26/06 12:53

EXCLU - Le père de Jean-Luc Delarue lance un appel en direct: "Je veux connaître la vérité sur la mort de mon fils" - VIDEO

Ce matin, Jean-Claude Delarue, le père de Jean-Luc Delarue, était l'invité, en exclusivité, de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People alors que dimanche dernier l'animateur aurait dû fêter ses 54 ans.

"Je veux savoir qui, comment et pourquoi on a usurpé son identité. Je veux savoir aussi pourquoi j'ai dû attendre plus de 24h pour savoir qu'il était mort. Grâce à l'acte de décès, on a su que mon fils était mort jeudi matin et non pas dans la nuit de jeudi à vendredi. On a su que ces emails ont été envoyés après sa mort. Ce sont des emails injurieux adressés à une autre personne qu'à moi. Que s'est-il passé entre la mort de mon fils Jean-Luc, jeudi 23 août [2012] à 10h et le lendemain midi quand j'ai été informé. Pourquoi je n'ai pas été informé des deux enterrements successifs ?", a-t-il déclaré en indiquant que ses relations étaient "assez bonnes" avec son fils.

Et d'ajouter : "Pourquoi je n'ai pas su qu'il était enterré le vendredi après-midi très rapidement, le lendemain de sa mort, provisoirement au Père Lachaise. Pourquoi je n'ai pas su qu'il était enterré le 7 septembre dans le cimetière parisien de Thiais dans un espace où toutes les tombes sont dirigées vers l'Arabie Saoudite ? Pourquoi je n'ai jamais entendu le son de la voix de mon fils au cours des trois derniers mois de sa vie ? Je laissais un message vocal, on me répondait par un SMS. Son téléphone me répondait. Je ne suis pas sûr que c'est lui [qui me répondait]. Je n'ai pas entendu sa voix. J'ai uniquement des traces écrites envoyées depuis son téléphone portable (...) Il y a quelque chose qui s'est passé, et ce quelque chose je veux savoir c'est quoi".

Le père de Jean-Luc Delarue a indiqué qu'il a posé la question à la veuve de l'animateur et à Arnaud Gachy, le plus proche collaborateur de son fils, à l'aide d'un mégaphone "en allant devant leur appartement". "Je n'ai pas de rapport avec sa veuve. J'ai cependant des rapports très fréquent avec mon petit-fils. Je suis très heureux de le voir", a-t-il continué.

Jean-Marc Morandini a demandé à Jean-Claude Delarue s'il s'agissait d'une histoire d'héritage : "Je veux une part d'héritage, je vais vous dire laquelle. J'avais donné à mon fils des photos de lui quand il était en enfant. Il m'a dit qu'il ferait des tirages et qu'il me les rendrait. Si dans son testament, il avait marqué 'je donne à mon père les tirages des photos qu'il m'a données et qui me montre quand j'étais enfant'. Oui, ça j'aurais voulu. Ce n'est pas un combat pour de l'argent".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de tobian
26/juin/2018 - 16h45

 Ah! super...un complot. De quoi alimenter les réseaux sociaux.

Portrait de Balbôa..
26/juin/2018 - 16h27

Bizarre cette histoire,                                                                                                                          en plus c'est gloc !

Portrait de moije
26/juin/2018 - 14h57

Le fondateur de multiples associations bidons  et candidat battu à de nombreuses élections n'était plus sur le devant des médias , il a trouvé cela pour refaire parler de lui 

Portrait de Marco95
26/juin/2018 - 13h10 - depuis l'application mobile

Il est vieux et n a sûrement pas toute sa tête pour s'imaginer des histoires de complots... Il ne fallait pas l invité !

Les plus vus