11/07 12:01

Cristiano Ronaldo fait partie des trois sportifs le mieux payé de la planète - Découvrez l'énorme somme qu'il a empochée en 2018

Encore favori du prochain Ballon d'Or pour ses performances sportives, Cristiano Ronaldo est déjà consacré au niveau financier malgré ses déboires fiscaux: l'attaquant fait partie des trois sportifs le mieux payé de la planète, grâce à un salaire XXL en club, mais surtout sa capacité à monétiser son immense notoriété.

Malgré le gain d'une troisième Ligue des champions d'affilée, la star madrilène n'a pas réussi à faire "le triplé" pour un titre plus honorifique: N.1 du classement des athlètes les mieux rémunérés lors des deux dernières saisons, selon Forbes, il a terminé cette année à la troisième place derrière son rival Lionel Messi et le boxeur Floyd "Money" Mayweather.

Le Portugais, vainqueur de l'Euro-2016 mais éliminé dès les huitièmes de finale du Mondial-2018, a empoché 108 millions de dollars (environ 92 millions d'euros) en 2018, dont 61 M USD en salaires (environ 52 millions d'euros).

Accusé d'avoir dissimulé une partie de sa fortune au fisc espagnol, il a accepté en juin dernier de payer 18,8 millions d'euros dans le cadre d'un pré-accord destiné à mettre fin aux poursuites pour fraude fiscale.

Outre son salaire annuel à huit chiffres qui l'attend à la Juventus Turin, récompensant son statut de quintuple Ballon d'Or ou de meilleur buteur de l'histoire de la Ligue des champions (120), "CR7" est devenu une marque attractive, au coeur de nombreux partenariats lucratifs.

Icône planétaire, le natif de Madère est suivi sur les réseaux sociaux par 330 millions de "followers", soit plus que n'importe quel autre sportif. Une audience rare qui lui a permis d'attirer à lui plus d'une dizaine de sponsors de premiers plans.

"Un seul post Instagram lors de la victoire du Portugal en finale de l'Euro-2016 valait 5,8 millions de dollars pour Nike", écrivait le magazine économique en mars 2017, en se basant sur les données de Hookit, un site spécialisé dans la valorisation des contenus sur les réseaux sociaux.

Loin d'être rassasié, l'entrepreneur Ronaldo a fait de son nom une marque personnelle déclinée sous toutes les coutures, sur le modèle David Beckham, ou celui du basketteur Michael Jordan et son logo "jumpman" dans les années 1990.

Depuis l'ouverture de sa première boutique de sous-vêtements "CR7" en 2006 à Funchal, l'homme aux abdos parfaits a élargi la gamme avec jeans, chaussures ou accessoires. Et fin 2015, l'ex-joueur de Manchester United s'est associé au groupe hôtelier Pestana pour bâtir cinq hôtels encore sous l'enseigne... "CR7".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus