14/08 12:51

Londres: Une voiture fonce sur les barrières du Parlement britannique - L'homme "suspecté d'acte terroriste" - Plusieurs personnes blessées - VIDEO

12H50: "Le suspect ne coopère pas, notre objectif est de connaître ses motivations", déclare le chef de la police. "Il s'agirait d'un acte délibéré", annonce Neil Basu, commissaire-adjoint de la police londonienne.

Et d'ajouter: "La scène est bouclée. Elle est considérée comme une scène de crime."

12h31: Le Parlement annonce qu'il va se réunir à 14h pour une "réunion Cobra"

12h20: Theresa May vient de s'exprimer sur Twitter - "Mes pensées vont vers ceux qui ont été blessés", déclare-t-elle

11h48: Voici le visage de l'homme qui a foncé avec sa voiture sur les barrières de sécurité devant le Parlement à Londres:

11h39: L'homme arrêté par la police britannique après avoir lancé sa voiture contre les grilles du Parlement mardi matin à Londres est soupçonné "d'actes terroristes", a déclaré Scotland Yard. Et d'ajouter qu'il était seul dans le véhicule.

L'homme est âgé d'une vingtaine d'années, a précisé la police dans un communiqué. L'attaque a fait plusieurs blessés, dont aucun n'est en danger de mort, et l'enquête a été prise en charge par la police anti-terroriste.

11h36: Le conducteur, un jeune homme âgé de plus de 20 ans, a été conduit au commissariat de police

11H00 : Le point sur ce que l'on sait:

Plusieurs piétons ont été blessés mardi matin quand une voiture a foncé sur les barrières de sécurité devant le Parlement à Londres, a annoncé la police britannique qui a arrêté le conducteur.

"A 07H37 aujourd'hui (06H37 GMT) une voiture est entrée en collision avec les barrières devant le Parlement. Le conducteur a été arrêté par les policiers présents sur place. Plusieurs piétons ont été blessés", a déclaré la police sur Twitter.

Elle a ensuite précisé qu'aucune des blessures n'était susceptible de "mettre en danger la vie" des blessés, et s'est abstenue, dans un premier temps, de parler d'un acte terroriste.

L'ensemble de la zone a été bouclée par la police, a constaté une correspondante de l'AFP.

Des images diffusées sur les réseaux sociaux montrent des policiers lourdement armés entourant le véhicule gris dont le conducteur a ensuite été sorti et emmené, menotté.

Les rues autour du Parlement de Westminster ont été fermées à la circulation.

D'autres images montraient la police retenant l'homme, habillé d'un jean et d'une veste noire.

Une dizaine de voitures de police et au moins trois ambulances étaient stationnées près du Parlement, de même que des artificiers et des chiens policiers. La station de métro a été fermée.

"Ca avait l'air d'être un acte délibéré", a raconté une passante, Ewalina Ochab, interrogée par l'agence britannique Press Association. "Je marchais de l'autre côté de la rue, j'ai entendu du bruit et quelqu'un a crié. Je me suis retournée et j'ai vu une voiture grise roulant très vite près des barrières, peut-être même sur le trottoir". "La personne conduisant le véhicule n'est pas sortie", a-t-elle ajouté.

Le Royaume-Uni a été frappé en 2017 par une vague d'attentats, dont quatre revendiqués par le groupe Etat islamique, qui ont fait au total 36 morts et 200 blessés. Le premier d'entre eux, le 22 mars, avait précisément été commis avec une voiture bélier sur le Westminster Bridge, qui mène au Parlement.

L'auteur de l'attentat avait d'abord fauché des passants en montant sur le trottoir du pont avant de terminer sa course contre les grilles du parlement. Khaldi Masood était ensuite descendu et avait pénétré dans l'enceinte du parlement où il avait poignardé à mort un policier avant d'être abattu.

Depuis, des barrières de sécurité en béton et en acier on été installées tout autour des grilles du parlement ainsi que sur les trottoirs menant au pont.

10h30: Les services antiterroristes sont en charge de l'enquête, sans pour autant privilégier une piste particulière

10h22: Depuis l'attentat de 2017, commis avec une voiture bélier sur le Westminster Bridge, qui mène au Parlement, des barrières de sécurité en béton et en acier ont été installées tout autour des grilles du parlement ainsi que sur les trottoirs menant au pont.

10h17: Les deux personnes "légèrement blessées" ont été transportées à l'hôpital, indiquent les secours, qui ont également soigné deux autres victimes, sur place.

10h14: Un autre témoin explique avoir vu le véhicule "foncer sur un groupe de cyclistes, puis sur la grille du palais de Westiminster", selon le journaliste de la BBC sur place.

10h13: "Je me suis retournée et j'ai vu une voiture grise rouler très vite le long de la barrière, peut-être même sur le trottoir", témoigne une passante sur la BBC. "Ca avait l'air intentionnel - la voiture allait vite et en direction des grilles." 

09h50: Les autorités ont décidé de fermer la station de métro de Westminster

09h47: Aucune des personnes blessées lorsqu'une voiture a foncé contre les barrières de sécurité entourant le Parlement à Londres mardi matin n'est en danger de mort, a indiqué la police britannique.

"A 07H37 aujourd'hui (06H37 GMT) une voiture est entrée en collision avec les barrières devant le Parlement. Le conducteur a été arrêté par les policiers présents sur place. Plusieurs piétons ont été blessés", avait auparavant indiqué la police.

09h45: Ewalina Ochab a vu la voiture qui a percuté les barrières de sécurité du Parlement. Elle explique sur FranceInfo : "Je marchais de l'autre côté de la route. J'ai entendu du bruit et quelqu'un a crié. Je me suis retourné et j'ai vu une voiture argentée rouler très vite près des rampes, peut-être même sur le trottoir."

09h38: La police a indiqué ne pouvoir établir pour l'instant si cet incident doit être considéré comme une attaque terroriste. "Nous essayons d'assembler les différents éléments", a dit un porte-parole.

09h17: « A 07H37 aujourd’hui, une voiture est entrée en collision avec les barrières devant le Parlement. Le conducteur a été arrêté par les policiers présents sur place. Plusieurs piétons ont été blessés », a déclaré la police sur Twitter

09h14: Le conducteur a été arrêté, annoncent les autorités

09h13: Les autorités britanniques ignorent pour le moment s'il s'agit d'un acte terroriste

09h11/ URGENT - Une voiture percute les barrières du palais de Westminster, le siège du Parlement britannique à Londres

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de MICMAH458
15/août/2018 - 09h23
satine1 a écrit :

Pourquoi un français ?

Bonjour Satine1, Bien sûr, vous avez tout à fait raison, il peut être vietnamien ou esquimau en effet.  Si j'ai envisagé la possibilité d'un français (vous aurez remarqué j'espère que j'ai pris la précaution de dire "peut-être" ), c'est simplement parce que réagissant sur un site où il y a 90-95% de chances de s'adresser à des français, je trouvais naturel d'évoquer cette possibilité.

Vous aurez peut-être compris également que ma réaction vient du fait que quelqu'un a trouvé nécessaire d'insister sur le fait qu'il s'agissait d'un noir.  Je ne serai jamais d'accord quand on dira que quand une équipe de France gagne, les noirs qui la composent sont essentiellement français, alors que si elle perd ces mêmes noirs redeviennent africains : dans les deux cas, ce n'est pas l'un ou l'autre.  Dans les deux cas, ils sont français ET congolais, éthiopiens, guadeloupéens, etc...  Ce n'est que mon avis, mais le débat reste ouvert, si tant est qu'il faille avoir un débat.  A+

 

Portrait de Citoyen86
14/août/2018 - 17h19

Tout le monde sait que le parlement est entouré de grosses barrières de sécurité depuis des années (très laides par ailleurs), quel intérêt de se crasher dessus ? Un beau débile.

Portrait de satine1
14/août/2018 - 16h12
MICMAH458 a écrit :

Oui, mais c'est peut-être aussi un français, non ?

Pourquoi un français ?

Portrait de MICMAH458
14/août/2018 - 14h10
fel62 a écrit :

Dites moi si je me trompe. C'est bien un blanc dans le cercle rouge ?

Oui, mais c'est peut-être aussi un français, non ?

Portrait de KenShiro
14/août/2018 - 13h42
fel62 a écrit :

Dites moi si je me trompe. C'est bien un blanc dans le cercle rouge ?

D'après France 2 et les autres médias dit sérieux et professionnels Oui ! Et même membre d'un groupuscule d'extrême droite, qui est catholique, ayant Voté Trump et adorateur de Poutine et qui joue également à GTA V.

Portrait de alekine1
14/août/2018 - 12h16 - depuis l'application mobile
jarod.26 a écrit :
ça doit être un problème au niveau des freins :p

@jarod.26 non de gps

Portrait de jarod.26
14/août/2018 - 10h35
ça doit être un problème au niveau des freins smiley

Les plus vus