06/07 19:15

EN DIRECT - Nantes: Le procureur annonce avoir requis le placement sous contrôle judiciaire contre le CRS qui a tiré contre le jeune conducteur de 22 ans.

19h11: Le procureur de la République annonce avoir requis le placement sous contrôle judiciaire contre le CRS qui a tiré le coup mortel contre le jeune conducteur de 22 ans. "Une information judiciaire pour "coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner par personne dépositaire autorité publique avec usage d’une arme. Les policiers ont appelés les secours sans tarder. La famille de la victime va pouvoir se porter partie-civile. C'est une affaire grave dans laquelle un jeune homme a perdu la vie. Parce qu'il faut laisser les juges travailler dans la sérénité et il faut que les troubles cessent en ville"

16h42: Interrogé par France Bleu Loire Océan, Maitre Laurent-Franck Lienard, l'avocat du policier, a déclaré : "Je vous confirme qu'il a déclaré que le tir était de nature accidentelle, pas de légitime défense au moment du tir, puisque le tir est involontaire".

Et d'ajouter : "Il a tué quelqu'un, il a menti, il va être poursuivi. Il n'est pas joyeux, c'est le monde qui s'effondre, c'est sa carrière qui s'écroule, tout s'effondre", poursuit l'avocat en indiquant que la procédure judiciaire pourrait durer "cinq ans".

"J'espère qu'il ne sera pas écroué, on va se battre pour qu'il ne le soit pas. Tout dépendra du juge devant lequel on va tomber et tout dépendra des réquisitions du parquet", a précisé Maitre Laurent-Franck Lienard.

15h30: Ce que l'on sait

Le policier auteur du tir mortel contre un jeune de 22 ans mardi soir lors d'un contrôle de police à Nantes, dans l'ouest de la France, a changé sa version des faits lors de sa garde à vue, affirmant avoir tiré "par accident", a-t-on appris vendredi auprès de son avocat.
"Il a reconnu avoir fait une déclaration qui n'était pas conforme à la vérité" lors de sa première audition, a déclaré à l'AFP son avocat Laurent-Franck Lienard.
Le policier est en garde à vue depuis jeudi midi pour "violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique ayant entraîné la mort sans intention de la donner". Cette fois "il a déclaré que c'était un tir accidentel" aux enquêteurs de l'Inspection générale de la police nationale, a expliqué son avocat. Dans ses premières auditions il évoquait la légitime défense.
"Normalement il doit être déféré dans l'après-midi" devant le juge, a précisé l'avocat.

Âgé de 22 ans, Aboubakar F., qui était sous le coup d'un mandat d'arrêt pour "vol en bande organisée, recel et association de malfaiteurs", a été touché par le tir d'un policier alors qu'il effectuait une marche arrière pour fuir un contrôle de police.
Blessé au cou, il est décédé à l'hôpital.
Son décès a provoqué depuis mardi soir trois nuits de violences urbaines dans des quartiers de Nantes avec de nombreux bâtiments publics et voitures incendiés.Le procureur de la République annonce avoir requis le placement sous contrôle judiciaire contre le CRS qui a tiré le coup mortel contre le jeune conducteur de 22 ans.

15h20: La garde à vue du policier a été prolongée ce matin

14h00:Le point à 14h

Le policier auteur du tir mortel contre un jeune de 22 ans mardi soir lors d'un contrôle de police à Nantes, dans l'ouest de la France, a changé sa version des faits lors de sa garde à vue, affirmant avoir tiré "par accident", a-t-on appris vendredi auprès de son avocat.
"Il a reconnu avoir fait une déclaration qui n'était pas conforme à la vérité" lors de sa première audition, a déclaré à l'AFP son avocat Laurent-Franck Lienard.

13h26: Le Premier ministre Édouard Philippe, en déplacement à Nantes jeudi, a exigé «la plus grande transparence» sur les circonstances de la mort du jeune de 22 ans.

Ce décès a engendré une vague de violences urbaines dans les quartiers de Nantes dès mardi soir puis à nouveau dans la nuit de mercredi à jeudi.

13h24: Le policier auteur du tir qui a causé la mort d’un jeune homme de 22 ans mardi soir lors d’un contrôle de police a été placé en garde à vue hier à 12h40 par l’IGPN. Il a été placé en garde à vue «du chef de violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique ayant entrainé la mort sans intention de la donner», a annoncé le procureur.

«Ce n’est qu’à l’issue de cette mesure de garde à vue que le procureur de la République de Nantes sera en mesure de faire connaître sa décision sur les suites à réserver à cette affaire», a-t-il précisé.

