27/07 17:08

Licenciement - Les Prud'hommes viennent de confirmer que les propos de TEX sur les femmes étaient bien "une faute grave" - L'animateur annonce qu'il va faire appel

Selon le site internet de l'Express, les prud'hommes ont confirmé aujourd'hui la faute grave de Tex ayant entraîné la rupture de son contrat avec Sony Pictures. 

En revanche les Prud'hommes ont reconnu que la demande de requalification de ses 144 CDD en un CDI était justifiée après dix-sept ans de CDD ininterrompus. 

Tex réclamait à la société de production du jeu télévisé Sony Pictures Television 1,2 million d’euros pour «rupture abusive de contrat» sur la base d’un salaire de 27.750 euros en moyenne par mois. Tex  a finalement obtenu 45.000 euros de dédommagement et 1.000 euros d'article 700.

«Nous allons faire appel. Cette décision n’a aucune cohérence juridique. Systématiquement, aux prud’hommes, lorsque vous faites des demandes conséquentes de plusieurs centaines de milliers d’euros, soit vous obtenez un départage, soit vous avez une somme symbolique. C’était prévisible. La société de production a eu tort, elle n’a pas respecté la loi, on va obtenir des indemnités devant la cour d’appel. Ce genre de litiges se tranche à la cour. Il n’y a rien de particulier. À la cour, on va obtenir entre 800.000 et 1,2 million d’euros» a déclaré à TV Mag Me Jérémie Assous, qui est l'avocat de Tex. 

L'Express rappelle également que "à l'issue de la plaidoirie de ses confrères, une avocate a constaté que l'ex présentateur, présent dans la salle, aurait enregistré l'audience - ce qui est formellement interdit et susceptible de poursuites pénales. Hors de lui, l'avocat de Tex a nié les faits, tandis que l'avocate les a soutenus.

Stupéfaites, les conseillères prud'homales avaient entendu à nouveau les arguments sur l'enregistrement présumé de l'animateur, mais l'incident avait été clos : les prud'hommes avaient choisi de montrer qu'ils écartaient ce délit présumé, suivant en cela l'avocat de Tex."

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de momo71
28/juillet/2018 - 18h13

Sanctionner Tex pour une blague (je reconnais un peu idiote) qu'il n'a fait que raconter c'est vraiment du n'importe quoi. Nos anciens humoristes doivent se retourner dans leur tombe ce qu'ils racontaient c'était autre chose, A coté Tex est un petit saint !!!!! bientôt le rire sera devenu une faute grave entrainant un licenciement. Au secours sortez moi de là.

Portrait de legaulois2009
28/juillet/2018 - 17h44

il aurais du dire qui l'avait piquer a benichou celui ci la déja raconter 3 a 4 fois sur les grosses avant que tex ne la dise a la telé et lui n'a pas été virer

Portrait de memoirevive
27/juillet/2018 - 19h37 - depuis l'application mobile
onebob a écrit :

ahhh on est tous d accord sauf les prudhomme on dirait...fini les sketch et blagues a la tv....merci shiappa..

j'allucine. ou bien c'est autre chose.
(une femme de 56 ans)

Portrait de memoirevive
27/juillet/2018 - 19h36 - depuis l'application mobile
onebob a écrit :

ahhh on est tous d accord sauf les prudhomme on dirait...fini les sketch et blagues a la tv....merci shiappa..

j'allucine. ou bien c'est autre chose.
(une femme de 56 ans)

Portrait de Raymond
27/juillet/2018 - 18h29

Courage Tex !

Portrait de Queben
27/juillet/2018 - 18h25
atlantique07 a écrit :

Les Prud'hommes viennent de se ridiculiser...Une blague une faute grave    ?

Nan, juste une grosse enveloppe sous la table !

Portrait de Wouhpinaise
27/juillet/2018 - 18h09
jarod.26 a écrit :
on ne peut plus rire de tout :p

Comme disait Desproges : "On peut rire de tout mais pas avec tout le monde". smiley

Portrait de Tsaphkiel
27/juillet/2018 - 18h00

ça va y aller maintenant les procédures aux prud'hommes par des employés qui jugerons les blagues de leurs patrons douteuses smiley

Portrait de jarod.26
27/juillet/2018 - 17h56
on ne peut plus rire de tout smiley
Portrait de atlantique07
27/juillet/2018 - 17h43

Les Prud'hommes viennent de se ridiculiser...Une blague une faute grave    ?

Les plus vus