02/07 14:31

Philippe Bilger s'explique après son tweet sur Ruquier et Consigny: "Je suis scandalisé par le procès qui m'est fait. Je ne m'excuse pas. Je défends ma liberté d'expression" - VIDEO

La semaine dernière, quelques minutes après l'annonce du successeur de Yann Moix dans "On n'est pas couché", Philippe Bligier a posté un message sur Twitter. "Comme Laurent Ruquier a au moins un point commun avec  Charles Consigny homosexuel comme lui, on est sûr que le second ne risquera pas les foudres du premier comme l'invité Nicolas Dupont-Aignan. Je sens qu'on va regretter Yann Moix quand il partira", a-t-il déclaré sur le réseau social.

Ce matin, Philippe Bilger était l'invité de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People. Le magistrat honoraire s'est expliqué sur son tweet. "Je trouve que c'est du délire d'avoir donné une telle importance à un tweet insignifiant (...) C'est tout sauf de l'homophobie. J'ai voulu relier, peut-être de manière éparse et discutable, trois éléments, dont deux étaient d'actualité (le départ de Yann Moix et le pétage de plomb de Ruquier contre Nicolas Dupont-Aignan). (...) Je ne dis pas que c'est brillant, fulgurant... Je dis que ce n'est pas criminel, ni honteux", a-t-il déclaré en précisant qu'il est "tout sauf homophobe"

Et d'ajouter : "Le lien peut être discuté. Mais, je suis scandalisé par le procès qui m'est fait. J'aime intensément la liberté d'expression. Je suis absolument contre l'homophobie, le racisme et l'antisémitisme. J'admets une faute.(...) Je n'ai pas l'habitude de dire quelque chose et, comme les politiques, de me rétracter. (...) J'ai été mal compris et peut-être été maladroit".

A la question de savoir s'il s'excuse, Philippe Bilger répond : "Ah non, pas du tout. Depuis la publication de ce tweet, je suis trainé dans le boue d'une manière que je n'ose même pas qualifier. Quand je l'écris j'ai le courage intellectuel de l'assume. (...) Je ne le referai pas".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de paf2000
4/juillet/2018 - 20h50

faut assumer le....

Portrait de toury
3/juillet/2018 - 09h34
Barcelonais a écrit :

Si j'en crois la rhétorique et les arguments de Mr bilgier  alors on peut dire que Mr bilgier Philippe a plusieurs points communs avec son père Joseph bilgier, qui vont de la xénophobie à l'homo phobie en passant par la supremacie des blancs cathos sur le reste du monde. Il faut donc se méfier de la liberté d'expression qui peut se comporter comme un boomerang  

Moi, je me méfie des gens qui se méfient de la liberté d'expression !

Portrait de Pierma
2/juillet/2018 - 22h16 - depuis l'application mobile

Ou comment perdre toute décrédibilité en quelques jours. Au suivaaaaant!

Portrait de Verygood
2/juillet/2018 - 19h33

Il a raison, les 2 sont des sympathisants de la cause gay donc cela fait 2 présentateurs sur 3 et comme Angot est pro-homo, sur les sujets autour des homos mieux vaudra être pro-homo autrement la personne qui a une opinion défférente sans forcément être homophobe va se faire descendre.

Portrait de alekine1
2/juillet/2018 - 18h05
CookieAC a écrit :

Pourquoi continuer à donner la parole -par ailleurs laborieuse- à ce personnage qui se permet toutes les outrances ? La liberté d'expression est une valeur bien trop noble pour servir de justificatif à ses délires.

Mais on peut laisser parler Béatrice Dalle ? ou alors Djamel Debouzze.

Vous êtes l'archétype du fasciste, seule ma pensée doit être validée, les autres ne sont que d'ignobles méchants.

Moi j'ai toujours pensée qu'il fallait laisser parler tout le monde même les cons. Déjà un pour que je puisse parler, 2 pour que vous puissiez parler et 3 pour que les extrémistes se neutralisent par les paroles idiotes qu'ils disent.

Et ça marche, par exemple quand Gérard Miller parle, Mélenchon perd 1des points dans les sondages

Portrait de André.
2/juillet/2018 - 17h10

Liberté d'expression SVP !

Portrait de CookieAC
2/juillet/2018 - 16h40

Pourquoi continuer à donner la parole -par ailleurs laborieuse- à ce personnage qui se permet toutes les outrances ? La liberté d'expression est une valeur bien trop noble pour servir de justificatif à ses délires.

Portrait de Lonely Lisa
2/juillet/2018 - 15h06

Toute cette maladresse d'une autre époque est pourtant apparentée à de l'homophobie dite ordinaire...

Les plus vus