13h22: Le policier qui a tiré sur un jeune homme mardi dernier à Nantes a indiqué, en garde à vue, qu'il n'avait pas cherché à "neutraliser" le jeune conducteur, comme le rapporte LCI.

"Le CRS a raconté avoir tenté avec une main de prendre le jeune homme par le bras (qui était au volant) et de le stopper. Mais, a-t-il poursuivi, il avait son pistolet dans l’autre main et dans l'agitation, le coup est parti, par accident", précisent nos confrères.

13h20: La nuit de jeudi à vendredi a de nouveau été émaillée de violences à Nantes, 48 heures après la mort mardi soir d'un jeune homme tué par le tir d'un policier qui a été placé en garde à vue.

Lors de cette troisième nuit consécutive de violences, "une bonne cinquantaine de véhicules ont été incendiés" dans différents secteurs de la ville, a-t-on appris auprès des pompiers.

Le lycée professionnel Léonard de Vinci, dans le quartier de la Bottière, au nord-est de Nantes, a fait l'objet d'une tentative d'incendie, de même qu'une station service dans le même quartier.

La façade du lycée est partiellement noircie, ont constaté les journalistes de l'AFP. "L'incendie volontaire" qui a visé la station service a été rapidement circonscrit, selon la police et les pompiers. La police a également indiqué que, comme la veille, un cocktail Molotov avait été lancé contre un fourgon de police dans la cour du commissariat à Saint-Herblain, dans la banlieue de Nantes. La soirée avait débuté par une marche blanche qui a rassemblé dans le calme un millier de personnes dans le quartier du Breil, lieu du drame. Les participants ont réclamé "vérité" et "justice pour Abou", la victime âgée de 22 ans. La police a interpellé trois personnes, dont un mineur de 14 ans en possession d'un bidon d'essence et de mèches, placé en garde à vue. De même source, en fin de nuit, aucun blessé n'était à déplorer.

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de moije
7/juillet/2018 - 14h20

" le jeune conducteur " ... pourquoi ne pas dire le délinquant recherché par la police ?

En tout cas le vol en bande organisée doit bien rapporter au vue de la belle voiture qu'il avait !

Portrait de muzo28
7/juillet/2018 - 11h08
Lorenzo Playa a écrit :

si c est le terme plouc qui te dérange, remplaces le par pecno ou cul-terreux et n en parlons plus :bigsmile:

dites ce que cous voulez, le principal c'est d'être bien là où on vie. Je remercie les pecnos comme vous dites qui dégagent ma route quand il y a  de la neige quand certains pignent pour 2cm en zone urbaine.

Portrait de Philomène
7/juillet/2018 - 11h06
JakoRalboloGraveDeOuf a écrit :

Il est vrai que l'indéfendable est exclusivement le refus d'obtempérer, de tenter de fuir lors d'un contrôle quitte à foutre en l'air un représentant de la loi et d'avoir un casier long comme le bras. L'étron social qu'était cette racaille réussit le prodige en mourant de faire que c'est sa famille de tarés qui appelle au calme et qui défile sur une marche blanche. Le monde à l'envers. ZERO enquête, ZERO mise en examen des forces de l'ordre : tu joues, tu perds.

100%100 d'accord avec vous .

Portrait de muzo28
7/juillet/2018 - 08h50
Lorenzo Playa a écrit :

on s en fout de ce qui se passe chez les ploucs

on voit le niveau d'ignorance..... Le plouc est heureux ce matin, juste le bruit des oiseaux pour se réveiller, petit café en terrasse au soleil. Pas besoin de plus, on ne manque de rien. J'ai vécu à Trappes face au commissariat, le bordel permanent, les voiture brûlées, les batailles avec la police, voisin de palier dealer, poubelles jetées par les fenêtres, agression dans le bus. Niveau scolaire raz des pâquerettes pour les enfants. Je peux même me payer le luxe de ne pas partir en vacances. Je n'ai pas voté Macron, j'enrage surtout pour les 80km/h inutiles de mon avis. Je plains les ignorants des villes qui persistent à croire que la campagne est peuplée de neuneus. 

