17/07 11:41

Les féministes des "Pussy Riot" qui avaient fait irruption sur le terrain lors de la finale France/Croatie ont été condamnées à 15 jours de prison - VIDEO

La Russie a emprisonné quatre membres du groupe punk féministe Pussy Riot pendant 15 jours après avoir envahi le terrain, en uniforme de police, lors de la finale de la Coupe du monde.

Le tribunal de Moscou a condamné Veronika Nikulshina, Olga Kuracheva, Olga Pakhtusova et Piotr Verzilov à 15 jours dans des cellules de police et les a également interdits de visiter des événements sportifs pendant trois ans, a rapporté le site de presse de Mediazona. Elles ont été déclarés coupables de «violer gravement les règles de comportement des spectateurs» et de recevoir le maximum de punition possible en vertu de l'accusation.

Elle avaient couru sur le terrain et brièvement arrêté le jeu dans la seconde moitié du match entre la France et la Croatie, sous le regard du président Vladimir Poutine et des dirigeants mondiaux dont le président français Emmanuel Macron.

Le groupe Pussy Riot a immédiatement posté des messages sur les réseaux sociaux pour revendiquer la responsabilité de l'action manifestation, et a publié une liste de six revendications politiques, comme par exemple: "Laisser tous les prisonniers politiques libres".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de colin33
17/juillet/2018 - 19h04 - depuis l'application mobile

Justice rapide !!!! En France plusieurs mois voir années pour condamnation, ce n'est pas pour cela qu'elles ont tort........

Portrait de Philou.2
17/juillet/2018 - 18h27

Ça va encore ? C'est pas le goulag smiley

Portrait de garlaban
17/juillet/2018 - 12h33

En France, elles auraient écopé d'une demi-heure avec un psychologue. C'est bien plus terrible.

Les plus vus