24/06 11:18

Paris: Un message sur le compte twitter d'Autolib' informe les usagers que "l'arrêt du service pourrait intervenir dès demain" et non le 31 comme annoncé

Un message sur le compte twitter d'Autolib' samedi en début d'après-midi : "l'arrêt du service autolib' pourrait intervenir dès le 25 juin". Un arrêt dès ce lundi constituerait une surprise, dans la mesure où le syndicat Autolib' avait indiqué être en discussion pour que l'interruption - définitive - intervienne le 31 juillet prochain.

Le temps, notamment, pour Bolloré de décider du sort des 254 salariés du service d'autopartage. Mais aussi dans le "souci de poursuivre le service pour les abonnés et pour les salariés" afin "qu'ils aient un temps pour se remettre du contrecoup", avait précisé un porte-parole du syndicat.

De source syndicale, le groupe Bolloré s’est engagé à reclasser – dans la mesure du possible – ses salariés mis sur le carreau suite à la fin prochaine du service d’autopartage.

La résiliation de la délégation de service public avec le groupe Bolloré par le syndicat des communes franciliennes Autolib’ Vélib’ Métropole (SAVM), le 21 juin, a fait l’effet d’une bombe.

Les deux parties se renvoyaient la balle concernant le sort des salariés du groupe : environ 500 à 600 salariés (267 en emplois directs) vont se retrouver sans travail suite à la fin d’Autolib’, dont la moitié d’emplois indirects, selon les syndicats.

" allowfullscreen="" allow="autoplay">

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de philparis8
24/juin/2018 - 15h28

Sans regre, car le personnel était insolen. Je service mauvais. Une politique commerciale exécrable. Ils n’ont que ce qu’ils méritent. Véhicule pourri, design pourri, tout était naze. Exactement comme VELIB. J’ai Été abonné aux 2 . J’ai lâché. Je préfère utiliser UBER, le métro où mon véhicule. 

Les plus vus