Portrait de KenShiro
7/juillet/2018 - 08h06
J.Purdey©.. a écrit :

Les "ploucs" sont ceux qui vous permettent de manger grâce à leur travail. Les "ploucs" sont ceux qui payent des impôts. Les "ploucs" sont ceux qui ne demandent jamais d'aides même pauvres. Les "ploucs" sont ceux qui n'allument pas la voiture des voisins. Les "ploucs" ne crament pas les écoles et autres édifices publics. Les "ploucs" ne se déguisent pas en "ninjas noirs" pour tabasser du "flic" et casser des vitrines. Les "ploucs" respectent les églises. Les femmes "ploucs" ne viennent pas pisser devant la croix dans une église les seins à l'air. Les "ploucs" ne font pas de guerre civile pour la mort d'un truand. Les "ploucs" ne donne pas le nom de Mesrine à une école, etc...

Les "ploucs" ont voté Macron et c'est bien une chose qu'on peut leur reprocher mais ils ne le ferons pas deux fois, enfin il faut l'espérer. 

 

J'approuve ce commentaire totalement. Il est tellement vrai.

Il est drôle de voir que pour certain grands défenseurs du vivre ensemble, du pas d’amalgames et de l’anti racisme à foison, être capable d'en faire du racisme sans état d'âme sur la catégorie campagnarde et paysanne, parce que d'après eux, si tu vie à la campagne et que tu es homme de la terre, tu ne peux être qu'un Plouc débile profond sans culture.

Portrait de Baron Poussiere
7/juillet/2018 - 07h27

"Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous avez le déshonneur et vous aurez la guerre."

Winston Churchill

Portrait de Balamou
6/juillet/2018 - 23h56

C'est fini oui...je vous demande de vous arrêter les Gogoles !

Portrait de Seaskua...
6/juillet/2018 - 22h48
peukeu a écrit :

N e nous précipitons pas, l’enquête nous le dira .

Et elle dira que la version initiale donnée par le policier était un mensonge.

Portrait de audi1975
6/juillet/2018 - 21h14

Par contre RAS-LE-BOL de dire que la police joue les gros durs et tire sur n'importe qui!  Vous en France (je signale que je suis français vivant à l'étranger) quand la police tire sur n'importe qui, c'est un scandale! Par contre, lors des attentats sanglants à Paris, vous encensez cette même police! Ce sont des mecs comme vous et moi et dans le contexte actuel, je peux comprendre leur attitude! On est dans une époque ou chacun préserve sa peau! Alors oui, il peut y avoir des bavures mais cette  jeune personne n'était pas un enfant de coeur!

Portrait de audi1975
6/juillet/2018 - 21h07
onebob a écrit :

le policier va prendre cher j ai l impression le pauvre , il va faire l exemple...il a fait une erreur mais bon le monsieur c etait pas un gentil non plus...c etait pas un citoyen irréprochable...

D'accord avec toi ! Le policier va prendre cher! Dur dur de nos jours avec les attentats et les menaces terroristes..... Je comprends que les policiers sont sur les dents....De plus, le jeune homme tué n'était pas un enfant de coeur...... Que dire face à tout cela ? Un jeune homme tué et un policier qui très certainement, se sent mal de ce qu'il a fait!

Portrait de bellross
6/juillet/2018 - 20h20
sergioplaya2 a écrit :
C’est plus facile pour faire plaisir aux casseurs. Une reculade. Je soutien à 100pour 100 le policier

Idem !!

La racaille a voulu jouer au con.

Quand on veut jouer au con avec les forces de l'ordre on doit s'attendre a subir tous les scenarios possibles et imaginables, y compris l'accident.

Il a perdu: Une racaille en moins !

 

Portrait de Shikam
6/juillet/2018 - 20h14

pourquoi mentir si le policier n'a rien a se reprocher, un tir accidentel? difficile a croire quand on sait que l'on doit faire plusieurs gestes pour pouvoir sortir son arme et que la balle est arriver dans la carotide, c'est a dire au niveau du cou

Portrait de sergioplaya2
6/juillet/2018 - 20h04 - depuis l'application mobile

C’est plus facile pour faire plaisir aux casseurs. Une reculade. Je soutien à 100pour 100 le policier

Portrait de kapitan
6/juillet/2018 - 19h48
hypnotichien a écrit :

on lit de ces bêtises....ahurissant

C'est sur que si on ne poste rien ,on ne risque pas d'écrire des conneries !!! smiley

Portrait de peukeu
6/juillet/2018 - 19h43
Seaskua... a écrit :

Je ne défendais pas le voyou au volant de son véhicule contrôlé par un équipage de police. Ce que je défends c'est le respect de la loi, des principes du droit et celui du bon sens. Les policiers ont bénéficié d'une loi qui autorise à l'usage des armes après sommation. Ce n'est pas le droit de tuer n'importe qui, n'importe comment et l'attitude non professionnelle de ce policier peut conduire certains à réclamer la suppression de la loi nouvelle sur l'usage des armes.

