18/07 09:54

EN DIRECT - Soupçons de fraude fiscale: La garde à vue du député LREM Thierry Solère, débutée hier matin, a été prolongée ce matin

09h52: La garde à vue du député LREM Thierry Solère, visé depuis 2016 par une enquête à Nanterre pour fraude fiscale et trafic d’influence notamment, se poursuivait mercredi, a-t-on appris de source proche du dossier.

09h50: Le point ce matin

Quelques jours après la levée de son immunité parlementaire, le député LREM des Hauts-de-Seine Thierry Solère, visé par une enquête pour fraude fiscale et corruption, a été placé en garde à vue mardi à Nanterre.
Le député était entendu depuis mardi matin dans le cadre de l’enquête préliminaire ouverte en septembre 2016, a indiqué le parquet de Nanterre interrogé par l’AFP, confirmant une information du Monde.
D’abord ouverte pour «fraude fiscale» après une plainte de Bercy, l’enquête, menée par l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF), avait ensuite été élargie aux chefs de «trafic d’influence, corruption, abus de biens sociaux, financement illicite de dépenses électorales et manquement aux obligations déclaratives auprès de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP)».
M. Solère a perdu son immunité parlementaire le 11 juillet, à la demande du parquet. Une demande relayée par l’intéressé lui-même qui disait vouloir «être entendu» dans cette affaire.

.

MARDI 17 JUILLET

.

11h00: Ce que l'on sait ce matin

Le député LREM des Hauts-de-Seine Thierry Solère a été placé en garde à vue mardi matin à Nanterre dans le cadre de l’enquête qui le vise pour fraude fiscale et corruption, a-t-on appris auprès du parquet, confirmant une information du Monde.

L’ex-élu LR s’était vu retirer son immunité parlementaire le 11 juillet, à la demande du parquet de Nanterre. Une demande relayée auprès du président de l’Assemblée nationale par l’intéressé lui-même, ancien questeur de la chambre basse, qui disait vouloir «être entendu» dans cette affaire.

Contacté par l’AFP, l’avocat de M. Solère n’était pas joignable dans l’immédiat mardi.

Le parquet de Nanterre avait ouvert en septembre 2016 une enquête pour «fraude fiscale», à la suite d’une plainte de Bercy.

L’enquête avait par la suite été élargie aux chefs de «trafic d’influence, corruption, abus de biens sociaux, financement illicite de dépenses électorales et manquement aux obligations déclaratives auprès de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP)».

Cette affaire aux multiples facettes a eu en juin un effet collatéral de taille: soupçonné d’avoir transmis à M. Solère des éléments sur l’enquête le concernant, l’ex-garde des Sceaux socialiste Jean-Jacques Urvoas a été mis en examen par la Cour de justice de la République pour «violation du secret professionnel».

10h32: Le parquet de Nanterre avait ouvert en septembre 2016 une enquête pour «fraude fiscale», à la suite d’une plainte de Bercy.

L’enquête avait par la suite été élargie aux chefs de «trafic d’influence, corruption, abus de biens sociaux, financement illicite de dépenses électorales et manquement aux obligations déclaratives auprès de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP)».

Cette affaire aux multiples facettes a eu en juin un effet collatéral de taille: soupçonné d’avoir transmis à M. Solère des éléments sur l’enquête le concernant, l’ex-garde des Sceaux socialiste Jean-Jacques Urvoas a été mis en examen par la Cour de justice de la République pour «violation du secret professionnel».

09h50: Le bureau de l'Assemblée nationale a décidé la semaine dernière "à l'unanimité", après une demande judiciaire, de lever l'immunité parlementaire de Thierry Solère, député LREM soupçonné de fraude fiscale.

L'élu des Hauts-de-Seine, souhaitait en effet cette levée d'immunité pour pouvoir "être entendu". Il fait l'objet depuis 2016 d'une enquête préliminaire menée par l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF), après une plainte déposée par Bercy à la suite d'informations parues dans Mediapart.

Ex-LR et ex-Constructif devenu marcheur, M. Solère, ancien questeur de l'Assemblée (chargé de sa gestion) avait envoyé, en parallèle de la demande du parquet de Nanterre, un courrier à François de Rugy, président de l'Assemblée, pour lui demander sa levée d'immunité.

09h45: Le député LREM des Hauts-de-Seine Thierry Solère a été placé en garde à vue mardi matin à Nanterre dans le cadre de l’enquête qui le vise pour fraude fiscale et corruption, a-t-on appris auprès du parquet de Nanterre, confirmant une information du Monde.

L’ex-élu LR s’était vu retirer son immunité parlementaire le 11 juillet, sur demande du parquet de Nanterre, qui avait ouvert une enquête pour «fraude fiscale» en septembre 2016. L’enquête a été élargie ensuite aux chefs de «trafic d’influence, corruption, abus de biens sociaux, financement illicite de dépenses électorales et manquement aux obligations déclaratives auprès de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP)».

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de minou75
18/juillet/2018 - 11h49 - depuis l'application mobile

Se saura moins " solaire " pour lui au fond du zonzon...!!!

Portrait de PTDR
18/juillet/2018 - 11h28

quand on leur donne la bassine de confiture et la louche qui va avec.... bin ils se servent

Portrait de renelle
18/juillet/2018 - 10h48

au moment de l'affaire fillon ce type m'avait donné la nausée  son soutien à macron n'avait qu'un but passer entre les mailles de la justice , il y a un maire de la cote d'azur soit disant L.R  dont les contorsions avec ce gouvernement m'interpellent également , lui aussi au moment de l'affaire fillon a vite tourné casaque     

Portrait de Ender117
17/juillet/2018 - 15h05
ELLE. a écrit :

Il va se faire éjecter du système Solère.

smiley

 

Explosé en plein vol sous l'impact d'un missile sol-air.

Portrait de moije
17/juillet/2018 - 13h59

Affaire de 2010-13 révélée en 9-2016 , il a fallut près de 2 ans pour sa garde à vue ... cela a été plus rapide pour d'autres !

Portrait de cequoi
17/juillet/2018 - 13h50

Il est dans quel camp lui en ce moment ?

Portrait de MAYOTTE10
17/juillet/2018 - 11h36

tiens l'arroseur arrosé smileytrahir ne lui aura servi à rien 

j'espère qu il perdra tous ses mandats

surtout que les républicains n'acceptent plus jamais ce type dans leur rang

Portrait de Alala 1er
17/juillet/2018 - 11h02

Que cette raclure arriviste, qui est une honte pour la politique, soit balancée au fond d'un cachot. Le donneur de leçon en donnera aux murs...

Les plus vus