@cris3754 Avec mes potes je bois toujours un bon coup quand un chasseur se prend une balle dans le cul tirer pas son collègue...Jouissif !!!

Je ne suis pas chasseur , mais faut arrêter vos délires .

La chasse existe depuis la nuit des temps , sans elle , il n'y aurait jamais eût le développement de l'être humain ou animal.

Un chasseur a plus de respect envers l'animal abattu que dans les abattoirs....

Portrait de Queben
28/août/2018 - 10h52

Sans surprise pour moi smiley

Portrait de momo71
28/août/2018 - 10h30

Bravo Mr HULOT vous venez de comprendre que vous ne serviez à rien, il valait mieux partir.

Les plus vus