18/07 10:17

Le préfet de police de Paris répond aux critiques sur la célébration rapide des Bleus sur les Champs-Elysées: "Nous avons tiré les leçons de 1998"

Le dispositif de sécurité sur les Champs-Elysées «tirait les leçons de 1998» dans un contexte de menace terroriste «élevée», a expliqué mercredi sur Europe 1 le préfet de police de Paris, pour répondre aux critiques sur la célébration rapide des Bleus champions du monde. De nombreux supporters se sont indignés que le bus à impériale transportant l’équipe de France, sacrée la veille à Moscou en finale de la Coupe du monde, soit passé rapidement lundi sur la prestigieuse avenue de la capitale.

«La foule était énorme sur les Champs-Elysées, au moins 300.000 personnes. Nous avions mis en place un dispositif sans précédent, qui tirait les leçons de 1998», où le bus avait mis plusieurs heures à fendre la foule, qui n’était pas contenue, a souligné le préfet de police Michel Delpuech. «Les temps ont changé», a-t-il ajouté pour justifier la mise en place «d’un barriérage qui a permis de dédier et sauvegarder un couloir de progression pour le bus».

«Imaginez ce qui se serait passé si ce couloir de progression avait été envahi, avait été bloqué. Que n’aurait-on dit? On aurait eu des risques pour la sécurité des joueurs, on mettait en difficulté les fonctionnaires qui assuraient le cheminement, on mettait aussi en difficulté la foule», a poursuivi le préfet.

Le bus n’allait pas si vite, a-t-il jugé: «L’itinéraire est court, c’est 1.300 mètres depuis le haut des Champs jusqu’au rond-point (des Champs-Elysées, ndlr). 1,3 km, 12 minutes: ça fait 6,5 km/h».

Durant la semaine marquée par les célébrations des victoires en demi-finale et finale du Mondial, entrecoupées par les festivités du 14-Juillet, «globalement la sécurité a été largement garantie, assurée dans un contexte qui est celui d’une menace terroriste latente, de niveau élevé, avérée, une menace endogène», a estimé M. Delpuech. Les incidents dimanche soir sur les Champs-Elysées, avec le saccage de plusieurs boutiques dont le Drugstore Publicis, ont été le fait «de pilleurs», de «groupes qui n’ont pas grand-chose à voir avec ce qui est un vrai supporter», a-t-il affirmé.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Voltaire.
20/juillet/2018 - 00h13
Voltaire. a écrit :

Ohhh mais que c’est spirituel ! Clap clap clap ....

Tout n’est pas encore dirigé par Jupiter quoiqu’il en serait ravi .

mais son autocratisme latent est de plus en plus visible , attention la Roche Tarpéienne est aussi proche de l’Elysée que du Capitole :-D

Je m’auto cite car ma dernière phrase était prémonitoire, aujourd’hui 19 août Jupiter dégringole de son Olympe Élyséenne !smiley

Portrait de Citoyen86
18/juillet/2018 - 14h53

6,5 km/h c'est tout de même trop rapide, les policiers devaient marcher vite pour suivre le bus.

Portrait de seki
18/juillet/2018 - 14h18
Live Tv a écrit :

Allez voir sur les réseaux sociaux la communion entre les supporters belges (un Pays également touché par le terrorisme) ou la Croatie, et ce malgré des dizaines de milliers de supporters !!! Son explication est NULLE !... puisque toutes les mesures et tout le dispositif de sécurité avaient été décidé pour une descente qui aurait dû durer une heure. Monsieur le Préfet de Police de Paris, vous êtes un incompétent au service de l'Elysée qui vous a simplement demandé de communiquer à sa place! Tout avait été minuté pour que les Bleus et Macron soient pile aux JT de 20:00!  300.000 personnes en 2018 sur les Champs contre 980.000 en 1998, avec bien moins d'incidents la veille (une femme paniquée qui fonce dans la foule, au niveau du Fouquet's). Votre réponse ainsi que les incidents, malgré les 110.000 forces de l'ordre mobilisées en France, montre votre incompétence! C'est aussi le cas de la FFF... de véritables incompétents ! Comment un pays de moins de 4 millions d'habitants peut mobiliser et trouver des billets pour la Finale à 14.000 supporters croates alors qu'un Pays de plus de 60 millions d'habitants ne permet qu'à 3.000 supporters d'assister à la Finale???? Honte à la FFF !

Va te verser un sceau d'eau sur la tête, ce n'est que du foot et on n'en fait pas toute une histoire quand d'autres champions mondiaux français ne descendent pas les champs. S'ils avaient pris leur temps et qu'il y aurait eu un problème ça aurait été la même rengaine mais inversée, les gens se plaignent, on cherche des fautifs etc.. Apprenez à apprécier ce qu'on a déjà et niveau mondial on est des privilégiés putain.

Portrait de blue92
18/juillet/2018 - 13h09 - depuis l'application mobile

C est bien français de râler sur tout....

Portrait de blue92
18/juillet/2018 - 13h09 - depuis l'application mobile

C est bien français de râler sur tout....

Portrait de blue92
18/juillet/2018 - 13h09 - depuis l'application mobile

C est bien français de râler sur tout....

Portrait de Voltaire.
18/juillet/2018 - 12h03
swatss a écrit :

Et oui comme vous dites , Merci qui , merci Mr Macron , pfiouuuu et je ne vous parle même pas le mal qu'il a fait ce matin chez mon boulanger , ce dernier à trop cuit le pain et j'en suis sur moi c'est de la faute à Macron....

Ohhh mais que c’est spirituel ! Clap clap clap ....

Tout n’est pas encore dirigé par Jupiter quoiqu’il en serait ravi .

mais son autocratisme latent est de plus en plus visible , attention la Roche Tarpéienne est aussi proche de l’Elysée que du Capitole smiley

Portrait de swatss
18/juillet/2018 - 11h54
Voltaire. a écrit :

Bravo à ce préfet il répète à merveille ce qu’on lui a dit de dire . Mais oufff le principal est sauf : Macron a pu faire l’ouverture du JT auréolé de la gloire des bleus ... 

Et oui comme vous dites , Merci qui , merci Mr Macron , pfiouuuu et je ne vous parle même pas le mal qu'il a fait ce matin chez mon boulanger , ce dernier à trop cuit le pain et j'en suis sur moi c'est de la faute à Macron....

Portrait de Voltaire.
18/juillet/2018 - 11h40

Bravo à ce préfet il répète à merveille ce qu’on lui a dit de dire . Mais oufff le principal est sauf : Macron a pu faire l’ouverture du JT auréolé de la gloire des bleus ... 

Portrait de Voltaire.
18/juillet/2018 - 11h34

Ce que je n’en comprends pas c’est que si les autorités craignaient des troubles voire des attentats à ce point , pourquoi n’ont elles pas tout simplement emmené les champions directement à l’Elysée dans des voitures banalisées ? 

les sportifs auraient pu voir la ferveur qu’ils suscitaient depuis les écrans de leur smartphones qui ne les quittent pas .

Portrait de Voltaire.
18/juillet/2018 - 11h30
onebob a écrit :

12 minutes c etait un ppeu legers quand meme..

smiley d’autant plus que le jour même sur TF1 c’etait 7 minutes , Hier ici 10 minutes et aujourd’hui 12 smiley .....

Les plus vus