 

Un policier est un professionnel. C'est un garant de l'ordre public. C'est un élément essentiel de la démocratie. Cela donne une responsabilité importante et l'absolue nécessité de respecter les règles. Celle ou celui qui ne le comprend pas n'a rien à faire dans la police.

 

Dernier point, lorsque l'on change de version sur un fait c'est que l'on a menti ! Le mis en cause dispose d'un avocat pour le défendre. En tout cas, moi, je refuse de défendre l'indéfendable.

Nota : Un pistolet automatique SIG PRO 2022 est une arme sécurisée pour éviter le tir accidentel. La version du tir accidentel me laisse dubitative.

N e nous précipitons pas, l’enquête nous le dira .

Portrait de peukeu
6/juillet/2018 - 19h42
Micheldu17.02 a écrit :

Que ce soit ado ou maintenant à 66 ans, si un bleu me dit de m' arrêter, je m' arrête, ce n' est pas si compliqué à comprendre, d' autant que le type en face sait que les "bleus" sont rarement très à l'aise dans ce genre de truc, donc autant ne pas "jouer au jeu du plus C.. " et risquer de perdre.

Tout à fait!! Inutile d'en rajouter! ps, je ne sais pas si un bleu ou pas  m’arrête,? je m’arrête!!( 70 ans au compteur!!

Portrait de Seaskua...
6/juillet/2018 - 19h38
7440 a écrit :

Et ce n'est pas compliqué non plus de s'arrêter lorsque les forces de l'ordre le demande, la pour le coup c'est raté. De toutes les façons dans ce pays lorsqu'il y a des flics et des "jeunes" qui s'opposent c'est automatiquement et forcément de la faute des flics ou gendarmes. De toutes les façons si mensonge il y a, car il faut encore le prouver, car c'est bien trop facile de tronquer la vérité pour calmer les esprits.

Je ne défendais pas le voyou au volant de son véhicule contrôlé par un équipage de police. Ce que je défends c'est le respect de la loi, des principes du droit et celui du bon sens. Les policiers ont bénéficié d'une loi qui autorise à l'usage des armes après sommation. Ce n'est pas le droit de tuer n'importe qui, n'importe comment et l'attitude non professionnelle de ce policier peut conduire certains à réclamer la suppression de la loi nouvelle sur l'usage des armes.

 

Un policier est un professionnel. C'est un garant de l'ordre public. C'est un élément essentiel de la démocratie. Cela donne une responsabilité importante et l'absolue nécessité de respecter les règles. Celle ou celui qui ne le comprend pas n'a rien à faire dans la police.

 

Dernier point, lorsque l'on change de version sur un fait c'est que l'on a menti ! Le mis en cause dispose d'un avocat pour le défendre. En tout cas, moi, je refuse de défendre l'indéfendable.

Nota : Un pistolet automatique SIG PRO 2022 est une arme sécurisée pour éviter le tir accidentel. La version du tir accidentel me laisse dubitative.

Portrait de atlantique07
6/juillet/2018 - 19h37

C'est ce qu'il aurait fallu faire pour ce jeune délinquant...On n'en serait pas là....

Portrait de Le Campanier
6/juillet/2018 - 19h28

C'est où qu'on signe la pétition ?

Portrait de Dickens
6/juillet/2018 - 18h30
ELLE. a écrit :

Manquerait plus qu'on apprenne qu'il était bourré.

 

T'aurais vu la gueule de la bavure.

Manquerait plus que l'on apprenne que tu sois conne !!! 

quoi que ça ne m'étonnerait pas !!!!!

Portrait de Achedolph
6/juillet/2018 - 18h10
J.Purdey©.. a écrit :

Ce n'est pas un avis mais des faits. Il y a une grande différence entre un point de vue et une conjoncture... 

"ELLE" émet une conjoncture... 

Vous avez qualifié cette conjoncture de nauséabonde. Vous avez émis un avis, que je ne partage pas. Fin de la parenthèse.

Portrait de Seaskua...
6/juillet/2018 - 17h47
bellross a écrit :

La carrière et peut-être même la vie d'un honnête citoyen bousillé a cause d'une petite merde ,multirécidiviste, recherché pour vol en bandes organisés, qui roulait dans un véhicule impliqué dans un trafic de drogue, qui a donné une fausse identité avant de vouloir se soustraire par la force et la violence a ce contrôle.

 

Ecoeurant  !

Ce qui est écoeurant est l'irrespect des règles de droit par des policiers qui disposent du droit de tirer après sommation et du devoir d'utiliser ce droit dans le strict respect de la loi.

