14/08 08:00

L'autopsie du jeune rugbyman d'Aurillac, mort à la suite d'un choc vendredi lors d'un match n'a pas révélé la cause du décès

L'autopsie du jeune rugbyman d'Aurillac, mort à la suite d'un choc vendredi lors d'un match amical, n'a pas révélé la cause du décès.

Des analyses complémentaires ont été ordonnées, a-t-on appris auprès du parquet. 

"Les constatations du médecin légiste ne sont pas probantes et ne permettent pas de conclure à la cause du décès" du jeune trois-quarts centre Louis Fajfrowski, 21 ans, a déclaré le magistrat d'Aurillac. "Des prélèvements ont été effectués en vue de réaliser des analyses toxicologiques et anatomo-pathologiques", a-t-il ajouté.

Selon lui, le rapport définitif des experts de l'Institut médico-légal de Clermont-Ferrand ne sera toutefois pas connu avant "un mois et demi à deux mois".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus