22/06 10:45

Mondial 2018 - Eric Naulleau s'en prend à l'équipe de France après le match d'hier contre le Pérou: "On a vu quelque chose de très préoccupant" - VIDEO

Hier soir dans "C à vous" sur France 5, Anne-Elisabeth Lemoine conviait un passionné de football, Eric Naulleau pour revenir sur le match France/Pérou. Le moins que l'on puisse dire, c'est que le match n'a pas du tout convaincu le polémiste qui a accablé l'équipe de France et notamment Antoine Griezmann.

"On a vu quelque chose de très préoccupant", " il y a eu une première demi mi-temps convenable et ensuite on a laissé la balle aux Péruviens. Il n'y avait pas de conviction, pas d'inspiration, pas d'action, il n'y a pas de meneur", déclare Eric Naulleau.
Puis l'écrivain s'en prend aussi au joueur Antoine Griezmann en faisant référence à son manque de présence lors du match d'hier. "Quand Griezmann est sorti, on s'est rappelé qu'il était là parce qu'on ne l'a pas vu. Alors, je pense qu'il devait tourner des pub pendant le match", ajoute-il. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ender117
22/juin/2018 - 16h32
satine1 a écrit :

Oui, toujours le même problème pour les journalistes : aimer tirer  la France vers le bas. Si nous allons très très loin dans la compétition, ils seront les premiers à crier victoire !  Cela me rappelle le journaliste de l'Equipe un certain Mr Bureau qui avait descendu Aimé Jacquet plus bas que terre, entrainant avec lui les autres commentateurs, si bien qu'il avait dit à sa femme : si nous  perdons la Coupe du Monde, prépare toi à partir très loin de la France !....C'est vraiment terrible.

Naulleau ne sait que critiquer, que ce soit en foot ou en littérature . C'est un gros raté et il le sait.Il a connu une petite notoriété grâce à Ruquier et il a chopé un gros melon.Depuis ,il la ramène sur tout et n'importe quoi.

Portrait de satine1
22/juin/2018 - 16h00
alekine1 a écrit :
Pendant des années, la France a eu un jeu flamboyant, épique et qui finissait par la victoire de l équipe adverse. Un jour, les journalistes devront dire qu'ils préfèrent la défaite à la victoire.

Oui, toujours le même problème pour les journalistes : aimer tirer  la France vers le bas. Si nous allons très très loin dans la compétition, ils seront les premiers à crier victoire !  Cela me rappelle le journaliste de l'Equipe un certain Mr Bureau qui avait descendu Aimé Jacquet plus bas que terre, entrainant avec lui les autres commentateurs, si bien qu'il avait dit à sa femme : si nous  perdons la Coupe du Monde, prépare toi à partir très loin de la France !....C'est vraiment terrible.

Portrait de onebob
22/juin/2018 - 14h02
.legay a écrit :

Un grand classique: La France et ses 60 millions d'entraineurs... :)

wouais mais bon, c est a lui de dire ca a la tv?? un mec intelligent ??c est comme si zemmour s occupait du foot...

 

Portrait de benatca6464
22/juin/2018 - 12h40 - depuis l'application mobile

Naulleau il a une idée sur tout, mais surtout s il pouvait fermer sa gueule au moins concernant le foot, ça nous ferait des vacances.

Portrait de alekine1
22/juin/2018 - 12h15 - depuis l'application mobile

Pendant des années, la France a eu un jeu flamboyant, épique et qui finissait par la victoire de l équipe adverse.
Un jour, les journalistes devront dire qu'ils préfèrent la défaite à la victoire.

Les plus vus