 

Manifestement les policiers de cet équipage de CRS ont menti. Ils ont menti à leurs collègues, à leur hiérarchie, à la justice et donc à l'opinion publique. En procédant ainsi ils ont déshonoré leur uniforme et entaché leur institution.

 

Il est légitime de défendre a-priori la police, mais il est nauséeux de se rendre compte que certains policiers peuvent mentir pour camoufler un acte répréhensible comme un vulgaire voyou.

 

Le code de la sécurité intérieure autorise à tirer après sommation. Ce n'est pas compliqué à comprendre et encore moins à appliquer !

Portrait de Voltaire.
6/juillet/2018 - 17h45
7440 a écrit :

Mais dans quelle société vit-on????

Minot on tremblait de peur rien qu'à entendre "on va appeler les gendarmes". Désormais les flics/gendarmes se font tirer dessus. C'est tout juste si ceux qui leurs tirent dessus ne vont pas recevoir la Légion d'honneur, c'est inadmissible et intolérable.

Soutien total au policier , que je plains énormément ! Outre la culpabilité d’avoir tué un jeune homme qui va le poursuivre toute sa vie , sa carrière est foutue alors que c’est tout juste si les racailles ne sont pas sanctifiées .... Drôle d’époque décadente . Autrefois on respectait la police et il y avait moins de bavures .

Portrait de ale35
6/juillet/2018 - 17h45
avalon01 a écrit :

pour le policier

-Ordre national du mérite

-L'Ordre de la Légion d'honneur

-meilleur ouvrier de france

-croix du combattant

-médaille de la famille

-médaille d'honneur des douanes

-médaille d'honneur de l'administration pénitentiaire

-médaille d'honneur des blessés civils

 

 

et pour finir -médaille d'honneur de la police national !!!!

 

soutien total à lui et sa famille qui vont passer de dur moment et surement être menacer de mort par la racaille de france

+ 1000 

Portrait de Achedolph
6/juillet/2018 - 17h42
J.Purdey©.. a écrit :

Ce n'est pas un point de vue de ce pseudo mais une conjoncture....nauséabonde. 

Je ne partage pas votre avis et j’ai la faiblesse d’apprecier les gens effrontés. Il y a souvent quelque chose d´intéressant derrière.

Portrait de Seaskua...
6/juillet/2018 - 17h41

Il est désagréable de constater que ce policier change de version et donc reconnait implicitement avoir menti, de même que ses collègues, sur les circonstances de l'usage de l'arme. Autant il est légitime de défendre un policier faisant usage de son arme dans le cadre légal, autant il est aussi légitime de demander des comptes à un policier qui ment à sa hiérarchie et à la justice.

 

Lorsque l'on fait quelque chose, on assume. Travestir la vérité ne rend pas service à l'institution policière et encore moins à l'auteur des faits. Qui est désormais indéfendable, même si son avocat s'honore à le défendre tout de même.

 

La police se doit d'être exemplaire dans une démocratie et l'exemplarité commence par le respect de la loi en se poursuivant par la sincérité de la relation des faits.

Portrait de bellross
6/juillet/2018 - 17h27

La carrière et peut-être même la vie d'un honnête citoyen bousillé a cause d'une petite merde ,multirécidiviste, recherché pour vol en bandes organisés, qui roulait dans un véhicule impliqué dans un trafic de drogue, qui a donné une fausse identité avant de vouloir se soustraire par la force et la violence a ce contrôle.

 

Ecoeurant  !

Portrait de Achedolph
6/juillet/2018 - 17h18
ELLE. a écrit :

Manquerait plus qu'on apprenne qu'il était bourré.

 

T'aurais vu la gueule de la bavure.

Z’êtes en marge sur ce forum, savez vous ? Un genre de point de vue qui diffère 

smiley

Portrait de Micheldu17.02
6/juillet/2018 - 16h43
Philou.2 a écrit :

il est évident que l'on ne peut que déplorer cette situation mais si ce jeune homme s'était arrêté, il serait encore en vie... 

Que ce soit ado ou maintenant à 66 ans, si un bleu me dit de m' arrêter, je m' arrête, ce n' est pas si compliqué à comprendre, d' autant que le type en face sait que les "bleus" sont rarement très à l'aise dans ce genre de truc, donc autant ne pas "jouer au jeu du plus C.. " et risquer de perdre.

Portrait de Philou.2
6/juillet/2018 - 16h31

il est évident que l'on ne peut que déplorer cette situation mais si ce jeune homme s'était arrêté, il serait encore en vie... 

Les plus vus